• Après avoir visité l'exposition MoMA (article précédent) nous nous sommes promenés dans le bâtiment de la fondation plein de niches et de recoins (architecte Frank Gehry) avec une très belle vue, notamment sur les tours de la défense et les arbres du bois de Boulogne.

    Promenade dans la coque de la fondation L.Vuitton

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • Nous sommes allés hier à la fondation Louis Vuitton où sont exposées des oeuvres du Museum of Modern Art de New-York. 

    Lire la suite...


    8 commentaires
  • Les médias posent périodiquement la question du maintien de Mr Hulot au gouvernement s’il n’est pas à même de faire progresser de façon conséquente la transition écologique. J’avoue que je ne sais pas trop ce que recouvre cette fameuse transition, et surtout comment la réaliser sur le plan pratique alors que Mr Hulot a accepté d’être au gouvernement dans cette perspective.

    Comme tout ignorant, j’ai d’abord consulté le chapitre « Transition écologique » dans Wikipédia. Si vous avez du temps à perdre, je vous invite à le faire ; c’est un fatras dont on ne retire rien : pas de définition claire, mais un nouveau vocabulaire, une accumulation de références à des documents ou à des réunions, des intentions mais à aucun moment une façon raisonnée de parvenir aux buts souhaités.

    Ailleurs j’ai trouvé une définition plus précise : « La transition énergétique (ou transition écologique) désigne le passage d'un système énergétique qui repose essentiellement sur l'utilisation des énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (que sont le pétrole, le charbon et le gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l'efficacité énergétique. Parmi les principales EnR, on trouve : l’énergie solaire, l’énergie éolienne, l’énergie géothermique, l’énergie hydraulique... » (novethic : le média expert de l’économie responsable).

    Bien sûr que l’énergie nucléaire n’y figure pas. Elle ne dégage aucun gaz à effet de serre, mais elle laisse derrière des déchets dangereux quasiment pour l’éternité bien qu’enterrés, et ses centrales ne sont pas l’abri d’accidents catastrophiques, aussi les écologistes ont-ils une sainte horreur de cette énergie malgré ses nombreux avantages, dont l’efficacité.

    Une transition durableSur ma dernière facture EDF figure, en tout petit, l’origine de l’électricité qui m’est délivrée :

    89,7% nucléaire,

    6,9% renouvelable (dont 6,3% hydraulique),

    1,5 % charbon,

    0,8% gaz,

    1,1% fioul

    Dessin paru dans le Canard enchaîné du 1/11/17

    Ce sont donc les centrales atomiques qui me fournissent la quasi-totalité de mon électricité. L’hydraulique (déjà largement exploitée) me fournit une petite part mais les autres énergies propres et renouvelables : l’énergie solaire, l’énergie éolienne, l’énergie géothermique qui devraient en principe assurer cette fameuse transition ne fournissent à eux trois qu’une part absolument ridicule de ma consommation d’électricité : 0,6% ! Les énergies fossiles sont à bannir mais elles ne représentent que 3,4% de l’ensemble, nous voilà rassurer pour l’effet de serre.

    On voit que Mr Hulot a beaucoup à faire s’il veut se dispenser de cette ignoble énergie nucléaire, sans recourir aux énergies polluantes et qui élèvent la température du globe, pour assurer la transition écologique de la production d'électricité sur laquelle est basée toute notre civilisation. Il me semble que si l’on veut remplacer l’énergie nucléaire par des énergies propres et renouvelables, on risque fort de bouleverser notre paysage, mais pas pour l’embellir (du moins de mon point de vue). Je pense que Mr Hulot va devoir patienter durablement ou retourner à sa fondation.

    Une transition durable


    17 commentaires
  • L'addiction au sexe des monothéismes

    Si les accusations d'agressions sexuelles qui auraient été commises par Tarik Ramadan s'avèrent exactes, ce prédicateur, dont le double langage est fort prisé des musulmans, deviendrait le prototype du Tartufe islamique mais, selon les dires des accusatrices, en plus violent et plus menaçant que le modèle de Molière.

    Si ces agressions sont avérées, le petit-fils du fondateur des « Frères musulmans » viendrait grossir la cohorte des hypocrites qui fourmillent depuis des lustres dans les religions monothéistes, pervers acquérant la notoriété en prêchant la pureté, la réserve ou l'abstinence tout en se conduisant comme des satyres à l'abri des regards, en profitant de leur ascendant et de leur prestige pour vaincre les résistances et rendre inopérantes les protestations éventuelles.

    Si les dieux de l'Olympe montraient aux hommes l'exemple d'une sexualité libérée, le premier d'entre eux n'hésitant pas à se travestir pour séduire et abuser de belles mortelles, le dieu unique, lui, a jeté la honte sur le sexe, en faisant de celui-ci sa préoccupation première jusqu’à l’obsession , situant l'impureté au-dessous de la ceinture plus que dans la tête, et le vice dans l'adultère plus que dans le meurtre, tout en encourageant les mortels, dans une incohérence dont les religions sont coutumières, à forniquer pour accroître le nombre de ses adorateurs.

    Car contrairement aux dieux de l'Olympe, le dieu unique est asexué (bien que les chrétiens lui aient donné un fils par procréation divinement assistée) et semble regretter que les mortels puissent tirer du plaisir de la copulation. Les prêtres, s'autoproclamant ses représentants, ont donc tendance à condamner ce plaisir et à rendre le sexe honteux bien que son activité à la bonne place, sans s'égarer ailleurs de façon stérile, soit encouragée pour produire de futurs fidèles. Les prêtres et la gent masculine s’efforcent de soumettre la femme, objet de leur désir, tout en en la considérant comme impur jusqu'à la couvrir de noir de la tête aux pieds en islam pour décourager la tentation et parfois à lui raser la tête dans le judaïsme extrême afin de l’enlaidir.

    Paul Cézanne : "La tentation de St Antoine"


    6 commentaires
  • Sur le bas du front du racismeDeux rides viennent de s'ajouter sur ce bas du front :

    Celle creusée par les admirateurs de Tarik Ramadan qui affirment que les plaintes pour harcèlement sexuel déposées par deux anciennes salafistes sont liées à un complot fomenté par les Juifs pour abattre leur idole.

    L'autre est creusée profondément par une féministe noire qui accuse le producteur Weinstein de racisme pour n'avoir agressé sexuellement que des actrices blanches (à une exception près) ce qui implique que ce prédateur sexuel s'est livré à une discrimination méprisante en estimant par ses choix que les femmes noires ne sont pas baisables.


    8 commentaires