• Bleu et rose de Picasso (première partie)

    Hier, nous sommes allés voir l'exposition au musée d'Orsay regroupant de nombreux tableaux de Picasso de la période bleue et de la période rose qui lui a succédée. Une exposition riche qui attire beaucoup de monde, si bien que nous avons fait une longue queue pour pénétrer dans le musée alors que nous étions déjà en possession des billets, et une attente encore plus longue pour accéder à l'exposition elle-même.

    Bleu et rose de Picasso

     

    On peut comprendre que certaines photos que j'ai pu prendre au cours de ma visite soient mal cadrées car leur prise entre deux têtes était parfois délicate, néanmoins la régulation du flux entrant permettait de voir correctement chaque tableau. Le choix de mes photos est discutable car j'ai laissé de côté de très beaux tableaux fort connus pour en capter d'autres qui l'étaient moins.

     

    Bleu et rose de Picasso

    1. Autoportrait

    Ces tableaux ont été peints dans les premières années du siècle dernier par un jeune homme d'une vingtaine d'années dont les conditions de vie furent difficiles entre Paris et Barcelone. En 1903, Max Jacob accueille Picasso dans son appartement Bd Voltaire. L'artiste est alors amené à dormir le jour et à peindre la nuit, et l'on dit que la prédominance du bleu dans ces oeuvres de l'époque pourrait s'expliquer par ce travail nocturne éclairé par une lampe à pétrole.

    Nombreuses représentations de femmes :

    Bleu et rose de Picasso

    2. Femme en bleu

    Bleu et rose de Picasso

    3.

    Bleu et rose de Picasso

    4. Femme en chemise (Madeleine)

    Bleu et rose de Picasso

    5.

    Picasso dans la misère lui-même peint à cette époque surtout des femmes malheureuses :

    Bleu et rose de Picasso

    6.

    Bleu et rose de Picasso

    7. Attente

    Bleu et rose de Picasso

    8. Buveuse d'absinthe

    Bleu et rose de Picasso

     

    9. (l'admirable) Femme au fichu

    Bleu et rose de Picasso

    10. Les pierreuses

    Bleu et rose de Picasso

    11. Célestine (pas rassurante, mère maquerelle probable)

    Bleu et rose de Picasso

    12. La naine

     

     

    « C’est ainsi que les cons se font connaîtreBleu et rose de Picasso (deuxième partie) »

  • Commentaires

    1
    Samedi 3 Novembre à 15:54
    Pangloss

    Ma préférence: l'auto-portrait. Mais je n'accroche pas àPicasso, quelle que soit sa période.

      • Samedi 3 Novembre à 16:19

        Un autoportrait plutôt "classique". Picasso est un monde dans lequel il est rare de ne pas trouver son bonheur.

    2
    Halleyjc
    Samedi 3 Novembre à 17:21
    Bravo et Merci pour ce bien beau cadeau.
      • Samedi 3 Novembre à 17:35

        J'espère que la deuxième partie vous plaira également.

    3
    Samedi 3 Novembre à 17:28

    Bien que ses périodes bleue et rose soient plus à ma portée, que les cacophonies qu'il a peint après,  j'avoue que ce n'est pas mon peintre préféré.

      • Samedi 3 Novembre à 17:36

        Ce n'est pas mon peintre préféré non plus, mais c'était un créateur fabuleux.

    4
    Dimanche 4 Novembre à 17:57

    Je ne suis pas une "fan" de Picasso mais il faut lui reconnaitre un talent exceptionnel ! Les périodes bleue et roses sont celles que je préfère et la femme au fichu, particulièrement. 

      • Dimanche 4 Novembre à 18:06

        Cette femme au fichu, pensive, a probablement été inspirée par une prisonnière de St Lazard.

        Je crois qu'il était plus génial que simplement talentueux

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :