• Nous sommes allés voir hier la rétrospective consacrée à Bernard Buffet au musée d'art moderne de la ville de Paris. Peu de paysages. De grandes toiles (en dimension) que je n'avais pas eu l'occasion de voir, notamment sur la guerre. L'ensemble m'a paru inégal. Des tableaux puissants, d'une grande tristesse. Une rigidité des personnages qui semble préfigurer la rigidité de la maladie de Parkinson dont fut atteint le peintre. Un aspect mortuaire qui préfigure son suicide en 1999.

    Cliquez sur les images pour les agrandir.

    Autoportraits

    Bernard Buffet, peintre de la dépression

    Bernard Buffet, peintre de la dépression

    Hommes

    Bernard Buffet, peintre de la dépression

    Bernard Buffet, peintre de la dépression

    Bernard Buffet, peintre de la dépression

    Femmes

    Bernard Buffet, peintre de la dépression

    Bernard Buffet, peintre de la dépression

    Bernard Buffet, peintre de la dépression

    inspiré de Courbet

    Bernard Buffet, peintre de la dépression

    Bernard Buffet, peintre de la dépression

    Bernard Buffet, peintre de la dépression

    Bernard Buffet, peintre de la dépression

    Annabel dont il est tombé amoureux après avoir quitté Pierre Bergé et qui échappe à sa vision de la femme

    Crucifixion

    Bernard Buffet, peintre de la dépression

    Bernard Buffet, peintre de la dépression

    Une piéta des plus prosaïques

     

     

     


    4 commentaires
  • Les candidats à la présidentielle déroulent leurs programmes. Une grosse poignée de milliards par ci, une grosse poignée de milliards par là. Un aller-retour qui ne manque jamais de passer par les poches des contribuables mais qui va rarement vers ceux et celles qui en ont le plus besoin.

    Heureusement, comme le montre la photo ci-dessous, la banque, elle,  vous demande si vous avez besoin d'aide. Saluons sa philanthropie.

    Comment une personne qui vit dans la rue fait-il ses besoins ?


    12 commentaires
  •  

    44 millions et moi, et moi !

    Voilà, cette "youtubeuse" (made in France) en confectionnant maladroitement sa frange a fait rire 44 millions de personnes en deux jours...Et moi, et moi ! J'ai remarqué cet exploit en consultant les nouvelles sur "Le Huffington post" qui reproduit la vidéo.

    En fait, moi, je n'ai pas ri.

    NB. A la frange de ce "coup d'oeil", les visiteurs ont surtout commenté l'opposition Fillon/journalistes.


    14 commentaires
  • Dimanche. Un ciel d'un bleu glacial sur Paris. Le soleil est déjà bas au début de l'après-midi, les ombres des arbres du parc Monceau s'allongent démesurément. 

    Nous sommes allés au Musée Cernuschi situé à l'une des entrées du parc. Vingt oeuvres de Lebadang (donation de son épouse) y sont exposées du 2 novembre 2016 au 5 mars 2017. Je ne connaissais pas cet artiste. Français d'origine vietnamienne, en France depuis l'âge de 18 ans, il est mort l'année dernière à l'âge de 94 ans.

    Lire la suite...


    4 commentaires
  •  

    Vendredi dernier nous sommes allés visiter l’exposition consacrée au Bauhaus au musée des arts décoratifs du Louvre.

    Lire la suite...


    21 commentaires
  •  

    Aperçus de la jungle de Paris

     

    Aperçus de la jungle de Paris


    14 commentaires
  •  

    Liaison amoureuse

    Vous vous demandez peut-être quel est l’auteur de ce tableau.

    Il s’agit simplement de la nature dont le génie créatif est inégalable, et plus précisément des « ventouses présentes au bout des pattes antérieures des dytiques mâles (qui sont des coléoptères aquatiques) leur servant à s’accrocher aux femelles lors de l’accouplement (100 fois). © Igor Siwanowicz. »

    Cette photo n’a eu que le 5ème prix « Small Word » décerné par la firme Nikon cette année et qui récompense les meilleures images prises au microscope par des chercheurs (la photo a été publiée sur le blog de Pierre Barthélémy le 22/10/16)


    7 commentaires
  •  

     

    Aujourd'hui, j'ai vu les premières braises de l'automne.

    A Paris, Les feuilles s'étaient jusqu'à présent obstinées à rester vertes, un peu recroquevillées, un peu brûlées sur les bords. Le festival multicolore est commencé.

    Pour un temps les arbres se transforment en palettes dont ils jetteront les touches de couleurs sur le sol comme des artistes mécontents.

    Que la poubelle patiente avant de recueillir les feuilles, elles restent encore bien accrochées. Elles seront emportées par le vent de novembre.

    Profitons-en.


    4 commentaires
  •  

    L’animal est un homme comme un autreDimanche dernier, parallèlement à « la manifestation pour tous » protestant contre le mariage entre homosexuels, on pouvait assister sur la place de la République à des échanges bucco-linguaux entre barbus et savourer quelques slogans dont celui sur la pancarte ci-contre affirmant que si l’homosexualité est présente dans la nature, seul l’homme est homophobe.

    Il est vrai que l’animal n’est pas homophobe, et il faut aussi ajouter à son crédit qu’il n’est pas raciste, antisémite (il est bien connu que les juifs sont partout,  sauf dans le règne animal et végétal), capitaliste, colonialiste ou "facho" et rarement exploiteur ou esclavagiste.

    L’animal est en outre bio-divers, éco-compatible, renouvelable et durable dans la mesure de sa responsabilité qui est malheureusement limitée par l’homme.

    L’animal a tous les critères pour être à « Nuit debout » et prendre la liberté d’ajouter ses excréments, évidemment destinés à l’agriculture biologique, aux graffitis sur le socle de la statue de la République.


    26 commentaires
  • Poutine perd ses cheveux

    On dirait le terrain vague qui reste après la destruction d'un hôpital d'Alep par ses avions et ceux de son ami Bachar.

    Et quand on ne se fait pas de cheveux après un tel exploit, voilà le résultat.

    Mais on le comprend ce stratège, il est plus facile de faire la guerre aux civils, aux blessés, aux malades et aux derniers médecins survivants qu’aux valides armés.

    Regardez, il n’ose pas se retourner pour que l’on ne puisse pas voir son nez s’allonger quand il dit qu’il n’y est pour rien.

    NB. L'ONU vient de faire un gros effort en déclarant les quartiers est d'Alep : "zone assiégée". Ouf !


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique