• L’idéologie rend-elle idiot ?

    Avant et après la deuxième guerre mondiale, une partie importante de la population française se déclarait favorable aux régimes communistes en place et même admirative. Beaucoup étaient en extase devant les réalisations de l’Union Soviétique supposées ou vantées par une propagande bien faite. L’URSS bénéficiait en outre de l’aura d’avoir largement contribué, et au prix de lourds sacrifices, à la chute du nazisme. Par la suite, ce fut au maoïsme d’avoir son heure de gloire. Des régimes qui avaient déjà à leur actif des dizaines de millions de morts innocents provoqués par la folie de leurs maîtres, des décisions absurdes et des sacrifices inutiles.

    Que le peuple, à l’époque, étourdi par la propagande, puisse sincèrement penser que de telles idéologies étaient susceptibles améliorer leur sort, pouvait à la rigueur se comprendre, mais l’adhésion de nombreux intellectuels au stalinisme et au maoïsme alors que des transfuges de ces pays cadenassés, parvenus à leur risque en Occident, témoignaient de la situation catastrophique dans laquelle se trouvaient les populations de ces pays, m’a  toujours paru incompréhensible. Et que dire des intellectuels invités sur place qui n’eurent jamais le bon sens de s’apercevoir que leurs hôtes égaraient leur jugement et flattaient leur béatitude, jusqu’à déléguer, le temps de son bain, de jeunes éphèbes de l’armée rouge pour nager auprès de Gide (qui fut un des rares à ne pas se laisser duper). Comment des gens aussi intelligents, talentueux, documentés, pouvaient ainsi se laisser berner et être aussi aveugles ? Un trop plein d’intelligence peut-il conduire à la débilité mentale ?  

    Question corollaire : comment peut-on être communiste de nos jours ? Le capitalisme n’est pas joli à voir, mais il n’a pas donné lieu à des autoritarismes meurtriers quand il a résisté aux idéologies, et il a permis une certaine réussite économique, même si elle est injuste, bancale, et fragile. Les autorités chinoises l’ont bien compris puisque la réussite économique de la Chine est liée à l’introduction d’une bonne dose de capitalisme dans son communisme, surtout caractérisé par un parti unique et le confort de ses dirigeants.    

    Comment peut-on être communiste aujourd’hui ? Le communisme a manifestement échoué partout, sous tous les climats et quels que soient les hommes qui l’ont entrepris,  jusqu’à aboutir à la monstruosité de la Corée du Nord. Les communistes sincères vous diront que ces communismes-là ont trahi le communisme tel qu’ils le conçoivent. Ce qui veut dire qu’ils se considèrent comme plus intelligents et plus vertueux que les autres. C’est à la fois d’une grande prétention et d’une grande naïveté, car cette idéologie, une fois appliquée, aboutit toujours à la même chose, c’est dans l’essence même du système et dans la nature des hommes, les faits historiques l’ont largement prouvé.

    Conclusion : l'idéologie rend idiot   

     

    « OxymoresCanaletto »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 29 Novembre 2012 à 10:17
    Le communisme n'a en effet jamais cessé de dégringoler, souvent après beaucoup de souffrances et de morts. En France il n'a jamais eu de tels excès, les français sont-ils plus intelligents ou moins malléables que d'autres pays ? Le socialisme n'y a guère plus de chance, car chaque fois qu'il a été demandé par une majorité des citoyens, il a aussitôt déçu ! François Hollande en fais les frais actuellement : On croit leur approche, je devrais dire vision des choses, plus humaines et justes, que les sensibilités de droite, peut-être l'est-elle , mais jusqu'ici leur manque de réalisme les a toujours handicapé.
    François Hollande à été élu sur une fausse idée, les français le voyait en faiseurs de miracles... Je crois qu'il ne s'est rendu compte de la difficulté à gouverner que récemment, et il s'y prends mal ! En ce qui concerne l'aveuglement de ceux qui au long de l'histoire on adhéré au communisme c'est également après coup qu'ils ont réalisés l'horreur dans laquelle ils plongeait !
    La réalité casse souvent les idéaux ! En quittant la vie politique Lionel Jospin à avoué :J'ai trop fais dans l'angélisme".
    Le gouvernement Valls (le futur gouvernement Valls), fait l'inverse. Sans ses conseillers le présidents ne saurait toujours que mettre un pied devant l'autre : Dans le fond, ce doit être un brave homme, mais ce n'est pas de cela que l'on a besoin !
    Merci de ce bel article Paul
    Nettoue
    2
    Jeudi 29 Novembre 2012 à 10:22
    Le communisme n'est pas compatible avec la nature humaine, et même Lénine, a utilisé des méthodes du taylorisme en agitant la carotte pour faire produire plus aux ouvriers. J'en ai connu des Cocos, dans ma famille, comme mon grand père maternel qui avait fait grève 3 mois en 1936. Un pur, un dur.... J'ai aussi dans mon entourage familial une cousine par alliance, communiste espagnole passée en France pendant la guerre et parquée à Argelès. Naturalisée française, elle est encore de ce monde et toujours aussi ancrée dans ses idées, malgré de nombreux voyages effectué en URSS. Et pourtant elle est loin d'être bête. Mon père qui était gaulliste avant tout, avait coutume de dire que le premier communiste de notre histoire était Jésus... et pourtant le paternel bouffait du curé à tour de bras.
    Alors oui Doc, l'idéologie rend idiot.Mais pas seulement l'idéologie communiste, mais toutes sortes d'idéologies qui asservissent et contraignent l'être humain.
    Bonne journée
    ZAZA
    3
    Jeudi 29 Novembre 2012 à 11:13
    Totalement d'accord avec vous, Doc !
    Mais comme je ne suis pas aussi policé que vous (loin de là !), j'utilise plus volontiers les mots Crétin, Débile, Imbécile ou Connard qui reflètent mieux ma répulsion vis-à-vis des idéologues communistes ET de leur alliés.

    N'étant pas avare de mon mépris, je le distribue également volontiers aux deux autres grands courants idéologiques nous promettant une vie meilleure alors que toutes leurs pratiques aboutissent, elles aussi, à l'enfer: les néo-nazis et les djihadistes !
    4
    Jeudi 29 Novembre 2012 à 11:17

    Au moins 20% des Français votaient communiste et si la France n'est pas devenue communiste, ce n'est pas en raison de l'intelligence des Français mais du partage de Yalta et du parapluie américain. En dehors ds extrêmes, tous les partis en France sont en fait socio-démocrates et acceptent le libéralisme à quelques nuances près. Sur le long terme, on peut constater que tôt ou tard, les partis de droite font une politique de gauche et les partis de gauche une politique de droite après avoir commis leurs premières erreurs. 

    5
    Jeudi 29 Novembre 2012 à 11:24

    Chacun a connu des communistes inoxydables parmi ses proches malgré les évidences et leur intelligence apparente et considéraient les anti-communistes, au mieux comme des réactionnaires, au pire comme des fascistes. Bien sûr, toutes les idéologies rendent idiots, j'ai pris le communisme comme exemple-type

    6
    Jeudi 29 Novembre 2012 à 11:57

    Appréciant votre blog, je savais que vous seriez d'accord. Toutefois ma question-titre, à laquelle j'ai répondu positivement, est incomplète. J'aurai du la formuler : l'idéologie rend-elle idiot et dangereux ?

    7
    Jeudi 29 Novembre 2012 à 15:15
    Les idéologies (et toutes les religions) sont toutes aussi dangereuses dès que ceux qui s'y réfèrent veulent forcer la réalité à se plier à l'explication qu'ils en donnent en utilisant des méthodes totalitaires. Leur échec ne les convainc pas de leur erreur. Au contraire, c'est pour eux la preuve qu'ils ne sont pas allés assez loin. D'où leur dérive vers la dictature. Pour le bien du peuple, bien sûr!
    8
    Jeudi 29 Novembre 2012 à 17:16

    L'idéologie est en effet un domaine où l'expérience n'a aucune valeur.

    9
    Jeudi 29 Novembre 2012 à 17:45
    Très simplement, oui ! L'idéologie rend idiot ET dangereux !
    10
    Jeudi 29 Novembre 2012 à 17:55

    L'idéologie est un vice humain entraînant une dépendance.

    11
    Jeudi 29 Novembre 2012 à 18:31
    Oui, sans aucun doute. Quand vous écoutez Mélanchon qui, a priori, dispose d'un intellect au dessus de la moyenne, vous avez du mal a comprendre pourquoi il se montre aussi ridiculement sot...bon, je veux bien, il n'y a pas que l'idéologie, il y a aussi le pinard...
    Amitiés.
    12
    Jeudi 29 Novembre 2012 à 19:13

    On voit bien qu'il se soûle déjà de paroles.

    13
    Jeudi 29 Novembre 2012 à 23:59
    Bonsoir Paul. Ce n'est pas l'intelligence qui doit être mise en cause mais l'ego, tout simplement, et vous le décrivez parfaitement dans votre analyse en fait. A bientôt, peut-être passerez vous chez moi(c'est une demande masquée (rire). Tibicine
    14
    Vendredi 30 Novembre 2012 à 01:38
    Bonsoir Dr Wo,

    "Comme les plantes se tournent vers la lumière, les hommes se tournent vers l’espoir."

    Terreau propice aux idéologies, de toutes sortes, politiques ou religieuses. Le fait de savoir ne suffit pas, encore faut-il de la volonté, le caractère le plus éminent de l’homme.

    Bien à vous...
    15
    Vendredi 30 Novembre 2012 à 11:38

    L'ego joue pour les promoteurs de l'idéologie à la recherche du pouvoir, mais pas pour les intellectuels qui n'en tirent aucun bénéfice

    16
    Vendredi 30 Novembre 2012 à 11:50

    Les idéologies sont fondées sur l'espoir, mais ce qui est incompréhensible est l'adhésion de gens intelligents lorsque que leur application a manifestement échoué.

    17
    Vendredi 30 Novembre 2012 à 12:01

    Les idéologies sont, en effet, toujours favorisées par des conditions historiques et sociales, c'est moins vrai pour les religions. Le monde étant toujours très imparfait, le besoin de le modifier est une constante. Une idéologie chasse l'autre, mais ce sont le plus souvent les mêmes dont on change le nom.

    18
    Vendredi 30 Novembre 2012 à 22:39
    Mais bien sûr que si Paul, les intellectuels se font avoir à cause de leur ego et je suis surprise que vous ne compreniez pas celà ! BHL n'en est-il pas un exemple parlant?
    19
    Vendredi 30 Novembre 2012 à 23:15

    Je ne vois pas en quoi des gens comme Aragon, Eluard, Gide ou Sartre et bien d'autres avaient comme avantage à s'engager dans le communisme ou sympathiser avec. BHL défend des causes mais pas des idéologies.

    20
    Samedi 1er Décembre 2012 à 06:49
    parce qu'ils sont convaincus de pouvoir changer le monde et d'en avoir tout compris. quand à BHL, ce sont des causes très politisées ; sa posture est clairement diplomatique. néanmoins, ils sont tous et ont été utiles.
    21
    Samedi 1er Décembre 2012 à 10:50

    Des écrivains comme Aragon ont été embrigadés en raison de leur notoriété et non l'inverse et n'avaient aucune influence sur la marche du parti. Les causes qui touchent une société sont toujours politiques, mais BHL n'a jamais agit en fonction d'une idéologie, sinon celle de l'humanisme, même si beaucoup lui reprochent son autopromotion.

    22
    Samedi 1er Décembre 2012 à 17:20
    Bonjour Dr Wo,

    « Conclusion : l'idéologie rend idiot »

    Plus qu'une conclusion cette phrase est un pâle raccourci. Comment expliquez-vous que des cancérologues fument ? Toutes les questions, ayant attrait au genre humain, ne peuvent être résolues par le seul usage de la raison. Notre irrationalité est la conséquence même de notre esprit d'humain. Nous sommes condamnés à vivre avec les idéologies, en sachant cela, peut-être devrions-nous tous rallier la moins pire d’entre elles qui serait un humanisme fondé sur la Fraternité, le Respect de la nature et l’Amour de la vie. Pour pallier à son entropie, l’Univers a sa gravitation ; pour remédier à sa décohérence, la Vie a son union ; pour contrecarrer sa déperdition, l’Homme a sa volonté. L’Amour comme idéologie part d’un bon principe, mais c’est d’eaux et de pains que les hommes ont besoin, non pas d’idées. Bien que l’Amour soit la valeur suprême, sans la volonté de le concrétiser, il ne peut rester qu'à l’état de mirage.

    « L'homme est quelque chose qui doit être surmonté. »

    Vous trouverez cette citation de Nietzsche dans son prologue de Zarathoustra. Je vous donne ce lien : http://www.webnietzsche.fr/prozara.htm afin que vous puissiez lire la partie 3 dans son intégralité.

    Bien à vous…
    23
    Samedi 1er Décembre 2012 à 19:05

    Les idéologies, surtout politiques, cherchent à restructurer la société selon des idées préconçues sans tenir compte de la réalité et de la nature de l'homme et elles finissent finalement par écraser l'homme et aller contre l'humanisme même. Mon propos - modeste - était de constater que des hommes intelligents peuvent continuer à croire à de telles idéologies alors que leur échec est manifeste.

    NB Je ne vois pas ce que les cancérologues ont à voir avec l'idéologie. La médecine n'en est pas une. En fumant ils prennent des risques qu'ils connaissent 

    24
    Mercredi 19 Décembre 2012 à 17:26
    Comment peut-on être communiste ? Comment peut-on être Turc, comme disait l'Autre, et comment peut-on être Européen-Français ? (en dehors de l'impôt).
    25
    Mercredi 19 Décembre 2012 à 18:18

    Ne pas confondre une nationalité ou une ethnie avec une idéologie. On ne choisit pas le lieu où l'on nait, on peut parfois choisir, par la suite, sa nationalité, mais on choisit toujours une idéologie ou on la subit sans y adhérer.

    26
    G.Mevennais
    Lundi 7 Janvier 2013 à 15:52
    Bonjour Doc.
    Tout a fait d'accord avec vous, je me permettrais d'ajouter, simplement, une observation : condamner, c'est bien, rechercher les causes, c'est bien aussi. Je m'explique, le communisme s'est nourri de la misère du peuple Russe, et c'est étendu à d'autres pays en raison de la pauvreté et de l'exploitation d'un grand nombre de prolétaires. Il en va de même du nazisme qui a largement profité de la grande crise des années trente et il ne faut pas trop chercher pour comprendre, chez nous, actuellement, la raison de la résurgence de certaines idées : une immigration démentielle en nombre et exigeante en droits. Vous combattez, réellement, les causes et les extrémismes fondent comme neige au soleil.
    Amitiés. Gilles
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :