• L'exposition David Hockney

    Nous sommes allés aujourd'hui au Centre Pompidou voir la rétrospective David Hockney, peintre d'origine anglaise vivant en Californie. Exposition qui doit se terminer le 23 octobre 2017, et pour laquelle nous avons fait courageusement une heure de queue.

    Son oeuvre est très diverse allant de l'abstrait semi figuratif, auquel je n'ai pas adhéré, au figuratif très coloré me rappelant le douanier Rousseau, en passant par l'hyperréalisme, pour lequel j'ai une préférence. (Les photos étant interdites dans l'exposition, j'ai retrouvé les images des oeuvres vues et reproduites ci-dessous sur internet)

    Ce qui m'a paru le plus séduisant ce sont les double-portraits dont voici des exemples : 

    L'expo. David Hockney

    L'expo. David Hockney

    L'expo. David Hockney

    Les très grands tableaux de paysages d'arbres sont impressionnants

    L'expo. David Hockney

    L'expo. David Hockney

    L'expo. David Hockney

    Les tableaux les plus récents sont multicolores et "naïfs"

    L'expo. David Hockney

    L'expo. David Hockney

    En utilisant le polaroïd, Hockney a réalisé des compositions intéressantes dont voici un exemple ci-dessous (je pense qu'il s'agit de son autoportrait). Il a également utilisé la caméra pour des plans filmés de paysages qui sont très beaux ("Les quatre saisons")

    L'expo. David Hockney

    Nous avons terminé la visite avec des nourritures terrestres au  restaurant du Centre Pompidou, cher, mais quelle vue !

    L'expo. David Hockney

    L'expo. David Hockney

    L'expo. David Hockney

    L'expo. David Hockney

     

    Cette "raffinerie" pompidolienne, avec le temps, nous a finalement séduits. 

     

     

    « Les Français restent cartésiens…Et c’est dommageEcran vide ou presque »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 20 Septembre à 18:15

    Coucou Doc,

    Une très belle expo et des tableaux assez naïfs, à l'atmosphère légère !

    Décidément, entre la ligne 13 et l'heure de queue pour rentrer au centre Pompidou, que j'appelais au début de sa création "l'usine à gaz", vous avez une patience d'ange !

    Bonne soirée l'ami.

      • Mercredi 20 Septembre à 18:18

        Il faut souffrir pour voir du beau (je ne parle pas du métro...)

    2
    Mercredi 20 Septembre à 19:16

    Les tableaux sont superbes. La vue? ... Des immeubles. Bof!

      • Mercredi 20 Septembre à 19:26

        Et quelques monuments...et pas des moindres.

    3
    Mercredi 20 Septembre à 20:08

    Très belle exposition ! J'aime beaucoup Hockney et... la rose sur la table ! 

      • Mercredi 20 Septembre à 20:32

        C'est une grande rétrospective dont ces quelques images arbitraires ne donnent qu'un faible aperçu.

        NB. Je tenais à vous offrir cette rose. wink2

    4
    Souris donc
    Jeudi 21 Septembre à 11:44

    J’aime Hockney, ses splash et bigger splash, ses aplats colorés, ses couleurs saturées. Lui et Warhol démontrent que la peinture contemporaine peut être figurative, contrairement à l’opinion répandue d’un art obligatoirement abstrait et affranchi du réel. Voire des performances (couver des oeufs, tartiner des escaliers de margarine...)

      • Jeudi 21 Septembre à 12:08

        Je préfère Hockney à Warhol. Pour être figuratif, c'est figuratif, quasiment rafraîchissant par ses couleurs.

    5
    Jeudi 21 Septembre à 12:36

    Veinard !

      • Jeudi 21 Septembre à 16:20

        Il faut bien que ceux qui ont les pieds sur le bitume et le nez dans la pollution aient quelques avantages.

    6
    Jeudi 21 Septembre à 16:55
    7
    Souris donc
    Jeudi 21 Septembre à 21:07

    Il reste encore chez Amazon des exemplaires de Images de David Hockney (Ed. du Chêne, 1991). Intérêt : introduction autobiographique.

    Les mêmes expressions formelles en France dans les années 70 : la Figuration Narrative. Expo au Grand Palais en 2008. Monory, Rancillac, Adami, Klasen, Télémaque, Arroyo, Fromanger...Notoriété moindre, peut-être parce qu’ils tenaient à exposer collectivement ?    

     

      • Vendredi 22 Septembre à 09:46

        Je doit avouer que je ne connaissais pas ces peintres. J'ai jeté un coup d'oeil sur leurs oeuvres en ligne. Elles ne soulèvent pas mon enthousiasme. Peut-être, pour moi, que Monory mérite le détour. Pour les autres, je préfère les bandes dessinées.

      • Souris donc
        Vendredi 22 Septembre à 20:14

        Peter Klasen, un Allemand ayant vécu et produit en France, emprunte le langage plastique de Hockney. A la place des piscines, les camions.

      • Vendredi 22 Septembre à 20:32

        Techniquement c'est bien fait, mais ça n'importe rien de plus que la photo.

    8
    Souris donc
    Mardi 26 Septembre à 18:10

    Yes !

      • Mardi 26 Septembre à 18:19

        Merci de me signaler l'arrivée à Beaubourg de cette belle toile...Après ma visite au musée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :