• Bleu et rose de Picasso (deuxième partie)

    A l'exposition consacrée aux périodes bleue et rose de Picasso, les hommes sont moins représentés que les femmes. Quelques tableaux (que je n'ai pas reproduits) montrent son ami Carles Casagemas mort, il s'était suicidé après avoir tenté d'abattre sa maîtresse dont il était particulièrement jaloux. Picasso semble avoir été très touché par la perte de cet ami.

     

    Bleu et rose de Picasso (deuxième partie)

    13

    Bleu et rose de Picasso (deuxième partie)

    14. Le repas de l'aveugle

    Bleu et rose de Picasso (deuxième partie)

    15. (l'inévitable) Arlequin

    J'ai une certaine tendresse pour ces couples tristes :

    Bleu et rose de Picasso (deuxième partie)

    16. Etreinte

    Bleu et rose de Picasso (deuxième partie)

    17.

    Bleu et rose de Picasso (deuxième partie)

    18.

    Des enfants. Une enfance dont Picasso n'était pas si loin.

    Bleu et rose de Picasso (deuxième partie)

    19. L'enfant au pigeon

    Bleu et rose de Picasso (deuxième partie)

    20. Fillette au panier de fleurs

    Bleu et rose de Picasso (deuxième partie)

    21. Jeune fille à la chevelure

    Bleu et rose de Picasso (deuxième partie)

    22. Les deux frères (j'ai été frappé par le regard de l'aîné)

    Bleu et rose de Picasso (deuxième partie)

    23. Le meneur de cheval nu

    Quelques scènes de vie : 

    Bleu et rose de Picasso (deuxième partie)

    24. La vie

    Bleu et rose de Picasso (deuxième partie)

    25.

    Bleu et rose de Picasso (deuxième partie)

    26. Coiffure

    .

    « Bleu et rose de Picasso (première partie)« Le cœur de Paris respire » mais pas les poumons »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 4 Novembre à 09:31

    Toujours aussi plaisant; Toujours aussi conquis

      • Dimanche 4 Novembre à 09:42

        Tant mieux.

    2
    Dimanche 4 Novembre à 11:14

    j'aime bien les scènes de la vie.

      • Dimanche 4 Novembre à 14:50

        Vous voyez, on trouve toujours quelque chose à picorer dans Picasso.

      • Souris donc
        Dimanche 4 Novembre à 15:34

        Surtout dans sa période pique-assiette. Dite Picassiette.

        Je ne sais pas où en sont les ayant-droits qui s'entendent moyen. Musée Picasso du Marais : pas à la hauteur de la notoriété du peintre. Et ces centaines de dessins retrouvés dans un garage.

        Ils ont du mal à séparer le bon grain de l'ivraie. Comme nous.

      • Dimanche 4 Novembre à 15:56

        La séparation peut s'avérer difficile sur le tard où Picasso était devenu une usine de production comme le fut également Dali. Les oeuvres des périodes bleue et rose ou celles du début du cubisme, à mon humble avis ne prêtent guère à discussion. 

      • Souris donc
        Dimanche 4 Novembre à 16:30

        Usines de production :

        Dali : on l'a connu faisant lui-même la pub du chocolat.

        Picasso : les ayant-droit vendent le label à Citroën.

      • Dimanche 4 Novembre à 16:43

        Picasso n'était plus là, mais Dali, c'est consternant.

    3
    Dimanche 4 Novembre à 18:00

    Mon préféré, l'enfant au pigeon. Il est doux et serein… 

      • Dimanche 4 Novembre à 18:03

        Et pourtant la vie de Picasso à l'époque ne l'était pas.

    4
    Lundi 5 Novembre à 08:58

    Je suis prudent, Doc. Je vais d'abord vérifier la cote de chacun de ces tableaux sur le marché de l'art avant de vous dire lequel je préfère. smile

      • Lundi 5 Novembre à 11:15

        Vous avez tout compris. yes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :