• Le bégaiement pour tous !

    Le bégaiement pour tous !On parle beaucoup d'imposer l'écriture inclusive chargée, pour promouvoir l'égalité entre hommes et femmes (en oubliant les transgenres et le genre indéterminé !), de supprimer dans les accords la prééminence du masculin sur le féminin considérée comme une horrible domination machiste véhiculée par l'écriture.

    L'écriture inclusive a déjà son manuel de dislocation de la langue française, ce qui donne à titre d'exemples : Cher.e lect.eur.rice, les édit.eurs.rices, les travailleu.rs.ses, les rédact.eur.rice.s, des petit.e.s Français.e.s instruit.e.s. 

    Inutile de dire que mon correcteur d'orthographe s'est complètement affolé et a souligné rageusement en rouge les expressions précédentes. Imaginez ce que ce charabia va faire dans nos chères têtes blondes et brunes qui ont déjà bien du mal à écrire un français non disloqué.

    J'aimerais attirer l'attention de celles et ceux (diable, pourquoi ai-je placé le féminin en tête, ne devrais-je pas écrire : ce.lles.ux ?) qui placent l'égalité au mauvais endroit et chez lesque.ls.lles il faudrait peut-être inclure dans le cerveau un peu de bon sens, qu'il n'y a aucune raison que le langage parlé ne suive pas la même syntaxe que le langage écrit, ce qui mettrait enfin tout le monde à égalité avec les bègues.

    « Je commence à avoir de la sympathie pour Valls, est-ce normal docteur ?Un observatoire pas très catholique »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 15 Octobre à 17:32

    Quelle mixture Doc, encore une invention de Bobo !

    Bonne soirée

      • Dimanche 15 Octobre à 17:45

        Mais c'et une mixture toxique. Il est impossible que les enfants puissent la digérer (j'ai déjà eu du mal à l'utiliser). Pauvre langue française de plus en plus malmenée par des idéologues imbéciles

    2
    Dimanche 15 Octobre à 18:20

    Moi, avant de mettre un commentaire concernant cette info (j'ai déjà lu ça quelque-part, non ?); j'attends de savoir qui, quand, et pourquoi et comment on va enfin réformer l’arithmétique; Il est en effet un peu conservateur et traditionaliste de rabâcher toujours 2+2=4, 4+4=8... etc...

    Bon je sais que l'on doit tout ça aux chiffres arabes, mais quand même !

      • Dimanche 15 Octobre à 18:34

        Ce n'est pas une info, c'est une proposition d'appliquer "l'inclusion" également au langage parlé. C'est vrai que l'arithmétique telle qu'elle est (plus ou moins) enseignée manque de fantaisie et est manifestement réactionnaire. Ce qui n'est pas le cas dans la mécanique quantique.

    3
    Souris donc
    Dimanche 15 Octobre à 19:15

    Exaspérant, cette confusion des genres grammaticaux et sexuels. Qu’ils fassent un peu de philologie, de linguistique, et apprennent l’histoire des mots et leur évolution.

    Une langue est un organisme vivant et n’a pas à être soumise de force à une décision politique. (Hélène Carrère d’Encausse).

    Ils sont capables de faire réécrire Le Rouge et le Noir en "écriture inclusive". Un attentat à la fluidité de la langue. Et pas écologiques en papier, ces rallonges hoquetantes et cahotantes.

    Quant à l'oral, les cellezéceux, les Françaisezéléfrançais : tout aussi exaspérant.

      • Dimanche 15 Octobre à 19:28

        La poésie en écriture inclusive, tout un poème. Hugo, réveille-toi, ils sont devenus fous !

      • Souris donc
        Dimanche 15 Octobre à 21:30

        Lol et mdr. Ils sont fous. Cesser d'invisibiliser les femmes, un charabia insensé. Avec manuels, ateliers et même... un clavier "inclusif"

      • Dimanche 15 Octobre à 23:36

        Déjà que le langage administratif non disloqué est loin d'être clair. Je vois d'ici ce que nous réserve la bêtise.

    4
    Dimanche 15 Octobre à 22:04

    J'avais lu ça je ne sais plus où et je n'y ai pas cru tout de suite ! C'est affligeant de bêtise...

      • Dimanche 15 Octobre à 23:39

        L'administration se plie déjà à cette dislocation. J'imagine ce que pourrait devenir le style littéraire !

    5
    Lundi 16 Octobre à 00:10

    La destruction de la langue programme en générale la destruction d'un pays!

      • Lundi 16 Octobre à 10:50

        La langue est l'élément commun le plus important et il ne faut trop y toucher, surtout par idéologie

    6
    Souris donc
    Lundi 16 Octobre à 13:25

    Pour la nouvelle fabrique du crétin, Hatier a franchi le pas. On aimerait connaître le chiffre des ventes. A part une ou deux pétroleuses de l'EdNaze, on se demande quel pédagogue un peu sensé va l'imposer à ses élèves.

    Rassurant : taper "Ecriture inclusive" dans YouTube. Indignation, et plus sainement, éclat de rire génér-al-e-s-aux.

    Mon voisin, abrupt : mal baisées. Ce qu'avait déjà dit Desproges en son temps : Amis autoproclamés du genre humain, des aigrefins ivres d'amour d'eux-mêmes, de goût de l'argent et du pouvoir, dont en première ligne, les professionnels de l'antiracisme, du féminisme, du jeunisme, faisant carrière sur l'exhibition de leur belle âme.

      • Lundi 16 Octobre à 14:27

        L'article de Causeur résume bien les choses. Quant à Desproges, il disait crûment les vérités qu'il ne pourrait plus dire aujourd'hui s'il ne nous avait pas quittés.

    7
    Mercredi 18 Octobre à 19:02

    Qu'en pensent vos con.frè. soeu.r.s médecin.e.s?

      • Mercredi 18 Octobre à 19:08

        Je pense qu'il.elle.s penseraient que contre la connerie il n'y a pas de traitement

    8
    Souris donc
    Jeudi 26 Octobre à 20:53

    Les Immortels se rebiffent.

      • Jeudi 26 Octobre à 21:04

        Oui, j'ai vu ça. Il serait temps. Ils se sont réveillés avec la parution du manuel scolaire, mais les administrations avaient commencé à utiliser ce langage, ce qui ne faisait qu'obscurcir leurs textes déjà abscons.

    9
    Un simple rien
    Lundi 13 Novembre à 00:00

    Je découvre votre site et votre billet sur cette nouvelle lubie dont parlait cette page déjà ancienne mais assez amusante :

    http://guerrecivileetyaourtallege3.hautetfort.com/archive/2017/03/07/carte-blanche-10-5918811.html

     

     

      • Lundi 13 Novembre à 09:22

        Il n'est pas exclu de voir se répandre cette dislocation de la langue française déjà compliquée et qui constituera un nouvel obstacle pour sa diffusion. Les imbéciles finissent par avoir raison, car ils sont plus nombreux.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :