• Du bon usage de l’amalgame

    300 personnalités provenant de tous les milieux ont signé un manifeste paru dans Le Parisien dimanche « Contre le nouvel antisémitisme » responsable de l’assassinat de onze Juifs, parce que juifs, par des musulmans islamistes, donc pour des raisons politico-religieuses, des délinquants qui se trouvent être également musulmans, car ces tarés imaginent que tous les Juifs sont fortunés selon un stéréotype bien connu et adopté sans barguigner aussi bien par les arabes que par l’extrême droite pour qui le « détail » accompli par les nazis paraît insuffisant ou que l’extrême gauche que le capitalisme met en transes suivant en cela leur maître Marx qui, bien que d’origine juive, a commis un livre « La question juive » particulièrement antisémite.

    Les réactions de tous bords ne se sont pas fait attendre. Pour ce qui concerne les personnalités musulmanes, on constate d’abord qu’elles font un amalgame dont les non musulmans sont habituellement accusés car le manifeste parle d’assassinats perpétrés par des islamistes radicaux, mais ces personnalités estiment que cette accusation vise sans distinction tous les musulmans. A croire que cet amalgame révèle inconsciemment une réalité qui est celle d’une culture antisémite présent dans nombre de familles musulmanes.

    Il est intéressant de noter la réaction de M. Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris : « procès injuste et délirant »…(pour l’observateur attentif de l’islamophobie ce manifeste serait carrément un débat « nauséabond et funeste » sur l’islam) « cette tribune présente le risque patent de dresser les communautés religieuses entre elles »… « Les citoyens français de confession musulmane majoritairement attachés aux valeurs républicaines n’ont pas attendu [cette] tribune (…) pour dénoncer et combattre depuis des décennies l’antisémitisme et le racisme antimusulman sous toutes ses formes. » (Le Monde)

    Il est certain que si l’on fait l’amalgame, le procès serait injuste, par contre je ne vois pas où est le délire sinon d’avoir naïvement proposé à la fin de ce manifeste ; « En conséquence, nous demandons que les versets du Coran appelant au meurtre et au châtiment, des juifs, des chrétiens, et des incroyants soient frappés d’obsolescence par les autorités théologiques ». D’accord Mr Boubakeur, cette proposition est vraiment délirante. D’ailleurs Tareq Oubrou, imam de la Grande Mosquée de Bordeaux, affirme que le Coran est toujours mal traduit de l’arabe et « Dire que le Coran appelle au meurtre, c’est très violent et c’est une ineptie ! ». Qu’on se le dise, tout ça, c’est la faute aux traducteurs.

    Mr Boubakeur, toujours en suivant son amalgame, craint que ce manifeste dresse les communautés religieuses les unes contre les autres. Ce qui sous-entend qu’il est interdit de condamner une fraction excitée d’une communauté religieuse dans la crainte de déclencher une guerre de religions. Un chantage qui interdit toute accusation de dérive. Quant à dresser les religions les unes contre les autres, Mr Boubakeur en connaît un rayon. Il suffit d’aller lire les articles publiés sur le site de cette mosquée bien de chez nous pour se rendre compte que leurs auteurs et Boubakeur lui-même sont nettement christianophobes et judéophobes (voir « Quand l’islam est consommé avec modération »). Ce qui ne l’empêche pas de déclarer combattre l’antisémitisme depuis des décennies, et bien sûr le racisme antimusulman. Il me semble que c’est cette dernière partie de la lutte qui fut jusqu’à présent privilégiée, sans omettre de confondre allègrement, et comme d’habitude, race et religion, hérésie plus efficace pour se victimiser mais aussi plus explosive.

    « 264. Les microbes ne manquent pas d’airPréparation à la défaite de l’empire américain »

  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Avril à 19:49

    C'est comme si Hitler avait déclaré combattre l'antisémitisme et l'anti-nazisme.

      • Lundi 23 Avril à 20:00

        Une comparaison radicale.

    2
    Souris donc
    Lundi 23 Avril à 19:52

    Boubakeur est gaga. Médecin à la Pitié-Salpêtrière, recteur de la Grande Mosquée de Paris, où on allait prendre le thé avec leurs délicieuses pâtisseries, avant d'aller faire un tour au Jardin des Plantes. Une personnalité respectable, un interlocuteur. Et le voilà qui se range du côté de la minorité agressive se complaisant dans le rôle de victime de l'islamophobie.

    Machiavel a dit "La libéralité rend méprisable". La libéralité, c'est la bienveillance crédule. Celle des bobos frivoles. Des sempiternels repentants.

    Le Manifeste des 300 personnalités contre le nouvel antisémitisme : il était temps.

      • Lundi 23 Avril à 20:04

        Boubakeur suit le courant. Il a peut-être peur pour sa peau. Cependant ses écrits vont loin dans l'intolérance des autres religions. Beaucoup d'hypocrisie.

      • Souris donc
        Lundi 23 Avril à 21:07

        Le manifeste et ses signataires :

        L’antisémitisme n’est pas l’affaire des Juifs, c’est l’affaire de tous.

        http://www.leparisien.fr/societe/manifeste-contre-le-nouvel-antisemitisme-21-04-2018-7676787.php

         

      • Lundi 23 Avril à 23:08

        Merci. J'avais acheté Le Parisien.

      • Souris donc
        Mardi 24 Avril à 19:21

        Je suis tombée d'abord sur les réactions diverses, unanimes et peu variées (sauf celle de Boubakeur)

        C'est pourquoi j'ai mis en lien le texte intégral.

        L'analyse de Corto, intéressante.

      • Mardi 24 Avril à 19:44

        Corto fait plus un constat qu'une analyse. Constat avec lequel je suis d'accord. Mais il dit à la fin que cette prise de conscience est tardive mais pas inutile. Les réactions parfois outrées montrent d'ailleurs son utilité. Dans "Causeur" un journaliste remarque que nombre de médias n'ont pas hésité à parler de manifeste VIRULENT alors qu'il s'agit d'un simple exposé de faits indiscutables; la réalité est donc virulente lorsqu'elle est révélée et ce terme "virulent" aurait été transmis (comme un germe) par l'AFP dont on peut donc ainsi admirer l'objectivité.

    3
    Lundi 23 Avril à 20:14

    La déclaration de monsieur Oubrou, de Bordeaux, à propos du coran qui est mal traduit "parce-que difficile sinon impossible à traduire", éveille en moi comme un écho de ce que préconisait sans le préconiser madame Belkacem Najat (une ancienne ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche) d'enseigner l'arabe dès le primaire à tous les petits français, dans certains cas, mais pas tous obligatoirement , tout en le démentant sans le démentir...

    bon, ça, c'était un faux, mais tout le monde y a cru...

     

      • Lundi 23 Avril à 20:20

        Je rebondis sur le commentaire de Pangloss pour rappeler les paroles de monsieur Goebbels Joseph, qui déclarait en le déplorant que "Mein Kampf" ait toujours été mal traduit

      • Lundi 23 Avril à 20:57

        C'est toujours le même truc après avoir dit une bêtise ou une insanité : "on a mal interprété mes paroles"...Même Dieu s'exprime mal.

    4
    Mardi 24 Avril à 08:48

    Je trouve qu'il y a dans ce manifeste une certaine naïveté : penser que des théologiens  "savants"   musulmans pourraient, à la demande d'athées, de juifs et de chrétiens (tous trois ennemis traditionnels de l'islam inspirés par Satan Šhayṭān  ), amender ce magnifique texte d'origine divine qui contient toute la science du monde et de l'univers, c'est vraiment n'importe quoi ! 

    Ils sont déjà bien gentils de répondre. Normalement, ça mérite la peine de mort.

     

      • Mardi 24 Avril à 09:16

        Une naïveté certaine. D'ailleurs Boubakeur parle de délire qui est une perte de contact avec le réel. Autrement dit, de ce point de vue (seul), les signataires sont à côté de leurs pompes.

        NB. Votre dernier article montre bien le ridicule de cette jeunesse révolutionnaire risquant leur vie en pleine démocratie.

    5
    Mardi 24 Avril à 11:06

    Je pense que c'est "l'islam" que nous devrions interdire, ni plus ni moins si nous voulons reprendre la main chez nous!

      • Mardi 24 Avril à 11:16

        Vous proposez d'interdire en France une religion suivie par le quart de la population mondiale ? Vaste programme.

    6
    Mardi 24 Avril à 11:35

    Pas mieux que Pangloss qui résume bien la situation ! 

      • Mardi 24 Avril à 11:51

        Je suis sûr que vous pouvez faire encore mieux. yes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :