• Décomposition

    Décomposition

    Depuis le surgissement inattendu du parti centriste de Macron accomplissant en une saison le rêve trentenaire de Bayrou, les analystes compétents parlent de recomposition du monde politique français.

    En ma qualité d’analyste totalement incompétent mais néanmoins bavard, je parlerais plutôt de décomposition.

    Le parti centriste, selon les estimations, va représenter 16% de la population et occuper 70% des sièges de l’Assemblée. La seule représentation conséquente sera probablement celle des LR, mais pour ma part, je ne trouve pas de différence fondamentale entre le programme de LRM (selon les quelques bribes lâchées deci delà) et celui de LR (selon le résidu du projet Fillon). A noter que ce qui différencie « La République en marche » : LRM, et « Les Républicains » : LR, c’est le M, c’est à dire, en fait, Macron.

    Après la tempête de nombreuses épaves écolo-socialistes ont été emportées par les flots quand elles n’ont pas été repêchées par le paquebot « En marche », n’ayant pas revêtu à temps une tenue social-démocrate insubmersible. Autant dire que pour les survivants restés dans le potage, la tête est un peu perdue et la réanimation risque d’être longue.

    Dans la décomposition actuelle du bipartisme convenable, la seule alternance possible, si LRM échoue, serait celle proposée par les partis extrémistes de droite et de gauche qui ne se distinguent vraiment que par leur attitude envers l’immigration. Pour être efficaces, ces partis devraient se regrouper en un vaste parti populiste (le LIFN) qui représenterait environ la moitié de la population française, le FN apportant son « petit peuple » et ses « fachos » et Mélenchon, ses « gens » et ses « bobos ». L’idée paraît heureusement farfelue, mais l’on ne compte plus les extrémistes de gauche ayant viré à l’extrême droite et ne vient-on pas de voir un candidat FN éliminé au premier tour des législatives demander à ses électeurs de voter pour un mélenchoniste ?

    Théodore Géricault : « Le radeau de la Méduse »

    « 244. Le retour de Dracula245. Pâturage et vapotage »

  • Commentaires

    1
    Souris donc
    Jeudi 15 Juin à 09:33

    Si Macron ne tire pas au clair ses intentions sur la CSG qui donnent l'impression qu'il veut plumer les retraités, je vote LR dimanche. Le seul contrepouvoir si on en juge par les projections sur la composition de l'hémicycle.

    Et si Macron ne vire pas Bayrou le semeur de zizanie, ça conforte mon vote. C'est quand même invraisemblable les pressions sur les journalistes et les justifications a posteriori de liberté de parole de citoyen quand on est Garde des Sceaux. Du Taubira. Qu'on le case dans une fonction honorifique où enfin il la ferme.

      • Souris donc
        Jeudi 15 Juin à 10:03

        Bayrou (suite et fin)

        ...auteur de la loi sur la moralisation de la vie publique.

      • Jeudi 15 Juin à 10:07

        Pour Bayrou, puisqu'il garde des sceaux il peut en prendre un pour aller jouer à la plage, avec les pelles et les râteaux qu'il a déjà ramassés.

        Dans ma circonscription, le député a été élu au premier tour (Macron). Il serait bon d'avoir un peu plus de LR et avec leur expérience ils pourraient être à la tête de commissions.

    2
    Jeudi 15 Juin à 09:48

    Effectivement Doc, nous assistons à la décomposition des anciens partis politiques qui en imposaient depuis tant d'années. Les risques de ce raz de marée seront les conséquences d'un échec de la politique de MACRON, et dans ce cas, la porte grande ouverte aux extrémistes qui prendront le pouvoir ! 

    Bonne journée, qui sera encore très chaude aujourd'hui.

      • Jeudi 15 Juin à 10:11

        La décomposition sent souvent mauvais.

    3
    Jeudi 15 Juin à 11:07

    Je viens de lire sur mon portail orange une nouvelle réconfortante, il paraît que 61% des français vont aller voter, mais...pas pour Macron !

    Si c'est vrai, tant mieux cela serait dangereux pour la France et pour nous, s'il avait la majorité absolue !

    La décomposition sera peut-être rectifiée ??? On peut toujours espérer!

      • Jeudi 15 Juin à 11:17

        Un peu plus de LR me semblerait judicieux.

    4
    Jeudi 15 Juin à 11:36

    Pourquoi donc ? Ce n'est qu'un ramassis de socialos/modem/LR qui sont là juste pour avoir une chance de régner!!!

      • Jeudi 15 Juin à 11:43

        Je parlais de LR-LR.

    5
    Jeudi 15 Juin à 12:00

    Quand on voit comment tous les pronostics sur le prochain président ont été déjoués au cours des derniers mois, on se dit que cinq ans c'est une éternité en politique. Une éternité qui laisse ses chances à tout le monde... y compris au futur chef de cabinet de l'Elysée . 

     

    PS : Puis-je faire remarquer que l'intervention (coléreuse !) de Bayrou envers les journalistes était faite non pas en tant que ministre de la justice mais en tant que simple citoyen !  Nuance ! happyhappyhappyhappy

      • Jeudi 15 Juin à 12:03

        Un fâcheux dédoublement de la personnalité.

    6
    Jeudi 15 Juin à 14:46

    Hors sujet ?

    .../...

    "jeudi 15 juin 2017"

    "Sujet du Bac Philo Série L : Littéraire (Coef. 7)"

    "1er sujet : Suffit-il d’observer pour connaître ?"

    "2ème sujet : Tout ce que j’ai le droit de faire est-il juste ?"

    .../...

    Non...! peut-être pas, dans le fond ?

      • Jeudi 15 Juin à 16:14

        Sujets très intéressants. Non aux 2 questions.

    7
    Jeudi 15 Juin à 17:09

    cher Dr Wo, avec la chaleur qui règne en ce moment, c'est mon cerveau qui commence à se décomposer ! Je viens de rater ma confiture de cerises (trop cuite), alors disserter sur la politique... sarcastic

      • Jeudi 15 Juin à 17:17

        Vous avez donc fait de la dé-confiture, ce qui cadre bien avec la politique actuelle

    8
    Jeudi 15 Juin à 19:39

    Jacques Doriot est passé du communisme au fascisme. Les extrêmes ne sont pas si éloignés l'un de l'autre.

      • Jeudi 15 Juin à 19:41

        C'est en particulier à lui que je pensais.

    9
    Souris donc
    Vendredi 16 Juin à 15:02

    Eh ben voilà. J'ai voté Bayrou sans m'en douter. Je découvre que notre candidat LREM est un Modem. Rien sur sa déclaration de foi ni sur son bulletin ne le laissait entrevoir. Il est en tête.

    Belle arnaque.

      • Vendredi 16 Juin à 16:02

        Il y en a qui se sont fait harakiri pour moins que ça wink2. Mais consolez-vous, c'est votre double qui a voté, vous n'y êtes pour rien.

      • Souris donc
        Vendredi 16 Juin à 19:03

        Mon double est une conne. Puisque LREM n'existe que depuis quelques semaines, tous les candidats sont issus d'un autre parti. Il suffisait de googler son nom.

        Demain je suis d'apéro. Curieuse de savoir si les autres se sont pareillement fait avoir. On va se faire harakiri au pomerol.

      • Vendredi 16 Juin à 19:26

        Le pomerol ça donne du coeur au ventre.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :