• 244. Le retour de Dracula

    244. Le retour de Dracula

    Au XIIe siècle, les conciles (Clermont, Latran, Tours) interdirent aux membres du clergé la pratique de la médecine et surtout de la chirurgie en vertu du principe : « Ecclesia abhorret a sanguine ». En 1492, le Pape Innocent VII, gravement malade, aurait dû s'en souvenir quand son médecin lui proposa la première transfusion sanguine humaine connue avec le sang de trois enfants. Les quatre en moururent. Le Pape aurait pu supporter la transfusion si son groupe sanguin avait été celui du « receveur universel », mais le monde est mal fait et ce groupe est le plus rare des quatre principaux découverts par l'autrichien Karl Landsteiner en 1901. La chance que les enfants soient tous trois des « donneurs universels » était également mince.

    Les histoires de vampires alimentent les légendes et les spectacles, où l’on met en scène la jouissance vampirique de boire du sang ou de se baigner dedans. Du sang provenant de préférence du cou gracile et bien tentant de jolies jeunes femmes dont l'éventuelle virginité lui apporte un supplément de qualité.

    Les vertus soi-disant rajeunissantes du sang juvénile viennent d’être remis à la mode par Jess Karmazin physicien de 32 ans, diplômé de l’université de Stanford qui a fondé une start-up dénommée Ambrosia. Il aurait déjà une centaine clients. Ils doivent être au moins âgés de 35 ans, sans doute pour que l’efficacité de la cure ne les transforme pas en nourrisson, l’autre condition étant de débourser 8000 dollars pour en bénéficier.

    L’opération sera probablement très rentable car le promoteur se fournit comme tout un chacun dans les banques de sang (dont les « donneurs » sont rémunérés aux USA, ce qui assure leur plein succès) sans avoir à recruter des jeunes gens pour en faire couler le sang comme ce fut le cas du pape Innocent VII.

    Henry Fuseli "Le cauchemar"

    « Le renouveauDécomposition »

  • Commentaires

    1
    Mardi 13 Juin à 18:51

    Tiens! Voilà du boudin ...

      • Mardi 13 Juin à 19:08

        Je ne sais pas si les vampires se livrent à cette transformation en conserve.

    2
    Souris donc
    Mardi 13 Juin à 20:13

    A part l'imagerie et la radiothérapie, que vient faire un physicien en médecine ? Encore un messie cosmoplanétaire (des rayons cosmiques, voire comiques) qui va fourguer son élixir de jouvence aux gogos.

      • Mardi 13 Juin à 21:54

        La physique n'empêche pas d'aimer l'argent.

    3
    Mardi 13 Juin à 20:22

    Que de sang Doc.... C'est cauchemardesque !!!! Je suis AB+ un des groupes les plus rares, j'ai certainement intérêt à faire gaffe !

    Bonne soirée

      • Mardi 13 Juin à 22:04

        Vous ne craignez rien, vous êtes "receveur universel" et vous pouvez tolérer tous les sangs.

    4
    Mardi 13 Juin à 20:34

    Aujourd'hui les vampires n'auraient plus beaucoup de jouissance, les "vierges" sont très rares de nos jours!

    Et je ne comprends pas pourquoi les hommes (et femmes) dépensent un argent fou, pour "rajeunir" alors que la nature inéluctable fait son boulot, tant mieux pour ce "faussaire en jeunesse" il va être multimilliardaires en peu de temps!

      • Mardi 13 Juin à 22:01

        Les humains rêvent toujours d'immortalité.

    5
    Mercredi 14 Juin à 06:56

    Une nouvelle facette du métissage : le "sang-mêlé" (1)

     

    (1)  surtout si le donneur est un américain poussé par la faim !

      • Mercredi 14 Juin à 08:28

        Ce ne fut pas toujours le cas. Le chirurgien noir Charles Drew qui inventa la façon de conserver le sang et le plasma démissionna de son poste lorsque le Département de la guerre américain décida que les dons de sang des noirs et des blancs devaient être séparés.

    6
    Mercredi 14 Juin à 15:43

    Bonjour docteur...

    Je me permets de transmettre l'info. à Brigitte M. (1re Dame de France)

    Je vous tiens au courant, si une récompense m'est accordée.

     

      • Mercredi 14 Juin à 16:31

        Tel que c'est parti, il faudrait du sang bleu. Pas facile à trouver.

      • Souris donc
        Mercredi 14 Juin à 21:20

        A 64 ans, jolie, fine, perchée sur ses stilettos avec son perfecto : Chica Vampiro.

      • Mercredi 14 Juin à 22:46

        Pour se rajeunir, elle a ce qu'il faut.

      • Souris donc
        Jeudi 15 Juin à 09:17

        Bon sang, mais c'est bien mûr !

      • Jeudi 15 Juin à 09:20

        Jalouse.

    7
    Un Cœur qui bat
    Mercredi 14 Juin à 22:29
    Bonsoir Doc, en résumé si on ne veut pas céder à la panique d'un Dracula des temps modernes il faut garder son sang froid. Bonne nuit
      • Mercredi 14 Juin à 22:47

        On pourrait même dire conserver son sang froid smile

    8
    Jeudi 15 Juin à 17:15

    Je vais attendre un peu avant de tenter de rajeunir... De toutes façons, apparemment, je n'ai plus l'âge ! Et malgré ça, j'adore les stilettos et le perfecto. yes

      • Jeudi 15 Juin à 17:24

        L'âge est toujours relatif. Dans une maison de retraite je me sens jeune.

      • Souris donc
        Jeudi 15 Juin à 18:00

        Qui a dit :

        Quand je me contemple, je me désole,

        Quand je me compare, je me console.

        (Winston Churchill ? Sagesse des nations ? Mao ?)

        Quoi qu'il en soit, j'ai pas trop envie d'aller prendre un bain de jouvence dans une maison de retraite.

      • Jeudi 15 Juin à 18:15

        Certains disent que cet aphorisme est de Talleyrand, d'autres que c'est un proverbe du Québec. Mais peut-être qu'il a été importé au Canada.

        La maison de retraite vous rajeunit, mais vous déprime. Rien n'est parfait. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :