• Un révolutionnaire qui dort est un révolutionnaire « mort »

    Un révolutionnaire qui dort est un révolutionnaire « mort »Je suis assez content de moi (ne vous inquiétez pas, c’est très rare). Je m’étonnais dans l’article précédent de l’inertie des autorités, et notamment du Président de la République devant la persistance de l’occupation de Tolbiac où se déroulaient depuis près d’un mois les jeux de rôles révolutionnaires grandeur nature de quelques dizaines d’étudiants soutenus par quelques professeurs dont la mission d’enseignant de connaissances ne semble pas suffire et de quelques intellectuels venus guérir leur nostalgie du bolchévisme.

    Emmanuel Macron, sans doute lecteur assidu de mon blog, a compris le message et a donc permis l’évacuation au petit jour de cette faculté, profitant du sommeil de cette jeunesse rêvant peut-être aux lendemains qui chantent juste, après avoir toujours chanté faux dans le passé.

    Les souvenirs laissés par ces jeunes gens prendront une place, d’une façon ou d’une autre, dans les impôts payés par tous et notamment par leurs parents si l’on en croit les restes de leur passage insurrectionnel :

    « Notre journaliste, qui a pu entrer dans l’université vidée, décrit la plupart des murs tagués, des distributeurs de boissons et de nourriture éventrés, des sanitaires sales, de même que l’amphithéâtre qui servait de dortoir. Selon un agent de sécurité rencontré sur place, le matériel informatique qui équipait certains amphithéâtres a été volé. » (Le Monde le 20/04/18)

    « Quand il ne dit rien, il ne fait rien264. Les microbes ne manquent pas d’air »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 20 Avril à 11:47

    Les révolutionnaires, quand ils ne dorment pas, sont  dégueux, on l'a toujours constaté, ils laissent de la merde partout où ils ont passé !

     

      • Vendredi 20 Avril à 13:39

        Tant qu'ils ne laissent pas de cadavres...

    2
    Vendredi 20 Avril à 13:57

    Ils auront au moins montré leur détermination sans faille... à déguerpir à la vue du premier CRS ! smile

     

      • Vendredi 20 Avril à 14:05

        Tant mieux. Un seul s'est montré récalcitrant (j'ignore s'il s'agit d'un étudiant authentique).

    3
    Vendredi 20 Avril à 16:08

    C'est le seul à avoir cru que le slogan " on ne lâche rien" c'était y compris les flics ! smile

     

    PS : A Science Po, ils ont compris la leçon et décidé de libérer les bâtiments qu'ils occupaient.  Mais attention, pas sans contrepartie ! en échange de la promesse de "l'ouverture de salles dédiées à des conférences et des débats libres"  Non mais !!!  hehehe  

      • Souris donc
        Vendredi 20 Avril à 16:34

        A Sciences Pipeau, ils ont déjà le Hijab Day (avec, sans doute, conférences et débats libres).

      • Vendredi 20 Avril à 17:03

        Les futurs savants politiques ont donc mis un voile pudique sur leur insurrection.

      • Vendredi 20 Avril à 17:16

        @ CARLUS Vous voulez sans doute que vos articles se passent de commentaires. wink2

    4
    Vendredi 20 Avril à 16:59

    Il est surprenant de voir que les révolutionnaires arrivent à déconsidérer les idées généreuses qu'ils prétendent les animer.

      • Vendredi 20 Avril à 17:10

        Disons les révolutionnaires infantiles, en général entretenus par leurs parents. Quant à ceux qui prônent le désordre pour le désordre, ils n'incarnent aucun idéal.

      • Vendredi 20 Avril à 17:32

        Je ne peux toujours pas laisser un commentaire sur votre blog. WP ne semble pas accepter que je sois sur Eklablog (j'avais auparavant la possibilité d'un choix). Bonne illustration pour les avatars des tirs français sur la Syrie.

      • Souris donc
        Vendredi 20 Avril à 20:10

        Moi, c'est blogspot qui ne veut pas de moi.

      • Vendredi 20 Avril à 21:31

        C'est de la souris-phobie et de la WO-phobie. Intolérable.

    5
    Vendredi 20 Avril à 20:07

    Cool... autorisons la permaculture du cannabis à Lotre-Name-des-Dandes...

    avant:

    après:

     

     

    (merci qui ?)

     

      • Vendredi 20 Avril à 21:35

        Quand on les entend, certains  et certaines fument même la moquette avant de passer l'aspirateur.

      • Souris donc
        Samedi 21 Avril à 20:28

        Et leurs désirs sont désordre.

      • Samedi 21 Avril à 22:54

        Un désir inassouvi est destructeur.

      • Souris donc
        Dimanche 22 Avril à 08:52

        C'est un de leurs tags, pâles copies de mai-68, usés à force de voir les mêmes partout, ça finit par tenir de l'écriture automatique. A la sauce inclusive.

        Sauf que les dégâts se chiffrent par centaines de milliers d'euros.

        Merci Papa, merci Maman (con-tribuables).

      • Dimanche 22 Avril à 09:50

        Comme quoi les études (surtout sans sélection préalable) peuvent mener à un haut niveau d'imbécilité. La difficile entrée dans les études médicales ne prédispose pas à ce genre de vandalisme stupide.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :