• Pour en terminer avec la terminale

    Les crânes d’œuf qui président aux destinées de l’éducation nationale, dont le premier d’entre eux a la tête de l’emploi, débattent ardemment pour donner un autre nom à la dernière classe de l’enseignement secondaire qui jusqu’à présent était appelée « terminale ». Evidemment, cette dénomination peut évoquer la phase terminale en soins palliatifs, ce qui suggère fâcheusement une sortie sans espoir de l’enseignement secondaire, un avenir pessimiste qu’il serait préférable de masquer.

    Et quoi de plus efficace que de changer de nom ? En changeant de nom, on change quasiment la chose.

    D’après les médias deux termes circuleraient :

    - Certains seraient tentés par « classe tremplin », idée peut-être suggérée par les JO d’hiver qui se déroulent en ce moment. Un petit côté sportif sympathique mais qui n’exclut pas, justement, une chute à l’issue du saut, et d’autant plus traumatisante que l’on tombe de haut.

    - La dénomination qui semble pour l’instant avoir la faveur est « classe de maturité ». Contrairement à « tremplin » on ne promet rien, c’est plus prudent. Le terme de « maturité » a l’avantage de flatter les jeunes gens en fin de course. On leur dit ainsi : « vous êtes mûr », mais pour quoi ? Car on sait qu’un fruit mûr est près de la chute.

    Par ailleurs, ces jeunes gens sont proches de la majorité, ou l’ont déjà atteinte ou même dépassée pour les retardataires, mais quand on voit le nombre d’adolescents attardés jusqu’à la trentaine (et plus si affinité) qui passent plus de temps à faire joujou avec les gadgets électroniques ou sur les réseaux sociaux qu’à devenir indépendants, on peut se demander si le terme de « maturité » traduit bien l’état d’esprit des jeunes gens à la fin de leurs études secondaires.

    On pourrait me rétorquer, qu’en tant que vieux con, je n’ai pas à juger les jeunes même quand ils sont idiots. Vous avez raison.

    Pour en terminer avec la terminale

    « Dix ans déjà !Une activité universelle »

  • Commentaires

    1
    Souris donc
    Jeudi 15 Février à 18:10

    On aura la réponse ce soir sur France2, Blanquer est l'invité de L'émission politique. Pour ma part, ce sera C8, Légion Etrangère. Je boude LREM qui m'ampute ma retraite, et plus avec la CSG qui flambe.

      • Jeudi 15 Février à 19:10

        Je suis impatient d'avoir la réponse.

    2
    Jeudi 15 Février à 18:50

    C'est aussi con que de discuter du sexe des anges!

      • Jeudi 15 Février à 19:12

        Et finalement, la discussion a-t-elle aboutie ? Les anges sont-ils sexués ?

      • semaphore
        Jeudi 15 Février à 20:47
        semaphore

        Quand ils se sont matérialisés à l'époque de Noé pour prendre des femmes après avoir vu qu'elles étaient belles et en obtenir des enfants (monstrueux du fait de cette union contre nature), les anges matérialisés étaient manifestement masculins à l'image des hommes de ce sexe. (Genèse 6:1 et d'autres versets).

        Ordinairement, ils sont estimés être masculins mais cela n'a pas le sens sexuel terrestre puisque les anges ont tous été créés par Dieu et Jésus Christ dès le début de la Création et il n'est marqué nulle part dans la Bible qu'ils bénéficient d'une quelconque faculté de reproduction ou d'enfantement par "voie sexuelle" à l'image des créatures terrestres dites "supérieures"...

      • Jeudi 15 Février à 23:12

        Donc les anges ne peuvent pas se reproduire...comme les homos.

    3
    Jeudi 15 Février à 20:11

    Donner un nom à ce qui n'existe plus est assez cocasse.

      • Jeudi 15 Février à 20:37

        Une classe en phase terminale ?

    4
    Jeudi 15 Février à 21:02

    Vu sur TOPITO:

     

    Les mots ont du sens, les mots peuvent blesser, il faut mettre des mots sur les classes et, de préférence, des mots qui ont la classe. C’est vrai que le nom des classes n’a pas changé depuis 40 ans, à peu près, et qu’un peu de mouvement n’a jamais fait de mal à personne. Mais classe de maturité, ça sent pas mal l’incantation indienne qui sert à rien.

     

    1. Petite section : Classe des caca popo

    2. Moyenne section : Classe des coloriages

    3. Grande section : Classe de Je sais déjà lire parce que ma maman elle m'a appris

    4. CP : Classe de bons points et d'images

    5. CE1 : Classe de tirage des cheveux des filles

    6. CE2 : Classe d'il fait rien qu'à m'embêter

    7. CM1 : Classe de putain qu'est-ce qu'on faisait en CM1, déjà ?

    8. CM2 : Classe de je crois que je suis grand parce que je suis dans ma dernière année d'école élémentaire

    9. Sixième : Classe de je crois que je suis grand parce que je suis au collège alors que je suis une vicos

    10. Cinquième : Classe d'immaturité

    11. Quatrième : Classe de l'acné

    12. Troisième : Classe de Premières bières et premiers joints

    13. Seconde : Classe de dernière année sans examen de la vie

    14. Première : Classe de putain c'est chaud le bac français

     

    et ailleurs...

     

     

     

     

     

     

      • Jeudi 15 Février à 23:16

        Et 15 fruit mûr sur un tremplin pour être éjecté.

    5
    Vendredi 16 Février à 09:23

    Moi je suis assez d'accord avec la seconde proposition mais il faudrait qu'elle soit rédigée dans une orthographe accessible aux intéressés  : " clas 2 la matur i t "  (par exemple)  

     

      • Vendredi 16 Février à 10:59

        Le langage des textos ouvre en effet un univers invertébré d'une grande souplesse. yes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :