• Narcissisme et exhibitionnisme

    Un article paru dans Le Point du 11 janvier traite du narcissisme à propos de l’ouvrage d’un philosophe, fondateur de l’Ecole occidentale de méditation, rien de moins, intitulé : « Sauvez votre peau ! Devenez narcissique » et le journaliste embraye sur « l’amour de soi s’est quelque peu démocratisé : 2 milliards d’humains se contemplent dans le miroir de Facebook en guettant les likes, 300 millions gazouillent leurs humeurs sur Twitter, chaque seconde, plus de 1000 selfies sont pris à travers le monde »

    Pour ce qui concerne la multitude des tweets, on ne peut pas parler d’amour de soi mais de l’expression brève d’une opinion avec l’avantage que peut apporter l’anonymat permettant insulte et haine : c’est plus souvent la haine de l’autre que l’amour de soi qui s’exprime par ce réseau.

    Par contre pour ce qui concerne Facebook ou tous les réseaux où l’on peut exposer sa bobine et/ou son corps, il s’agit d’une exhibition de soi. Bien entendu, cette exhibition peut avoir un intérêt professionnel, c’est ainsi que des personnes gagnent leur vie avec leur image. Pour les autres, ce n’est pas du narcissisme mais de l’exhibitionnisme, c’est à dire l’inverse du narcissisme.

    Narcisse était, dans la légende, amoureux de lui et que de lui, en étant totalement indifférent à l’amour des autres. A l’inverse, s’exposer sur internet c’est rechercher l’amour des autres en comptant fébrilement les « suiveurs » et les « likes ». On espère l’admiration des autres, on existe que par les autres, et justement, peut-être, parce que l’on ne s’aime pas. De même une fréquence trop élevée des selfies peut signifier l’inquiétude sur son propre corps, ce qui n’est pas le cas de Narcisse.

     

    Narcissisme et exhibitionnisme

    Le Caravage "Narcisse"

     

    Existe !...Sois enfin toi-même, dit l’Aurore,

    O grande âme, il est temps que tu formes un corps !

    ................................................................................................................................

    Mais moi, Narcisse aimé, je ne suis curieux

    Que de ma seule essence ;

    Tout autre n’a pour moi qu’un cœur mystérieux,

    Tout autre n’est qu’absence.

    ................................................................................................................................
    Toi seul, ô mon corps, mon cher corps,

    Je t'aime, unique objet qui me défend des morts ! 


    PAUL VALERY (Poésies)

    « Vide politiqueDu bon usage des « ismes » »

  • Commentaires

    1
    Lundi 15 Janvier à 18:46

    Quand je parcours la mythologie, je trouve ces histoire intéressantes et amusantes, mais dès l'instant où on veut les reproduire dans la vraie vie, cela devient inquiétant. C'est un peu pour cela que je n'ai pas mis "mon portrait " sur mon blog...je n'aime Narcisse que dans la mythologie.

      • Lundi 15 Janvier à 18:55

        Mais la mythologie a donné des modèles suffisamment typés pour en faire, en quelque sorte, des cas cliniques.

    2
    realist
    Lundi 15 Janvier à 19:37
    Vous n'avez manifestement pas de compte Twitter car: 1) Vous ne voyez des insultes et autres insanités que SI vous vous abonnez à des débiles et pas à ça par exemple. 2) Le mauvais côté n'a rien à voir non plus avec le narcissisme et les débilos mais avec "l'espionnage politico/publicitaire".
      • Lundi 15 Janvier à 19:47

        Vous avez raison, je ne vois que le mauvais côté de la chose, mais avouez qu'il prédomine, en tout cas dans les médias. C'est vrai, je n'ai plus de compte Twitter.. J'ai dit que Twitter n'a rien à voir avec le narcissisme.

    3
    Lundi 15 Janvier à 19:39

    Est-ce que la masturbation est de "l'amour de soi"? happy

      • Lundi 15 Janvier à 19:43

        Le mot "narcissisme" a d'ailleurs été introduit par un sexologue et la masturbation faisait partie du syndrome.

    4
    Lundi 15 Janvier à 21:12

    Chacun se rejoue à l'infini son "quart d'heure de célébrité" warholien...

    (sauf les eklablogueurs, évidemment.)

      • Mardi 16 Janvier à 08:23

        Notre célébrité, du moins la mienne, ne dépasse pas les frontières d'un hameau.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :