• Le mystère de l'oeuf


    René Magritte " Perspicacité"

    Tenant son pinceau comme une mouillette

    Le peintre prit un œuf d’oiseau

    Sur l’assiette de sa palette

    Et au bout du pinceau

    Sur la toile étonnée

    Fit naitre un oiseau

    Aux ailes déployées

     

    Le peintre peignit l’intemporel

    L’avenir et le passé de son modèle

    Mais qui manipule un œuf

    Manipule un bœuf

    Il aurait pu peindre une brebis

    Il aurait pu l’appeler Dolly

    Il aurait pu créer une autre bête

    Ou faire de l’œuf une omelette

    Ou de chocolat le recouvrir

    Et à Pâques le mettre en terre

     

    Un œuf est un mystère

    D’où peut naitre le meilleur comme le pire

    On ne sait jamais ce que l’on peut en faire

    On ne sait jamais ce qui va en sortir

    Surtout lorsqu’on le retire aux mères

     

    Paul Obraska

     

    « 263. Querelle autour de granules de sucreQuand on prive le public de son service »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 1er Avril à 14:42

    Joli poème j'aime beaucoup les dernier vers!

    On ne sait jamais ce qui va en sortir

    Surtout lorsqu'on le retire aux mères!

    Ce sont les mystères de la vie et l'homme est-il apte à les manipuler ?

      • Dimanche 1er Avril à 14:45

        Apte sûrement, mais doit-il le faire ?

    2
    Souris donc
    Dimanche 1er Avril à 18:10

    Qui vole un oeuf vole un bœuf. Et qui vole un bœuf est vachement musclé (Chaval)

      • Dimanche 1er Avril à 18:25

        Pas forcément lorsqu'il est débité en steaks.

    3
    Dimanche 1er Avril à 19:37

    Une très belle métaph

    ...j'allais écrire que c'était une belle métaphore allégorique (comme beaucoup de métaphores, est-il vrai), ou une belle parabole symbolique, mais j'ai perdu le fil de mon commentaire...

    Et en plus, si c'est pour me faire couper la parole...

      • Lundi 2 Avril à 09:07

        Oui, c'est vache.

    4
    Dimanche 1er Avril à 19:49

    Qui peut savoir ce qu'il y a dans un oeuf? Peut-être un boeuf.

     

      • Lundi 2 Avril à 09:07

        Ce qui provoquerait un effet du même nom.

    5
    Souris donc
    Lundi 2 Avril à 20:20

    Magritte n'est pas seulement perspicace, mais clairvoyant. Autant qu'une poule devant un couteau.

     

      • Lundi 2 Avril à 20:48

        Les deux titres existent. Je préfère "perspicacité", car "clairvoyance" pourrait faire douter de la vue du peintre, ce qui serait bien gênant pour cette profession. Encore que le surréalisme donne la possibilité de peindre ce que l'on ne voit pas. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :