• 263. Querelle autour de granules de sucre

    "Des médecins du quotidien ont décidé d'alerter sur la part grandissante de pseudo-médecines à l'efficacité non prouvée et aux promesses fantaisistes qui sont proposées aux patients.

    Sous couvert d'une prétendue innocuité bien moins évidente qu'il n'y paraît et produisant un discours à la limite du complotisme, entretenant la confusion dans l'esprit du public entre médecine scientifique et croyances, ces « disciplines » à la tête desquelles trône l'homéopathie font beaucoup plus de mal que de bien.

    Ainsi ces médecins demandent l’exclusion de ces disciplines ésotériques hors de la caution que leur apportent les médecins ou les institutions médicales. Il est important que les patients cessent d'être abusés par ces remèdes illusoires, juste bons à profiter des effets contextuels. Même si nous reconnaissons l’utilité de ces effets contextuels, ils s’appuient sur un discours ésotérique et fallacieux qui ne font pas le cœur et l'efficacité de ce que devrait être la médecine scientifique basée sur des preuves."

    Ce texte introduit une tribune, signée par 124 médecins et publiée le 19 mars 2018 dans le Figaro, s’élevant contre la place de plus en plus grande que prennent les médecines alternatives utilisées par des médecins eux-mêmes. Le diplôme médical donnant en quelque sorte une caution scientifique à ces traitements, d’autant plus que leur pratique est parfois enseignée (donc aux frais de la société) dans le cadre hospitalo-universitaire. Ajoutons que l’ex-ministre de la Santé Roselyne Bachelot a apporté son soutien à l’homéopathie avec comme preuve le succès de la méthode sur son chien, en déclarant sur LCI :

    "J'ai évidemment lu avec beaucoup d'intérêt votre tribune. D'abord, c'est une tribune qui est, pour résumer, contre l'homéopathie. Le titre contre la montée des "fake médecines" met un peu dans le même paquet toutes sortes de thérapeutiques qui peuvent relever purement du charlatanisme. Est-ce qu'on peut rappeler quand même que l'homéopathie pour être remboursée doit être pratiquée par des docteurs en médecine qui sont des gens qui ont obtenu le même diplôme que le vôtre ? Moi j'ai soigné mon chien à l'homéopathie. Là, l'effet placebo est assez limité, mais enfin peut-être qu'il me voyait avec mon tube de granules et qu'il se disait 'Cette femme-là me veut du bien'… C'est peut-être ça qu'il s'est passé, parce ça marchait très très bien".

    Nombre de sociétés savantes dans le monde (dont l’Académie de Médecine en France et le Conseil scientifique des académies des sciences européennes : Eaasae) sont à l’unisson (mais avec moins de virulence) de cette tribune.

    Cette querelle à l’intérieur même du milieu médical ne semble pas devoir cesser, et comme il fallait s’y attendre les médecins homéopathes (Ils sont 5000 en France) ont vivement réagi à cette tribune, s’agissant de leur gagne-pain, appuyés par le laboratoire Boiron le premier fabricant mondial de granules homéopathiques (1) dont certains sont remboursés par l’Assurance maladie à hauteur de 30%. (2)

    « Dans un communiqué, Union Collégiale indique avoir été rejoint dans cette initiative par le Syndicat des Médecins Indépendants Libéraux Européens, le Syndicat de la Médecine Homéopathique, le Syndicat des Mésothérapeutes Français, et des médecins libéraux pratiquant ces médecines alternatives dénoncées dans la tribune »

    Et des plaintes disciplinaires ont été déposées devant l'Ordre des médecins contre les médecins signataires de cette tribune qui met les deux pieds dans le plat.

    Les partisans des médecines alternatives se disent scandalisés par cette tribune "anti confraternelle, sectaire et réactionnaire de quelques médecins / qui revendiquent / la disparition du champ médical de l’homéopathie mais aussi de l’acupuncture et de la mésothérapie".

    C’est vrai que cette tribune est anti-confraternel car le Conseil de l’Ordre et les autres confrères nous invitent toujours à nous taire sur les conneries que les autres peuvent faire. Mais il faut aussi ajouter que si cela n’était pas le cas, le monde médical risquerait d’exploser.

    Enfin, traiter de réactionnaires des médecins qui veulent s’appuyer pour leur pratique sur des preuves scientifiques est du plus haut comique : l’hypothèse plus ou moins farfelue de Hahnemann sur laquelle est basée l’homéopathie date de 1796, quant à l’acupuncture elle a plus de 5000 ans !

    Ce qui ne retire rien à l’intérêt de l’écoute du patient que peut avoir un homéopathe, et de l’effet placebo des granules homéopathiques dont la seule nocivité serait de retarder un traitement efficace pour une maladie sérieuse dont on peut espérer qu’elle n’échapperait pas à un médecin suffisamment compétent pour ne pas se contenter de l’homéopathie.

    (1) En 2017 le chiffre d'affaires du laboratoire Boiron a été de 618 millions € avec un bénéfice net de 78 millions €

    (2) En 2016 l'Assurance maladie a remboursé 128,5 millions € pour l'homéopathie. En Allemagne (Hahnemann était saxon)) le remboursement peut aller jusqu'à 100% et le marché de l'homéopathie aurait été de 600 millions € en 2016 (1/3 de la population aurait recours à ces granules)

    « çaLe mystère de l'oeuf »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 30 Mars à 12:42

    J'avoue que je ne suis pas une fan de l'homéopathie, mon médecin, m'avait prescrit des granules d'hamamélis pour soi disant mieux dormir, ce fut un cautère sur une jambe de bois, il n'y a eut aucun changement !  

      • Vendredi 30 Mars à 13:12

        Cela ne m'étonne pas

    2
    Souris donc
    Vendredi 30 Mars à 14:35

    Mais pourquoi ne mesure-t-on pas l'efficacité thérapeutique de l'homéopathie en utilisant un groupe témoin ? Auquel on ne donne rien ?

    Par exemple, 2 groupes ayant les mêmes dosages du cholestérol, pendant 3 mois l'un prend du Cholesterinum 9 ch. Et le groupe témoin ne prend rien. Puis on fait un bilan sanguin aux 2 groupes.

      • Vendredi 30 Mars à 16:36

        De nombreuses études sérieuses ont été faites pour diverses pathologies (non graves), toutes ont montré que l'homéopathie ne faisait pas mieux que le placebo. La chose étant démontrée depuis longtemps, les gens sérieux ne font plus beaucoup d'études dans ce domaine. Le labo. Boiron sort de temps en temps des études avec une méthodologie discutable montrant un petit effet, ce qui suffit à convaincre les convaincus. Ceux-ci ne sont aucunement gênés par le fait que dans la préparation finale (et secouée) il n'y ait plus une seule molécule "active" aux hautes dilutions. Néanmoins, ceux qui en ont conscience ont cherché à montré que l'eau a la mémoire des molécules qui l'ont traversée. Il semble que cette hypothèse n'a pas été reprise après la disparition de Benvéniste qui avait tenté de la démontrer.

    3
    Vendredi 30 Mars à 18:31

    Il est difficile de lutter contre l'irrationnel surtout quand il rapporte de l'argent.

      • Vendredi 30 Mars à 19:01

        Ce qui est très rationnel.

    4
    Souris donc
    Vendredi 30 Mars à 18:35

    J'adore les "hautes dilutions". Un dé à coudre du produit soi-disant actif dans le volume d'une piscine. Maintenant ils arguent de la physique quantique, des particules, des champs électromagnétiques et Dieu sait encore quelle énergie nucléaire. Des mots qui impressionnent le bon peuple.

    Ceci dit, je me tartine tout l'hiver le nez de  homéoplasmine, jamais le moindre rhume. Mais peut-être est-ce la bonne vieille vaseline qui en est à la base ?

      • Vendredi 30 Mars à 19:02

        La vaseline s'est ainsi glissée dans le principe de Hahnemann.

      • Souris donc
        Vendredi 30 Mars à 19:55

        En fait, l'homéoplasmine est active aussi pour les fortes démangeaisons au niveau de l'anus.

      • Vendredi 30 Mars à 20:55

        C'est bien ce que je pensais, ce n'est que de l'horrible allopathie. Pour la vaseline c'est un bon endroit.

    5
    Samedi 31 Mars à 15:44

    Je suis bien d'accord que l'homéopathie est une arnaque qui a réussi à avoir pignon sur rue (ou mémoire dans l'eau, je ne sais plus)

    Il semblerait toutefois que l'homéopathie ait des résultats probants en matière de tentative de suicide   : en effet, une célébrité américaine ( j'ai oublié son nom) avait tenté de suicider en avalant du tube entier de granules homéopathiques.  Elle a échappé non seulement à la mort mais aussi au lavage d'estomac, les examens ayant montré qu'elle n'avait aucun "principe actif" dans l'organisme ! smile

      • Samedi 31 Mars à 16:27

        Votre mémoire amène un argument très démonstratif en faveur de l'innocuité par le vide de l'homéopathie : rien ne fait aucun mal si l'on n'est pas malade mais en fait si on l'est.

    6
    Samedi 31 Mars à 17:30

    Alors... Déjà, il ne fallait pas manger trop gras...

    Maintenant il faut éviter les granules de sucre...

    Tout ça ne manque pas de sel !

      • Samedi 31 Mars à 17:40

        Rien ne vaut un bedeau comme illustrateur.

      • Dimanche 1er Avril à 10:50

        Merci !

        On cherche sur internet... on se débrouille comme on peut..

      • Dimanche 1er Avril à 11:20

        Et on se débrouille bien et avec beaucoup d'humour.

    7
    Nada
    Jeudi 12 Avril à 10:16

    J'ignore qui est ce Jacques Henry mais il semble avoir quelque bon sens :

    https://jacqueshenry.wordpress.com/2017/03/03/lhomeopathie-ne-guerit-pas-mais-elle-peut-aussi-tuer/

    https://jacqueshenry.wordpress.com/2016/10/16/lhomeopathie-tue/

    https://jacqueshenry.wordpress.com/2014/04/09/lhomeopathie-revisitee/

    Dans le dernier article, la conclusion vaut son pesant de caramels mous : "Je me souviens de Christian Boiron des Laboratoires Boiron bien connus en particulier des Français qui me disait en souriant qu’il était le plus gros vendeur de glucose de France".


      • Jeudi 12 Avril à 10:51

        Une lucidité que Mr Boiron doit peut-être à l'homéopathie. Le glucose est très apprécié par le cerveau

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :