• Le « machin » a encore frappé

     

    Le « machin » a encore frappé

    On se souvient de la polémique en 2013 autour du licenciement en 2008 d’une employée de la crèche « Baby-loup » qui refusait de retirer son voile islamique lors de ses activités auprès des petits enfants en dépit du règlement intérieur de cet établissement privé mais assurant un service public. En raison des pressions islamistes exercées sur la direction de la crèche à tendance « féministe », celle-ci a été obligée de déménager. La Cour de cassation dans un premier temps avait donné raison à l’employée en approuvant l’exhibition céphalique de la domination masculine dans l’éducation des enfants dès le bas âge : voir « La jarre de Pandore est dans la Cour » et « Morale laïque ». Mais en définitive les tribunaux français ont finalement confirmé le licenciement.

    Les avocats de la plaignante ayant déposé plainte auprès de l’ONU, son « Comité des droits de l’homme », aurait donné raison, à l’encontre de la juridiction française, à cette salariée dont le voile a décidemment des difficultés à se décoller de sa chevelure (en supposant qu’elle existe) et condamné la France pour discrimination envers les femmes musulmanes : « Le Comité relève que le port d'un foulard islamique ne pouvait être considéré comme "un signe extérieur fort" ou "ostentatoire" et "constitutif d'un acte de prosélytisme". Dans sa décision, le Comité somme par ailleurs l'Etat français de rendre publiques ces constatations (ce qui n'a pas encore été fait) et de proposer une indemnisation à la plaignante sous 180 jours, tout en prenant "toutes les mesures nécessaires pour prévenir des violations similaires à l'avenir". Tous ces éléments donnent à cette condamnation une grande valeur en termes de jurisprudence. » (Huffpost).

    Si les experts de l’ONU considèrent que le voile islamique n’est pas "un signe extérieur fort" ou "ostentatoire", il est de mon devoir de leur conseiller de consulter un ophtalmo.

    On ne voit pas très bien ce que l’ONU vient faire dans cette affaire dont l’importance planétaire m’échappe mais il faut souligner l’opiniâtreté de la plaignante et plus vraisemblablement des associations musulmanes qui la soutiennent et financent le conseil juridique pendant cette procédure qui dure depuis 10 ans, faisant de ce licenciement une affaire plus politique que religieuse en retournant la panoplie juridique qui garantit un Etat de droit contre celui-ci, selon une démarche largement éprouvée.

    Quant au « Comité des droits de l’homme » : « Le Conseil est composé de 47 États Membres élus directement au scrutin secret, à la majorité des membres de l’Assemblée générale des Nations Unies. L’Assemblée générale tient compte de la contribution des États candidats à la promotion et à la protection des droits de l’homme, ainsi que des engagements qu’ils ont pris volontairement à cet égard ». C’est moi qui ai souligné le passage, car ce Conseil est une triste plaisanterie qui fut un jour présidé par la Lybie de Kadhafi et qui aujourd’hui dans sa composition comporte, entre autres, des pays comme l’Afghanistan, l’Arabie Saoudite, la Chine, Cuba, l’Egypte, les Emirats arabes unis, l’Iraq, le Kirghizistan, les Philippines, le Qatar, la République démocratique du Congo, et cerise sur le gâteau :  le Venezuela.

    Il serait charitable de mettre un voile sur cette excroissance du « machin » (De Gaulle) dont les USA se sont d'ailleurs retirés.

    Illustration de Bernard Buffet : "les clowns"

    « Je ne comprends plus rienLes vacances de Mr Hulot »

  • Commentaires

    1
    Souris donc
    Dimanche 26 Août à 18:12

    On ne se lasse pas du discours à l'ONU du Frère Guide de la Révolution de la Grande Jamahiriya Arabe Libyenne Populaire et Socialiste, déchirant la Charte.

    N'empêche que Kadhafi se faisait fort de stopper l'immigration clandestine. Contre un dédommagement de 5 milliards de dollars et des investissements croisés avec l'Italie.

      • Dimanche 26 Août à 18:20

        C'est en effet un morceau d'anthologie. Evidemment, le cynisme pousse à regretter - de notre point de vue - les dictateurs arabes.

    2
    Dimanche 26 Août à 18:43
    Pangloss

    Il est évident qu'il y a un complot une entente entre des états et des organisations musulmans pour soutenir le grignotage islamique de l'Occident. Si ce n'est pas le cas, comment une assistante maternelle de banlieue peut-elle avoir les moyens intellectuels et financiers pour que son cas se retrouve jugé à l'ONU?

      • Dimanche 26 Août à 18:49

        Les associations musulmanes ou quelques riches islamistes ne laissent rien passer sur le plan juridique. Une politique procédurière qui utilise toutes les armes fournies par les démocraties pour tenter de les déstabiliser avec l'aval d'une gauche béate.

        NB. Mais peut-être qu'Asia avait refusé le mariage (vos brèves)

    3
    Sémaphore
    Dimanche 26 Août à 21:19
    Sémaphore

    Avec un pareil comité des droits de l'homme (écrit sans rire avec grand peine), le jugement était plié d'avance au vu du nombre d'états musulmans dans la liste ou dictatoriaux ou les deux.

    Quant à l'assistante maternelle, elle n'aurait pas, par elle-même, les moyens de pousser pareille guéguerre juridique interminable si elle ne recevait l'aide de "grands frères"...

      • Dimanche 26 Août à 22:43

        J'ai vu à la TV un barbu se réjouir de cette victoire.

        NB. Merci, j'ai corrigé ma distraction (c'est la deuxième que vous relevez)

    4
    Sémaphore
    Dimanche 26 Août à 21:25
    Sémaphore

    Grands amateurs de la diversité, les musulmans, du moment que tout le monde se soumette...

    Un peu comme Papy Ford qui offrait au client le choix de la couleur de sa voiture modèle T du moment que ce soit noir...

    Récemment était publiée une brève sur une école "maternelle" !!! d'Indonésie où les bambins et bambines avaient été incités à la promotion du djihad, les bambines déjà enturbannées comme des momies sauf les yeux, dérogation accordée probablement avec grand regret mais uniquement pour des raisons pratiques de ne pas risquer d'embrasser tous les poteaux indicateurs...

    Bref, la RATP dans sa splendeur virginale...

      • Dimanche 26 Août à 22:51

        Le "vivre ensemble" à ma façon diverse.

        RATP ?

      • Souris donc
        Lundi 27 Août à 08:18

        RATP ? =  Religion d'Amour, de Tolérance et de Paix. Si vous voyez de laquelle il peut s'agir.

        (Mot d'esprit de quelques blogs nauséabonds)

      • Lundi 27 Août à 11:22

        Une dénomination souterraine que je ne connaissais pas. Ma culture nauséabonde est très limitée

      • Sémaphore
        Lundi 27 Août à 21:22
        Sémaphore

        Vous me semblez être sur la pente <strike> funeste </strike> favorable d'un apprentissage rapide... yes

    5
    Lundi 27 Août à 10:50

    Un "pognon de dingue" ou un pognon "de dingues" ?

    A côté de ça, Rachid Nekkaz joue petit bras avec ses 150 € par amende pour port prohibé du voile en public.

    (je n'ai pas osé parler de Rachid Nekkassé, vu son odieuse agression islamophobe de 2017)

     

      • Lundi 27 Août à 11:26

        Enfin Rachid a l'air content de lui, pas l'autre.

    6
    Lundi 27 Août à 14:57

    Pfft, vous voulez que je vous dise ? je ne crois même pas que cette décision scandaleuse provienne principalement des représentants d'Etats musulmans radicaux. Ces deniers ne font jamais de références négatives au "prosélytisme" (qui est au contraire une obligation religieuse pour eux), ni  au caractère "ostentatoire" du port du voile (puisque c'est la nature même du voile d'être porté ainsi).

    Non, tout cela pue  le sous-diplomate vicelard qui veut se venger d'avoir été écarté d'un poste par la France il y a 20 ans, le fonctionnaire bien-pensant qui n'ose pas dire Non, l'influence du CCIF (dont on sait qu'il a ses entrées au Nations Unies), bref tous les facteurs qui nous feront disparaître un jour. 

      • Lundi 27 Août à 15:30

        Il est tout de même grotesque de voir les pays qui figurent dans le comité des "droits de l'homme" (et de la femme) et qui prétendent donner des leçons à la France en matière de liberté.

      • Lundi 27 Août à 16:19

        Je suis assez d'accord avec Carlus, en écartant toutefois les fonctionnaires rancuniers ou bien-pensants: l'une des missions prioritaires de l'ONU est de favoriser une "migration de remplacement" pour une Europe vieillissante, et pour cela il est donc nécessaire de "préparer le terrain" par des ajustements techniques et humains, couteux mais rentables sur le moyen et le long terme...

        un article "non-polémique" sur le sujet: http://mediapress24.fr/index.php/2018/04/22/onu-le-rapport-officiel-sur-la-migration-2017-migration-de-remplacement/

        le Communiqué de presse original de la "Division de la population des Nations-Unies": http://www.un.org/esa/population/publications/migration/pressfr.htm

         

         

         

      • Lundi 27 Août à 17:08

        Que les pays soient moins peuplés me parait une excellente chose. Une démographie galopante présente également le risque d'une misère galopante (cf l'Afrique). Ces rapports mettent l'accent sur un état autrement plus préoccupant pour les pays développés qui est celui du vieillissement de la population, ce qui conduit à déduire d'une façon abrupte pour l'Europe : que les noirs viennent librement dans l'UE pour payer la retraite des blancs. Je me méfie toujours des prospectives qui extrapolent l'avenir sur les donnée du présent. Dans l'avenir les données seront différentes et on ne les connait pas encore.

      • Lundi 27 Août à 18:17

        Ce qui m'a aussi interpelé, comme on dit, moi qui suis encore un tout jeune homme, c'est les réponses aux nouveaux défis: ...Les questions cruciales qu’il faut examiner comprennent: (a) les ages appropriés pour la retraite; (b) les niveaux, types et natures des prestations de retraite et de soins de santé pour les personnes âgées...", d'une logique comptable imparable, mais bon ...

      • Lundi 27 Août à 18:29

        Ce qui donne de l'intérêt aux méthodes radicales comme celle décrit dans la "jument verte" de Marcel Aymé qui consiste à se débarrasser de la mémé en la poussant dans les escaliers.

      • Lundi 27 Août à 19:57

        Oui, c'est grotesque. Mais ce qui m'agace, ce n'est pas tant que les pays musulmans se croient autorisés à nous donner des leçons ! Les choses sont claires, ils sont dans leur logique ( le voile est un instrument de libération des femmes aux yeux d'Allah et toujours aux yeux du même, le blasphème et l'apostasie sont punis de mort... normal !) 

        Ce qui m'agace c'est d'imaginer que les pays musulmans qui ont participé au vote de cette motion  n'avaient PAS la majorité à mon avis. Cette motion a certainement aussi été votée par  nos "amis" occidentaux qui nous donnent des leçons de bonne conduite comme ils en donnent également aux Italiens ou aux Américains. 

          

        PS: @ Bedeau :

        je ne partage pas du tout les théories du complot et du "remplacement". Je ne crois pas non plus que des musulmans radicaux aient la moindre chance d'arriver au pouvoir dans nos pays. Le danger mortel que l'islamisme et l'immigration incontrôlée font courir à nos démocraties est de favoriser dans toute l'Europe l'arrivée au pouvoir de néo nazis nostalgiques du 3eme Reich et de Pétain, ou dans le meilleur des cas de dirigeants de la trempe de Trump.

      • Lundi 27 Août à 19:59

        ...mais si c'est pas la Jument qui est verte, mais le Soleil qui devient vert "Soylent Green", on peut fabriquer des aliments énergétiques à base de cadavres de vieillards euthanasiés !

        D'ailleurs, le Soylent existe bel et bien, selon une formule un peu différente...

      • Sémaphore
        Lundi 27 Août à 21:25
        Sémaphore

        J'imagine qu'ils nous voient (avec un bon oeil) arriver dans leur cénacle avec tous les coups de canif que l'Etat perpètre contre la liberté de ses assujettis... Ils sont juste un peu en avance... arf

      • Sémaphore
        Lundi 27 Août à 21:31
        Sémaphore

        La poudre à héritage était fort prisée au XVIIme et XVIIIme siècle s'il s'avérait qu'un barbon nanti s'accrochât un peu trop fort à la vie et surtout trop longtemps...

        Quant à Attali, le site (odorant, Doc) Les Observateurs.CH lui a souhaité très ironiquement un excellent soixante-quinzième anniversaire en avril dernier en déplorant qu'il ait oublié de s'appliquer à lui-même, les conseils qu'il dispensait généreusement quand il était encore hors classe à recycler...

      • Lundi 27 Août à 23:43

        @ CARLUS nous sommes pris en entre 3 feux : l'islam, l'extrême droite et l'extrême gauche "allié objectif"  des deux autres.

        @ BEDEAU "Soleil vert" : le comble du recyclage

        @ SEMAPHORE Attali, ce qu'on écrit ou ce que l'on dit se retourne un jour ou l'autre contre vous

    7
    Mardi 28 Août à 13:45

     

     

    @ Carlus...

    Dont acte.

    Mais, après réflexion, je pense qu'il n'est pas inutile que je précise un peu ma pensée...

    La dernière phrase de votre commentaire "l'influence du CCIF (dont on sait qu'il a ses entrées au Nations Unies), bref tous les facteurs qui nous feront disparaître un jour." pouvait laisser supposer que vous croyiez plus ou moins à une certaine "disparition" qui ne pouvait que laisser la place à un éventuel "remplacement", plus ou moins influencé par le même CCIF. La nature ayant horreur du vide

    Dans ce commentaire (tout au moins...) je n'ai pas évoqué de complot mondial ourdi par quelque société secrète internationale ou par des puissances occultes politico-financières: j'ai cité un rapport officiel de la très officielle Organisation des Nation Unies qui s'intitule de façon tout aussi officielle "Nouveau rapport sur les migrations de remplacement publié par la Division de la population des Nations Unies". Sans plus.

    Je n'ai pas non plus imaginé, ni suggéré, que des musulmans radicaux puissent prendre le pouvoir en France ! Mais,de petits "accommodements raisonnables" en "accommodements raisonnables" moyens, dans certains domaines quotidiens (religieux, éducatifs, alimentaires, vestimentaires, etc...), il n'est pas indigne ni répréhensible de penser qu'à terme la société occidentale a quelques risques de s'islamiser peu ou prou, sans passer pour un admirateur du IIIème Reich !

    Je tenais, finalement, à ce que ce soit dit.

     

    8
    Mardi 28 Août à 20:54

    Même s'il ne vous visait pas personnellement, cher Bedeau, je reconnais que le propos était excessif et je vous présente mes excuses pour ce malheureux record en matière de point godwin .

    Ceci dit, la cohabitation plutôt harmonieuse d'opinions très différentes est la règle sur le blog du Dr Wo et nous n'avons nul besoin de chercher à tout prix des accords de pensée les uns avec les autres. 

    Enfin je voudrais juste préciser que la "disparition" que j'évoquais avec crainte était celle de nos démocraties, de nos libertés, de notre mode vie, de l'Europe . 

      • Mardi 28 Août à 21:12

        Si je peux me permettre de mettre mon grain de sel dans cet échange courtois, je pense que l'on ne peut qu'être d'accord avec votre conclusion. Je suis par ailleurs heureux que l'on puisse échanger sans haine des arguments sur ce blog.

      • Mercredi 29 Août à 13:03

        Permettez-vous, permettez-vous et mettez, mais dépêchez-vous avant que ne soit appliquée la nouvelle gabelle à but diététique visant les grains de sel qui font déborder le vase.

        Et je continue d'échanger courtoisement et sans haine, sur ce blog, sur tous ceux qui veulent bien de mes commentaires et, bien sur dans le même esprit, sur le mien (pub)

         

      • Mercredi 29 Août à 13:41

        Heureusement que les grains de sel se dissolvent sans faire déborder le vase.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :