• Journalistes, coupez l’antienne !

    Journalistes, coupez l’antienne !En cette période d’agitation féministe, j’ai entendu ce matin pour la centième fois peut-être la citation de Simone de Beauvoir : « On ne nait pas femme, on le devient ».

    Les journalistes ont la fâcheuse habitude d’ouvrir des tiroirs, d’en sortir des phrases toutes mâchées et de les répéter dès que l’occasion se présente. Mais celle de Simone finit par donner la nausée à force d’être servie sur les plateaux depuis que la parole des femmes s’est libérée, sans doute pour donner à l’auditoire l’illusion d’avoir lu du Beauvoir, mais je suis persuadé que peu l’ont lu et que peu en lise (pour ce qui me concerne j’ai lu dans ma jeunesse le « Deuxième sexe », livre sans doute fondamental puisque sans cesse cité, mais qui m’a laissé, disons, un souvenir très flou, j’étais probablement trop jeune).

    « On ne nait pas femme, on le devient », on comprend bien ce que voulait dire Simone de Beauvoir, qui, pour sa part, fut une hétérosexuelle largement assumée : la société impose à la femme un rôle stéréotypé, ce qui n’est pas faux, et cette affirmation a de quoi plaire puisqu’elle cadre bien avec les études sur le genre. Mais on pourrait aussi interpréter cette phrase d'une façon contraire : la femme doit acquérir sa féminité.

    Reste que la phrase est fondamentalement idiote. En dehors des rares anomalies congénitales, on nait femme (ou homme) et même si l’on désire changer de sexe, le sexe de naissance et le profil biologique qui lui correspond resteront imprimés dans les cellules malgré une inondation hormonale artificielle. Non seulement on nait femme (ou homme), mais on le reste. Ce qui n’empêche pas d’avoir la liberté ou la contrainte de se comporter comme l’autre sexe et de vouloir en acquérir les attributs.

    Alors Mesdames et Messieurs les journalistes, si vous coupiez l’antienne !

    « Le syndrome de Johnny260. Les surprises du surgelé »

  • Commentaires

    1
    Samedi 10 Mars à 20:08

    Je dois avouer que ce bourrage de crâne féministe commence à me lasser.

      • Samedi 10 Mars à 20:36

        Nous sommes au moins deux dans ce cas, mais restons discrets.

      • Samedi 10 Mars à 20:47

        @ PANGLOSS Commentaire sur votre dernier article : Quand j'entends le mot culture, je sors mon jeu vidéo

        Navré, mais je ne comprends pas pourquoi on me demande un mot de passe pour laisser un commentaire sur WP.

    2
    Samedi 10 Mars à 20:43

    Comme aurait dit Simon de Malvoir (s'il avait existé):

                                                "On ne nait pas conne, on le devient"

      • Samedi 10 Mars à 20:51

        Difficile de critiquer cet aphorisme, mais de la même manière : on ne nait pas con, on le devient. Je suis pour l'égalité dans la connerie, une égalité aisément accessible à tous.

    3
    Dimanche 11 Mars à 14:35

    Seule femme à commenter ici (pour le moment), j'ose affirmer que ces dames féministes commencent à me courir sur le haricot ! Je suis née femme et ça me convient très bien. 

      • Dimanche 11 Mars à 15:28

        Vive la féminité !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :