• Il est allé se faire avoir chez les Grecs

    « Je serai d’une détermination absolue, je ne céderai rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes,… Ne cédez rien, ni aux égoïstes, ni aux pessimistes, ni aux extrémistes. Je ne veux pas que dans quinze ans, un autre président dise c’est pire encore”. 

    Cette déclaration de Macron a été faite hier devant la communauté française de Grèce. Je suppose que les commentaires ne vont pas manquer. Pour ma part, j’aurais trois remarques à faire :

    D'abord, le président Macron devrait suivre l’exemple de ses prédécesseurs et éviter de parler - comme il semble en prendre l’habitude - de politique intérieure française à l’étranger et toujours pour tancer ses compatriotes. Qu’il sache que ce qu’il dit en dehors de la France arrive tout de même aux oreilles des Français et que ceux-ci n’aiment pas trop que l’on se foute de leur gueule devant des étrangers.

    Ensuite, tout intelligent qu’il prétend être, on ne saurait être plus maladroit que d’insulter les opposants à ses réformes car une telle sortie ne peut que les mobiliser et accroître leur nombre. Certes, il n’utilise pas la langue de bois mais en la maniant de cette façon il risque de faire une fausse route.

    Enfin, il compte rester longtemps à l’Elysée puisqu’il évoque une perspective de 15 ans pour « un autre président ». Mais de bourde en bourde, on finit par s'embourber.

    « L’histoire incorrecteUne espèce protégée »

  • Commentaires

    1
    Samedi 9 Septembre à 16:43

    Même si je n'avais pas lu, vu, entendu... cette déclaration avant maintenant...

    Si elle avait fait partie d'un jeu radiophonique "C'est qui qu' a dit... ?"

    J'aurais su que ça venait du mari de madame Trogneux: "Il ose tout... et c'est même à ça que je le reconnais !"

      • Samedi 9 Septembre à 16:58

        Sinon elle ne le reconnait pas. C'est chaud...

    2
    Souris donc
    Samedi 9 Septembre à 18:05

    Y en a un qui a saisi la balle au bond.

      • Samedi 9 Septembre à 18:23

        Pour l'insoumis bolivarien, c'est pain béni.

      • Souris donc
        Samedi 9 Septembre à 18:58

        Et la folie des grondeurs.

      • Samedi 9 Septembre à 19:07

        Je vois d'ici les slogans sur les pancartes de la future manifestation.

      • Souris donc
        Dimanche 10 Septembre à 10:50

        Le beauf de la CGT, quant à lui, prévoit une mobilisation sans précédent contre "Les pleins pouvoirs aux patrons" (ils sortent les vieux calicots pour faire des économies qu'ils reportent sur la merguez ou ils sont fainéants ?).

        J'ai regardé l'intégralité du discours devant la communauté française de Grèce : thèse-antithèse-foutaise. Sur 17:27, c'est à 16:03 qu'arrive la phrase sur les fainéants. 

        Résultat d’image pour symbole panneau attention word Avant, il dit " ...provocation que j'assume"

      • Dimanche 10 Septembre à 11:32

        C'est notre Kim Jung-un en plus mince et en moins explosif.

    3
    Samedi 9 Septembre à 18:10

    Cette fois ci, dans la maladresse, il a fait très fort.... Ce n'est pas cela qu'il va se faire des copain, et même dans son propre camp, certain vont regimber sec. Depuis ce matin, j'ai le poux-ronchon qui tourne en boucle sur ces propos... Il arrive même à coller une mauvaise ambiance dans les foyers français ! happy

    Bonne soirée Doc

      • Samedi 9 Septembre à 18:24

        Le torchon brûle dans les foyers.

    4
    Samedi 9 Septembre à 19:06

    Il faudrait que quelqu'un lui dise de tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de ... la fermer.

      • Samedi 9 Septembre à 19:08

        Mais il n'en fait sans doute qu'à sa langue.

    5
    Dimanche 10 Septembre à 11:36

    Pendant la campagne, on nous avait promis qu'on aurait "un philosophe à l'Elysée" happy

      • Dimanche 10 Septembre à 11:45

        Mais pas un sage. clown

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :