• Hamon, le boy-scout

    Hamon, le boy-scoutLorsque je vois Benoît Hamon, je ne peux m’empêcher de ressentir un sentiment de pitié. Je pense que personne ne l’attendait comme candidat officiel du parti socialiste, et il est probable qu’il ne s’attendait pas lui-même à le devenir.

    Ce boy-scout doit se demander ce qu’il fiche dans cette galère. Je suis quasi certain qu’il n’en demandait pas tant. Le voilà bien embarrassé avec son idée de revenu universel qui fond chaque jour comme neige à la chaleur de la dette française.

    Alors il bricole des panneaux solaires, des éoliennes, en proposant du cannabis à la ronde, ça calme, en attendant d’être le fossoyeur désigné (il faut bien un bouc émissaire) du parti socialiste. Comme prévu, ses troupes paraissent fondre comme le revenu universel et sans avoir apparemment l’intention de revenir. Il ne lui reste que le noyau dur et les pépins.

    J’ai donc un peu pitié de Benoît. Mais attention, méfions-nous, il nous a offert une première surprise, et imaginons (cela ne coûte rien) qu’il gagne face à Marine Le Pen. Tout est possible dans cette folle campagne présidentielle animée par une vichyssoise attardée prête à reconstruire la ligne Maginot, un chrétien alourdi par ses poches pleines, un gamin qui se prend pour De Gaulle, un rêveur étourdi par ce qui lui arrive, et un pro-castriste sur le retour.

    Et imaginons ce boy-scout, avec ses panneaux solaires et ses éoliennes, en Président de la République Française, et imaginons-le face à Poutine à la tête du plus grand pays du monde aux portes de l’UE, à Trump à la tête de la plus grande puissance du monde, mais aux réactions imprévisibles, à Xi Jinping à la tête du pays le plus peuplé du monde et qui est en train de bouleverser la carte asiatique.

    Benoît, tu ne fais pas le poids.

    Mais console-toi, les autres non plus.

    « La chevelure des femmesVincent Peillon va mal »

  • Commentaires

    1
    Souris donc
    Vendredi 10 Mars à 23:44

     Le pauvre Hamon se doit d'incarner le socialisme à l'état purge. Avec le plant cannabis et son système de défonce immunitaire. Avant de se rallier à Macron comme ils font tous, même Bayrou, pour faire barrage à Marine Le Pen.

      • Samedi 11 Mars à 08:07

        Il représente plutôt un socialisme à l'état explosif entre les utopistes et les pragmatiques et Macron en ramasse-miettes.

    2
    Samedi 11 Mars à 08:52

    Le pauvre ! Il sera l'image du frondeur frondé, la preuve qu'il y a bien des gauches irréconciliables et surtout la démonstration que, tout compte fait, les Français préfèrent encore la "Révolution" (de Macron) au "Capital" (de Piketti)

      • Samedi 11 Mars à 09:14

        Malheureusement, un plus grand nombre de Français (plus du tiers) ne verraient aucun inconvénient à l'arrivée au pouvoir de Marine Le Pen. Ce qui montre bien que la rage rend aveugle et irresponsable. Voter pour des gens dont les opinions (l'Algérie française) auraient conduit la France à avoir une population à moitié musulmane, voter pour un parti dont 15% des élus ont été pénalement condamnés ou mis en examen, qui prône la sortie de l'euro pour un franc qui deviendrait une monnaie de singe ruinant tous les petits épargnants (les gros sont ailleurs), sans parler des nazillons et du reste. Quand on se laisse prendre à la comédie jouée par le FN, on est soit un con, soit un extrémiste et pas un "égaré".

    3
    Samedi 11 Mars à 10:00

    Que le PS en soit arrivé à ce que son candidat officiel fasse une campagne "de témoignage" montre à quel niveau se trouve la réflexion politique et la pratique des élites.

      • Samedi 11 Mars à 11:05

        La réflexion politique de Hamon n'était pas dénuée de sens, sauf qu'il s'agissait d'une réflexion plutôt sociologique et non d'un programme applicable pour le quinquennat prochain. L'utopie a séduit l'électorat de gauche, ce qui prouve son décalage par rapport à la réalité et disons une immaturité politique.

    4
    Samedi 11 Mars à 16:29

    Hamon au second tour et c'est la victoire assurée du FN ! Et là, ça devient beaucoup moins rigolo !

      • Samedi 11 Mars à 16:48

        Aussi je souhaite à Hamon, dans notre intérêt, de faire la plus mauvaise campagne possible, et il semble nous écouter.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :