• Un autre débat sur le voile islam-ique-iste

    Un autre débat sur le voile islam-ique-isteEn ressemblant à une religieuse en rupture de couvent, la nouvelle présidente de l'Unef Paris-Sorbonne ne risque guère de provoquer les hommes. C'est étudié pour. Mais on peut se demander si sans voile elle serait néanmoins susceptible de titiller la libido de la gent masculine.

    On peut donc se poser la question : ce voile est-il superflu en tant qu'arme de dissuasion libidineuse ou au contraire est-il aguicheur en exprimant la soumission de la dame aux désirs du mâle ?  

    « France inter a droit à nos félicitations268. La difficulté de ne rien faire »

  • Commentaires

    1
    Lundi 28 Mai à 19:17

    Seul un aveugle pourrait  désirer ce sac à patates!

      • Lundi 28 Mai à 19:30

        Vous avez la frite.

    2
    Carlus
    Lundi 28 Mai à 19:42
    Cinquante ans après mai 68, il fallait bien que l'UNEF nous montre que la Sorbonne est toujours à l'avant-garde de la société
      • Lundi 28 Mai à 19:46

        Ce serait plutôt l'arrière-garde d'une formation en retraite.

    3
    Lundi 28 Mai à 20:37

    autre hypothèse: en prévision d'une torride soirée sado-maso ?

    (OK... je sors)

      • Lundi 28 Mai à 20:44

        C'est halal ?!

    4
    Souris donc
    Mardi 29 Mai à 06:24

    Provocation facile. Plus besoin d'arguments, l'affichage suffit. Avec un air de ravi de la prêche. Normâlement, un tel laideron fait fuir les moins difficiles, même les culs-de-jatte.

      • Mardi 29 Mai à 08:52

        Les musulmans eux-mêmes ne savent pas si le voile pour la femme est une obligation divine ou pas. Les avis sont partagés et les enculages de mouche à propos des versets correspondants les occupent beaucoup.

      • Souris donc
        Mardi 29 Mai à 20:29

        Islamique mique mique.

      • Mardi 29 Mai à 20:49

        L'humour comme arme et un humour qui a des couilles (je sais, cette affirmation est manifestement sexiste)

      • Souris donc
        Mardi 29 Mai à 23:44

        Sérieux. Le ridicule tue. Donc, ridiculiser continûment, sans repos ni trêve, sans scrupule et sans vergogne. Et tant pis pour le "blasphème".

      • Mercredi 30 Mai à 07:46

        Je crains que les fanatiques et ceux qui les soutiennent n'ont pas le sens du ridicule comme ils n'ont  pas la moindre propension à l'autocritique.

    5
    Mercredi 30 Mai à 16:35

    Pour la première fois cette année, aux élections de l'Unef, il y a eu une liste musulmane. Jusqu'ici, les étudiants musulmans faisaient liste commune avec une autre tendance (j'ai oublié laquelle).

      • Mercredi 30 Mai à 16:54

        Ce qui montre clairement la politisation de cette religion. Et quel est le programme de cette liste musulmane ? La séparation des hommes et des femmes ? L'arrêt des cours pour permettre les prières ? Une nourriture halal au resto U ? Des professeurs hommes ? L'interdiction de la mini-jupe qui pourrait perturber la concentration des bons musulmans ? L'exclusion des Juifs ? Un quota de musulmans dans les instances dirigeantes ? Ce ne sont que de modestes suggestions. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :