• Le viol, objet culturel

     

    Le chanteur marocain Saad Lamjarred, très populaire au Maroc, a été mis en examen le 28 octobre en France pour "viol aggravé" et écroué.

    Après avoir, semble-t-il, consommé alcool et drogues, cet artiste aurait violenté une jeune femme de 20 ans avant d’abuser d’elle dans sa chambre d’hôtel.

    Son avocat actuel a évidemment plaidé la relation consentie :"Il s'est passé cette nuit-là ce qu'il se passe entre un homme et une femme consentante à 5 heures du matin dans une chambre d'hôtel." Les lésions traumatiques dont souffrirait la victime auraient sans doute été également consenties.

    Nous ne connaissons évidemment pas la vérité, mais ses antécédents ne plaident guère en faveur du chanteur, puisqu’en 2010 il avait déjà été mis en cause pour une affaire de viol aux Etats-Unis. Qu’il ait été coupable ou non à cette époque, depuis, il n'a jamais remis les pieds aux USA pour échapper aux poursuites judiciaires.

    Ces faits n’ont malheureusement rien de particulier, les violeurs étant de toutes les nationalités et le viol à déplorer sous toutes les latitudes. Mais ce fait divers est rendu particulier par l’attitude du roi du Maroc Mohammed VI qui aurait proposé de prendre en charge les frais de justice du présumé coupable et également conseillé à la famille du chanteur de prendre Maitre Dupont-Moretti comme avocat pour sa défense.

    Je trouve la générosité du roi du Maroc très symptomatique de la culture musulmane où le viol ne semble pas être considéré comme un délit bien grave, tout juste une espièglerie ou une gaminerie que l’on peut réparer en faisant amende honorable.

    Jusqu’à une époque récente le violeur au Maroc échappait à toute poursuite s’il concédait à se marier avec la femme qu’il avait violée. Je pense que les choses ont changé depuis qu’une jeune fille violée s’est suicidée (de façon atroce) pour échapper au mariage avec son violeur. Voir "Des mouches et des hommes".

    Comment s’en étonner dans une culture où la femme vaut la moitié d’un homme et doit être à son service, où au salon consacré à la femme musulmane en région parisienne, les barbus discutaient sérieusement des occasions où il était « coraniquement » licite de battre sa femme.

    Mohammed VI semble donc implicitement admettre le viol comme un acte somme toute assez secondaire puisqu’il apporte son aide au présumé violeur, le principal étant de tirer son chanteur d’affaire qu’il soit coupable ou non.    

    « Avis de disparitionCandidats »

  • Commentaires

    1
    Mardi 1er Novembre 2016 à 16:08

    Je n'aimerait pas être "reine du Maroc", pour lui comme pour tous les mecs arabes le viol est une chose tout à fait normal, les femmes n'étant que des objets de peu de valeur puisque interchangeables...

    Il faut que les femmes de chez nous réfléchissent bien avant d'invoquer : la solidarité, l'accueil et la sacro sainte tolérance! Elles se retrouveront voilées et emmaillotées de chiffons jusqu'au nez, puis violées, battues etc...

      • Mardi 1er Novembre 2016 à 16:33

        Ce qui n'empêche pas les femmes même occidentales d'adhérer à cette religion misogyne;

    2
    Souris donc
    Mardi 1er Novembre 2016 à 16:51

    Je ne sais vous, mais moi, j'éviterais déjà de me retrouver à 5 heures du matin dans la chambre d'hôtel d'un chanteur pop ivre et drogué.

      • Mardi 1er Novembre 2016 à 17:05

        J'ignore les modalités romantiques de leur rencontre. Pour ce qui me concerne, il n'est pas mon genre.bad

    3
    Mardi 1er Novembre 2016 à 16:53

    Nous glissons peu à peu vers la prédominance de cette civilisation, il va falloir s'habituer à l'idée que nos descendantes perdront un jour ou l'autre le bénéfice de toutes les avancées égalitaristes gagnées de haute lutte par leurs grand-mères...ces dernières étant d'ailleurs, comme vous le dites si bien Docteur, en pâmoison devant l'envahisseur musulman.

    Amitiés.

      • Mardi 1er Novembre 2016 à 17:06

        "Histoire d'O" sur une grande échelle.

    4
    Mardi 1er Novembre 2016 à 17:58

    Elle est bizarre votre réponse!

    Connaissez-vous vraiment des femmes occidentales qui aiment être violées ? Il faut d'urgence les enfermer, elles sont folles!

      • Mardi 1er Novembre 2016 à 18:59

        Vous parlez d'"histoire d'O" ? Il ne s'agit pas de viol mais de soumission. Quand une femme occidentale se convertit à l'islam, souvent par amour pour son compagnon musulman, de quoi s'agit-il dans la majorité des cas ?

    5
    Mardi 1er Novembre 2016 à 20:05

    Le viol est un crime et cet homme doit être jugé.

    Mais après tout, le roi ne demande pas sa libération, il ne lui offre que l'assistance d'un avocat et il n'a pas (encore !) eu l'indécence de Sarkozy qui a fait de l'affaire Cassez un problème diplomatique entre la France et le Mexique

    Il faut aussi se souvenir que les ambassades françaises se mobilisent pour offrir une "assistance consulaire" dès qu'un de nos compatriotes est inculpé de quelque de grave à l'étranger. 

    Et puis un peu de real politique : le roi est le dernier rempart contre l'islamisme marocain. S'il s'amuse à se mettre à dos  la jeunesse pro-occidentale, ce serait contre-productif pour nous (1) 

     

    (1) oui, j'ai honte de dire ça...je devrais mettre an avant mes principes pro-féministes mais je me souviens qu'il y a peu, je menaçais mes filles des pires punitions si j'apprenais qu'elles avaient suivi des chanteurs dans leurs loges.smile

      • DS
        Mercredi 2 Novembre 2016 à 20:17

        Desolé, Sarko n'a fait que son boulot en voulant protéger une française. Et les ambassades servent au moins à quelque chose en protégeant les français.

    6
    Mardi 1er Novembre 2016 à 20:41

    Cette histoire me dégoûte. Le chanteur violeur présumé, la fille présumée violée, le roi qui en fait une affaire de propagande d'état et l'avocat , défenseur pressenti (a-t-il accepté?).

      • Souris donc
        Mardi 1er Novembre 2016 à 21:56

        Cette affaire sent un peu le remake. Nafissatou, saison II.

      • Mardi 1er Novembre 2016 à 22:46

        @ Pangloss. Je ne vois pas l'intérêt du roi du Maroc, mais peut-être que voler au secours d'un chanteur populaire peut plaire à ceux de son pays pour lesquels le viol est secondaire.

        @ Souris donc. C'est accuser la jeune femme d'avoir monté l'affaire ou de vouloir en profiter.

      • Souris donc
        Mercredi 2 Novembre 2016 à 07:41
        Pas à exclure. Coup de fil intercepté de Nafissatou à un ami : "Ce type a beaucoup d'argent, je sais ce que je fais". Et en effet, elle a eu 1,5 million de dédommagement. Le Roi du Maroc a été lui-même impliqué dans une sombre histoire de chantage l'an dernier.
      • Mercredi 2 Novembre 2016 à 09:14

        Ce n'est pas parce qu'il a existé de tels faits qu'il faut jeter sans preuve le doute sur les plaintes des femmes violées, ce qui nous rapprocherait du monde musulman où elles sont considérées comme coupables d'avoir subi un viol.

    7
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 12:20
    Pascale

    Je partage entièrement votre analyse. Excellent billet.

    Je plains la victime qui, elle, n'aura probablement pas les moyens de s'offrir un avocat comme Dupont-Moretti. M6 me dégoûte. Le Maroc cède peu à peu aux islamistes. Il se murmure que chaque matin, le roi se demande s'il pourra enfiler sa couronne...

      • Mercredi 2 Novembre 2016 à 16:46

        Sans doute parce qu'il prend du poids.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :