• Le machisme japonais est-il un facteur de risque ?

    Le machisme japonais est-il un facteur de risque ?

    Récemment, lors d’un match d’exhibition de sumo à Kyoto, un politicien s’est exhibé sur l’anneau de sumo en faisant un discours et s’est effondré sur le ring. Des infirmières dans la salle ayant reconnu les signes d’un arrêt cardiaque probable, alors que les organisateurs s’avéraient impuissants, se sont précipitées sur le ring et ont commencé les manœuvres adéquates de réanimation.

    Horreur !

    L’anneau de sumo étant formellement interdit aux femmes, l’arbitre par haut-parleur a intimé l’ordre aux infirmières de descendre immédiatement du ring, ce qu’elles ont fait en laissant le politicien à ses convulsions. Elles ont été remplacées par un homme qui a eu bien du mal à assurer seul les manœuvres de réanimation. Cette histoire semble s’être néanmoins bien terminée malgré l’intervention féminine intempestive, en tout cas sans issue fatale dans l’immédiat[1].

    Illustration de Bernard Buffet

     

    [1] Nakahara S, Sakamoto T : Female rescuers faced difficulties in resuscitating a collapsed man in the Sumo ring. Resuscitation. 2018 ; Aug;129:e16. doi: 10.1016/j.resuscitation.2018.05.031. (Rapporté par Jim.fr)

     

    « On n'a pas de pétrole, mais on a de l'urineÊtre près du peuple »

  • Commentaires

    1
    Mardi 21 Août à 17:10

    Mais pas que: 

     

    Paris: Un passager rescapé d'un accident mortel a frappé violemment une policière venue porter secours aux blessés.

    C’est un dramatique accident de la circulation, qui ne doit rien au hasard. Ce samedi, vers 13h40, une Peugeot 206 grise a remonté à tombeau ouvert la rue de Belleville, dans le XIXe arrondissement de Paris. Jusqu’à ce que son conducteur en perde le contrôle... Ce qui n’est alors qu’un tragique mais banal accident de la circulation prend une tout autre tournure lorsqu’une fonctionnaire de police se porte au secours des victimes. Immédiatement, elle se rapproche du véhicule et constate que quatre passagers blessés se trouvent à l’intérieur, dont un bébé.

    Sur place, la policière assure les premiers secours et une mise en sécurité, mais prend aussi des photos, afin de "geler" la scène et d’aider ses collègues en charge du sinistre. Le passager du véhicule se jette alors sur elle et la frappe à plusieurs reprises. "À coups de poing et avec un cric", selon une source policière, qui précise que son agresseur "est physiquement impressionnant, une force de la nature". Touchée au crâne, la policière s’écroule, inconsciente. Le passager prenant la fuite à pied. Il sera interpellé un peu plus tard, rue Pelleport, toujours dans le XIXe, par un équipage de la brigade anticriminalité du XXe arrondissement.

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/paris-il-survit-a-un-accident-mortel-et-agresse-une-policiere-venue-l-aider-19-08-2018-7857609.php#xtor=AD-1481423553

    Illustration: habitants du 18 rue de Belleville, 75020 Paris by Dorothée Labastie

      • Mardi 21 Août à 17:24

        Et la question se pose : comment protéger et secourir les secouristes dans un monde de débiles ?

    2
    Mardi 21 Août à 20:44
    Pangloss

    Et qui va protéger les policiers?

      • Mardi 21 Août à 20:48

        Peut-être des services de sécurité privés.

    3
    Souris donc
    Mercredi 22 Août à 17:12

    Je crois avoir lu que les conducteurs de bus musulmans refusaient de s'asseoir sur le siège précédemment occupé par une femme conductrice. Le siège est devenu haram. Impur.

    Ces obsédés sexuels posent un vrai problème à la RATP. Les sumos boutent les femmes de leur enclos, mais dans la vie courante au moins ils savent se conduire.

      • Mercredi 22 Août à 17:21

        La misogynie de la religion musulmane est hors  concours. Elle va jusqu'au bain de siège même à sec.

    4
    Vega
    Jeudi 23 Août à 18:21

    j espère que  le politicien n avait pas la morphologie des sumos !difficile de  réussir un massage cardiaque dans ces conditions , a moins d être un athlète !!

      • Jeudi 23 Août à 18:33

        En effet : trop de mou.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :