• La foire présidentielle

    La foire présidentielleA la foire présidentielle, le stand aux promesses sonnantes et surtout trébuchantes a beaucoup de succès. Les lots ont été mis aux enchères, la mise à prix étant de 10% d’augmentation des salaires, une allocation quelconque ou une diminution d’impôt n’étant pas suffisante. Le plus beau lot, pourtant hors de prix, le doublement du salaire des enseignants a été emporté haut la main dans le portefeuille de monopoly par une dame qui s’était illustrée par l’érection de pissotières à compost sur les bords de Seine. Le compteur de flux d’émigrés avec robinet de régulation figure dans la plupart des stands, mais celui qui éveille le plus de curiosité est le stand de la catapulte à expulser les émigrés clandestins dont le vendeur affirme l’efficacité, mais lors de la démonstration, les visiteurs ont pu constater un effet boomerang de la machine avec retour rapide de l’expulsé. Des visiteurs s’arrêtent volontiers devant les portes blindées des frontières mais restent dubitatifs quand le vendeur assure que leur installation est simple et ne pourrait avoir que d’heureuses conséquences.  La panoplie de la guerre civile exposée sur deux stands impressionne beaucoup, elle permet le choix des belligérants : gilets jaunes, extrême-gauche, extrême-droite, islamistes, trafiquants de drogue et la modulation des alliances et des confrontations. Cette panoplie permet à son bonimenteur de jouer au sauveur, un rôle très envié depuis le succès du général De Gaulle. Le stand de la fin du monde n'a pas le succès escompté, rendant les uns verts de rage et les autres verts de peur. Dans un coin de la foire un exposant n’avait pas hésité à monter un stand où il vantait la liberté de circuler du virus de la COVID-19 comme remède à la mélancolie. Mais le stand n’est plus fonctionnel, l’exposant ayant été hospitalisé. Notons qu'aux dernières nouvelles un trublion tente d'installer un stand sauvage dans cette foire, ce qui zemme la zizanie. Illustration : Bosch « l’escamoteur et les pigeons »

    « Le buzz de BuzynL’écologie mène à tout »

  • Commentaires

    1
    Samedi 18 Septembre à 17:18

    La fête des Neu-Neu.

      • Samedi 18 Septembre à 17:28

        Une inflation aboutit toujours à une dévaluation.

    2
    Samedi 18 Septembre à 19:16

    Vous avez, semble t-il, raté la visite d'une des baraques les plus populaires (on dit que près de 50% des visiteurs la placeraient en tête) mais, en même temps, la plus originale et la plus secrète (avant sa première homologation il y a 4 ans, personne n'avait jamais entendu parler du jeune patron de start-up qui la dirigeait) .

    Elle est là, ouverte 7/24 presque sans interruption depuis la dernière Foire au Trône et marche toujours, bien que les bateleurs ('fiers d'être des amateurs') qui l'animent depuis le début ne cessent aujourd'hui encore d’enchaîner improvisations ratées et erreurs de débutants.

    Mais bon, la décoration de la façade renouvelée régulièrement à grands frais et la petite musique d'ambiance (un peu rengaine, elle, par contre) ont l'air de plaire aux flâneurs si on en croit le Comité d'Organisation de la kermesse en question.

    N'est- pas là l'essentiel ?

     

      • Samedi 18 Septembre à 19:36

        Le sus-pas nommé n'a aucunement besoin d'un stand dans cette foire pour vendre sa tambouille, il un stand national à sa disposition.

    3
    Samedi 18 Septembre à 21:36

    Très drôle !  de tous ces bateleurs de foire,  je donnerais le prix du bonneteau politique à Zemmour pour son très futé "Approchez, Mesdames et Messieurs, saurez-vous trouver le candidat entre le journaliste et le pamphlétaire ?" smile

      • Samedi 18 Septembre à 22:56

        Sans doute. Il semble s'amuser et attire tous les médias sur sa petite personne. Ses déclarations finissent par éclipser celles des autres qui sont cependant faciles à éclipser.

    4
    Souris donc
    Dimanche 19 Septembre à 08:29

    ...et à la fin, il restera 2 prétendants. Un sketch les départagera, dont Macron sortira vainqueur et rempilera grâce à sa meilleure groupie.

    La kermesse aura un nouveau stand à la place de celui de Mélenchon (qui a tenté de faire passer sa tchatche de pied noir pour du boniment de tribun) : Anne Hidalgo. PS dans le fond de tous les classements. Qui s'illusionne et récoltera juste au-dessus des 5% de voix couvrant les frais de campagne. Et encore, pas sûr.

    Et un illusionniste avec un Z, qui se prend pour Zorro.

      • Dimanche 19 Septembre à 08:52

        Les duettistes sont prévues, mais rien n'est sûr. Je n'ai pas consacré de stand spécifique au bolivarien. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :