• Délocalisation de l’activité cérébrale

    Délocalisation de l’activité cérébralePlusieurs millions de devoirs universitaires, dissertations ou essais, demandés par leurs professeurs aux étudiants américains, britanniques ou australiens sont désormais rédigés par des diplômés au chômage de pays plus pauvres comme le Kenya, l’Inde ou l’Ukraine.

    Le site Essay Shark (génie des disserts) fait ainsi sa publicité « Quel que soit le genre de devoir dont vous avez besoin, il est facile d'embaucher un rédacteur d'essai en tout sécurité et à un prix abordable. Ayez plus de temps pour vous-même »

    On se demande d’ailleurs ce que l’étudiant va faire de ce temps libéré. Il est peu probable qu’il le consacrera à une autre activité cérébrale, il n’y a guère mieux pour penser que de rédiger une dissertation ou un essai. Peut-être qu’il le consacrera à batifoler, à jouer aux jeux vidéo, ou à militer pour une cause quelconque, les causes pour manifester son mécontentement se multiplient dans les pays riches et encore démocratiques.

    A noter que bénéficier de la pensée et des connaissances d’autrui n’est pas donné : « sur le site Academized, une page de devoirs de première année de fac coûte 15 dollars (13,5 euros) si la copie est à rendre dans deux semaines, et 42 dollars le feuillet pour des dissertations de dernière minute (à finir en trois heures). Des entreprises américaines fournissent aussi ce type de services mais les prix sont plus élevés. ».

    C’est le prix à payer pour que les pays riches deviennent idiots.

    Source : Slate

    « 298. L’appel au SASUne caricature de l’anti-racisme »

  • Commentaires

    1
    Souris donc
    Jeudi 12 Septembre à 16:34

    Oh ben, faire les devoirs pour les copains : un usage qui remonte à la nuit des temps (scolaires)

      • Jeudi 12 Septembre à 18:59

        En effet, mais la question est ici différente. D'une part, parce que la fraude est organisée sur une grande échelle et surtout, d'autre part, en raison de la délocalisation internationale avec un risque d'appauvrissement intellectuel des pays riches. Un transfert de technologie, en quelque sorte

    2
    Jeudi 12 Septembre à 18:33

    Les kényans qui font les devoirs des australiens et des britanniques...

    Ça ne donnerait pas un peu raison à Lilian Thuram, ce genre de révélations ?

    On ne sait plus que penser...

      • Jeudi 12 Septembre à 18:41

        Mais j'ignore la qualité des devoirs rédigés et de la difficulté des sujets à traiter. Un sujet de 1er année de fac a toutes les chances d'être bien traité par un diplômé quel qu'il soit.

    3
    Jeudi 12 Septembre à 20:34
    Pangloss

    Pour être diplômé au Kenya, il faut rédiger des dissertations ou des mémoires. Le sont-ils par des diplômés Ukrainiens qui eux-mêmes ont fait noircir leurs copies en Inde ou aux USA par des diplômés qui etc etc.?

    Avec le contrôle continu instauré par la énième réforme du bac, je vois là un un revenu d'appoint pour le retraité que je suis. Avis aux amateurs: pour un prix modique, une dissertation de quatre pages, pas géniale mais avec un minimum de fautes d'orthographe (quelques unes quand même pour la vraisemblance).

      • Jeudi 12 Septembre à 20:41

        Les diplômés autour de la terre ne servant qu'à diplômer ceux qui ne le sont pas encore.

    4
    Vendredi 13 Septembre à 07:16

    Je me demande s'il n'y aurait pas une demande équivalente pour une aide à la rédaction des articles de blog, Doc ! 

    Vous qui avez l'écriture facile et une grande variété de thèmes, vous pourriez proposer des articles payants aux blogueurs en mal d'inspiration ou aux blogueurs monomaniaques qui voudraient introduire un peu de variétés et d'humour sur leurs blogs !  Je crois qu'il aurait là un paquet de fric à se faire !

     

    PS : Il va de soi que, le cas échéant,  je serais votre premier client smile 

     

      • Vendredi 13 Septembre à 09:12

        Je tiens d'abord à préciser que vous n'avez absolument pas besoin de ma plume (qui vous remercie) pour rédiger des articles intéressants ou drôles comme le dernier qui traite de vos acquisitions en art. Ensuite, il est inutile de payer ce que l'on peut aisément recopier ou dont on peut s'inspirer.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :