• Comment se fait-il qu'il fait froid en hiver ?

    C'est inattendu, surprenant, inouï, incroyable, bouleversant, renversant, voire glissant : il fait froid en hiver, et ce qui est abracadabrant, il neige parfois. Mais Gustave Caillebotte l'avait déjà remarqué Boulevard Haussmann dans la deuxième moitié du XIXème siècle.

    « 365. De l’intérêt des effets secondaires366. Les médecins parallèles »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 10 Février à 11:47

    Gustave, un précurseur!

      • Mercredi 10 Février à 12:03

        Un visionnaire !

    2
    Mercredi 10 Février à 12:11

    La neige n'est pas une nouveauté, sauf pour les journaleux qui en fond des tonnes, Louis XV avait organisé des courses de traîneaux à Versailles.

      • Mercredi 10 Février à 12:22

        La situation est présentée comme un phénomène extraordinaire. Comment l'hiver a-t-il le toupet de s'installer (pour quelques jours) alors qu'il existe un réchauffement climatique ?

    3
    Orage
    Mercredi 10 Février à 13:07

    On nous bourre le mou avec ce prétendu réchauffement, parfois appelé changement, ce dernier terme est plus honnête et je ne le nie pas. Un changement est déjà arrivé dans les siècles passés, mais en faire des tonnes et propulser une semi tarée agressive et vindicative à la première place est malhonnête.

    Honte aux dirigeants moutonniers et prompts à se plier à l'air du temps,  Sans compter qu'on vient de s'apercevoir officiellement qu'elle était manipulée ( https://www.valeursactuelles.com/societe/greta-thunberg-publie-brievement-par-erreur-un-document-lui-indiquant-quoi-poster-sur-les-reseaux-sociaux-128226), ce dont on se doutait.

      • Mercredi 10 Février à 14:33

        Les réserves que je peux faire (à mon niveau, en tant que non spécialiste) sont : d'abord que la catastrophe annoncée est basée sur une extrapolation des données actuelles et que ces données peuvent changer. Ensuite, j'ai un doute sur les mesures préconisées par les écologistes (et sa figure de proue prise au sérieux et sans doute manipulée), qui se réjouissent de fermer les centrales nucléaires, sources les moins polluantes d'énergie si l'on parle d'efficacité (car il faut bien que les voitures électriques soient alimentées en électricité) sans pousser à chercher une solution scientifique et technologique pour assurer la captation du CO2 excessif de l'atmosphère (ce que font les arbres) et les particules polluantes, même s'il est logique d'en diminuer l'émission.

    4
    Mercredi 10 Février à 16:17

    Visionnaire vraiment. Le bout de rambarde au premier plan donne l'impression d'une photo prise d'un smartphone du genre de celles que des milliers de Parisiens se sont échangés ce matin.

    (Carlus, critique d'art)

      • Mercredi 10 Février à 16:25

        Et des ringards comme moi mettent en ligne deux tableaux...

    5
    Mercredi 10 Février à 18:09

    EDF avait tout prévu :

    (image cliquable)

     

      • Mercredi 10 Février à 18:24

        Toujours l'illustration parfaite. Il est à noter que cette campagne d'EDF risque de limiter ses gains, mais il est possible aussi que l'entreprise est également limitée dans sa fourniture aux abonnés. Reste que l'argument écologique est inusable.

      • Souris donc
        Jeudi 11 Février à 08:24

        Oui, ça permet  aux infos de recycler leurs articles, avec quelques variants providentiels : comme hier, longuement sur TF1, la start-up qui fabrique des gants chauffants intelligents qui font la différence entre les besoins du simple promeneur et les besoins du motocycliste dans le vent.

        Gants et vêtements permettant aussi aux travailleurs du bâtiment d'être moins engoncés et donc plus agiles et productifs. Sauf que leur "batterie" s'épuise très vite, et qu'il faudrait des bornes rechargeables spécifiques.

        On est loin des Thermolactyl et autres Damart d'antan dont il fallait se contenter, avec "Mets ton bonnet, ton cache-nez !"

        L'écoblanchiment, plus chic "greenwashing", est une providence pour les annonceurs et les hôteliers qui vous recommandent de garder votre serviette pour sauver la planète. (Quand j'entends le mot "planète", j'ai envie d'envahir la Pologne d'étrangler Greta)

      • Jeudi 11 Février à 09:03

        L'écologie est un argument imparable imposé par les entreprises pour faire des économies. Je vois que vous vous tenez très au courant des dernières créations.

      • Souris donc
        Vendredi 12 Février à 10:30

        Vivement le réchauffement climatique !

        Si les cocotiers viennent jusque dans mon jardin, c'est pas moi qui vais me plaindre.

      • Vendredi 12 Février à 10:39

        C'est bien, vous voyez le bon côté des choses.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :