• Cadre dynamique

    Cadre dynamiqueCe cadre est estimé entre 4,6 et 7 millions d’euros et sera remis aux enchères par une collectionneuse anonyme le 14 octobre prochain à Londres chez Sotheby’s. Auparavant il serait opportun de retirer le bout de papier ou de toile sur lequel figure un ballon en forme de cœur, et dont la partie inférieure où figurait une fillette s’était autodétruite lors de sa vente en 2018, transformant « La fille au ballon » en « L’amour est dans la poubelle ». Il est dommage que l’on n’ait pas jeté l’ensemble du graffiti dans la poubelle pour ne pas gâcher la vision du cadre, seule œuvre artistique authentique. L’auteur de ce canular hors de prix, le mystérieux artiste de rue connu sous le nom de Banksy, doit se bidonner dans son coin car il voulait par sa « performance » dénoncer la marchandisation de l’art. On ne peut pas dire qu’il n’ait pas démontré pleinement l’absurdité scandaleuse de ce marché. Mais je me pose deux questions : d’abord quand on parle de marché de l’art, où est l’art ? Ensuite : où va tout cet argent ? Il y a des canulars qui rapportent, il suffit de trouver des cons pour payer. Des cons ? sûrement pas, la collectionneuse anonyme qui avait acheté la chose en 2018 va faire un sacré bénéfice car le prix estimé aujourd’hui est 4 à 6 fois plus élevé que le prix qu’elle avait payé à l'époque, un rapport de 500 p 100 environ en 3 ans ! Si l’art peut être absent, le marché est toujours là, juteux à souhait et le plus souvent totalement artificiel basé sur une circulation d'objets le plus souvent sans valeur intrinsèque mais que l'on échange à coups de millions en escomptant tirer un bénéfice à chaque transaction.

    « Regards superficiels sur l'actualitéLa castration des ballons »

  • Commentaires

    1
    Samedi 4 Septembre à 16:56

    Ce que fait Bansky est plaisant à regarder. Est-ce que ça vaut le prix qu'on en paie? Affaire non de goût mais d'argent. 

      • Samedi 4 Septembre à 23:52

        Ce qui est exposé ici et qui vaut des millions n'est pas plaisant, c'est à mon avis totalement nul sur le plan artistique avec cependant une valeur symbolique car Banksy avait installé un système permettant de détruire la partie inférieure de 'l'oeuvre" pendant la première vente. C'est un canular

    2
    Samedi 4 Septembre à 17:06

    Le snobisme des cons sur ce genre "d'art" est en effet fort juteux, mais n'ont-ils pas raison ceux qui en profitent ?

    La bêtise pense tellement de nos jours !!!

      • Samedi 4 Septembre à 17:16

        Je ne sais pas si ceux qui achètent font un investissement ou admirent l'oeuvre. Dans le premier cas ce sont des gens malins qui ont de l'argent, dans le second cas on peut douter de leur jugement et être certain de leur snobisme.

    3
    Souris donc
    Samedi 4 Septembre à 17:40

    Son nom est Banksy, et non Bansky. Beau Street art. De l'humour. 

    Le marché de l'art est irrationnel. Techniquement, je me demande comment ils "descendent" l'oeuvre des murs pour l'accrocher dans leur salon. 

      • Souris donc
        Samedi 4 Septembre à 18:06

        C'est toujours plus beau que les murs des tagueurs qu'on voit en arrivant par le train à Paris.

        J'ai toujours le vieux Livre  du mur peint, art et techniques, Dominique Durand et Daniel Boulogne, consacré aux street artists français. Dans presque toutes les villes de France. Il date de 1984, Editions Alternatives. 

      • Samedi 4 Septembre à 18:38

        Merci, mon clavier a fourché. Le marché pictural est en effet irrationnel, à moins qu'il ne soit surtout manipulé. En matière d'humour je préfère les authentiques dessins humoristiques : certains sont souvent mieux faits et plus drôles. Mais il y a des murs peints qui valent le coup d'oeil.

    4
    Samedi 4 Septembre à 23:47

    Le marché de l'art répond à tous les critères de ce qu'on appelle maintenant une "bulle spéculative". Les prix ne sont plus déterminés par  la valeur intrinsèque du bien  mais par la plus-value que l'on compte en tirer.  Normalement, tout décrochage du prix par rapport à la valeur se termine mal.  Mais là, ca a l'air de durer.

      • Samedi 4 Septembre à 23:55

        Sans doute parce qu'il n'y a aucun critère objectif de jugement.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :