• Brèves du 6/03/17

    POLITIQUE. Réouverture des bordels.

    FAITS DIVERS. Le couple Fillon, bien connu dans la haute société, a été agressé il y a quelque temps par un canard dans le parc de leur château. On doit s’attendre à des suites judiciaires. Depuis, la population a remarqué de nombreux canards sans tête et l'on se demande si le couple Fillon n'en est pas responsable.

    Brèves du 6/03/17INTERNATIONAL. Erdogan considère que l’interdiction d’une manifestation de Turcs en Allemagne, en sa faveur, est un acte nazi. Trump considère qu’Obama (accusé, sans aucune preuve, d’avoir fait effectuer des écoutes du camp Trump lors des élections américaines) est un pauvre type. C’est celui qui le dit qui l’est.

    LOISIRS / SANTE. Les beaux jours approchent et la fréquentation des piscines va augmenter. Il faut savoir que l’eau des piscines contiendrait entre 30 et 75 litres d’urines (revue Environmental Science & Technology). Certes, cette évaluation a été faite dans des piscines du Canada, mais il est peu probable que les Canadiens sont plus incontinents (ou plus paresseux ou plus vicieux) que les Français. Toutefois c'est dans les jacuzzis d'hôtels que les études ont retrouvé les taux d’urines (en fait, du marqueur utilisé pour l’évaluer), jusqu'à trois fois supérieur à celui de la piscine la plus polluée par les urines. On peut donc en conclure que les personnes plus aisées qui fréquentent les hôtels se baignent plus volontiers dans leurs urines et dans celles de leurs voisins. La révolution est en marche.

    Brèves du 6/03/17CULTURE Les amateurs d’art viennent de remarquer la perfection sculpturale d’un pavillon d’oreille humaine. Une harmonie dans les courbes qui s’entrecroisent, un équilibre parfait. Une belle réussite mais galvaudée par les milliards d’exemplaires diffusés en double sur le marché, et qui n’ont de valeur que pour leurs possesseurs. Les autorités se sont d’ailleurs entendues pour interdire leur vente.

    « Le salon des animaux politiques240. En marche sur ordonnance »

  • Commentaires

    1
    Souris donc
    Lundi 6 Mars à 18:01

    Loisirs/santé

    Dans les années 70 j’emmenais les drôles à la piscine d’Aubervilliers. L’architecte avait eu l’idée de placer un restaurant en contrebas, donnant par une grande baie vitrée sur les nageurs, façon aquarium géant. On voyait du mucus flotter. Ils ont préféré mettre une cloison opaque pour ne pas couper l’appétit aux clients.

      • Lundi 6 Mars à 18:20

        En mer, la pollution est parfois plus  consistante.

    2
    Lundi 6 Mars à 20:29

    Erdogan autorise-t-il les manifestations d'Allemands à Ankara? Ou de Turcs? Juste pour savoir qui est le plus nazi des deux

      • Lundi 6 Mars à 20:37

        Un toupet monstre. Plus c'est gros plus ça passe.

    3
    Lundi 6 Mars à 22:28

    Erdogan considère donc que l'Allemagne appartient à la sphère d'influence de la Turquie une peu comme Poutine considère que tous les pays où existent des minorités russophones appartiennent à sa zone d'influence.

    Au fait, les Turcs qui manifestent leur soutien à Erdogan sont-ils des gens qui ont fui "l'horreur de la guerre et des persécutions" ?  Des gens qui se sont intégrés à la culture de leur pays d'adoption ?

    En fait,  des gens qui manifestent pour que les minorités soient respectées en Allemagne et réprimées en Turquie. 

     

      • Lundi 6 Mars à 23:34

        Le paradoxe est que l'Allemagne d'aujourd'hui devrait être un exemple pour la Turquie.

      • Souris donc
        Mardi 7 Mars à 09:30

        Tout de suite les grands mots, nazis. L’Ubu turc ne fait jamais dans la demi-mesure. Quand il soupçonne son opposant exilé, Gülen, d’inspirer quelques velléités à l’armée, à la police, aux juges et aux universitaires, c’est par milliers qu’il les emprisonne. C’est le régime sans Gülen, la cuisine à l’étouffée d’Erdogan. Qui a très bien compris les failles démocratiques accentuées par les bons sentiments de nos chaisières bienpensantes. Et donc, très logiquement, il menace et exige. Ainsi il a extorqué 2 milliards à l’UE, puis menace de laisser déferler ce qu’on appelle pudiquement les "réfugiés" pour ne pas avoir à dire "opportunistes économiques africains faisant la fortune des passeurs". L’imbécile allemande cède à tous les chantages, enferrée dans son "Refugees wellcome !", y compris à la possibilité aux Turcs de voyager sans visa comme ils l’entendent dans toute l’UE. L'Ubu turc se sent en position de force. En plus, avec sa base de l'OTAN. 

      • Mardi 7 Mars à 11:48

        Un point Godwin atteint remarquablement tôt par un sultan grand connaisseur en matière d'autoritarisme  et de massacres des minorités, mais en possession d'une arme d'invasion massive. Je crains que le concurrent de Merkel aux élections prochaines ne soit guère plus énergique.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :