• Au-dessous de la ceinture

    La photo ci-contre est celle d'une jeune femme en train de jouir ou qui fait semblant d'avoir un orgasme. Cette exhibitionniste a diffusé son image intime sur les réseaux sociaux, et elle a été reprise par Huffpost où je l'ai délicatement prélevée afin de ne pas déranger la personne dans son activité fantasmée.

    La photo est accompagnée par l'accroche suivante : ″À 24 ans, j’ai compris que je n’avais pas besoin d’un homme pour jouir. Voilà les conséquences de cette révélation”

    C'est ainsi que cette exhibitionniste, qui par ailleurs se présente comme une autrice, artiste et féministe, a réussi à se fait connaître de la foule en réseau. Si elle a le sens de la communication en passant au-dessous de la ceinture, ce qui est le moyen le plus rapide aujourd'hui pour avoir "son quart d'heure de célébrité" (j'évite d'y participer en ne donnant pas directement son nom), elle me semble cependant un peu attardée pour n'avoir découvert la masturbation qu'à 24 ans. Et peut-être est-elle infirme sur le plan affectif car il n'est ici nullement question d'amour, sinon de soi-même.

     

    « Paroles malheureuses302. La préférence nationale pour le choix au « pifomètre » »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 17 Novembre à 16:17

    Son cerveau est peut-être au même niveau !!!

      • Dimanche 17 Novembre à 16:22

        Ce n'est pas impossible.

    2
    Dimanche 17 Novembre à 20:20
    Pangloss

    On est bien content pour elle. 

    Et qu'est-ce qu'elle va s'offrir pour la Saint Valentin? (vous n'êtes pas obligé de répondre à cette question).

      • Dimanche 17 Novembre à 20:45

        Avec un ruban bleu pour respecter les stéréotypes.

    3
    Lundi 18 Novembre à 10:51

    Pffft...! Il vaut mieux entendre ça que d'être sourd ! 

     

    PS : j'ai hésité avec " elle enfonce des portes ouvertes" et " on n'est jamais mieux servi que par soi-même " smile

      • Lundi 18 Novembre à 11:12

        Oui, mais avec la découverte de son clitoris à 24 ans et la révélation de cette découverte au monde entier, elle a acquis une notoriété par sa bêtise, tout en valorisant le travail manuel.

    4
    Lundi 18 Novembre à 11:25

    Un moyen comme un autre de sortir du trou ! Je voulais dire de l'anonymat…he 

      • Lundi 18 Novembre à 11:30

        A la force du poignet.

    5
    Lundi 18 Novembre à 20:57

    Je n''avais pas vu cet article (je ne reçois toujours pas les notifications de "nouvel article" ou "nouveau commentaire", etc... concernant votre blog)

    Elle se dit "autrice" ? Je comprends mieux...

    Vous avez de belles lectures...

    Avez-vous trouvé une photo (en buste, aussi, de préférence...!) d'un auteur se livrant au même type de sport individuel (ou même en compét' par équipe...) 

     

      • Lundi 18 Novembre à 21:10

        Je suis manifestement discriminé. Comme quoi il y a une différence entre les hommes et les femmes : les premiers semblent plus pudiques que ces dernières. Les hommes ont l'orgasme plus bref et moins expressif d'où leur modestie de ne pas se livrer en spectacle.

    6
    Mercredi 20 Novembre à 11:03
    Pangloss

    Et quand a-t-elle découvert qu'elle avait un pied? Organe fort nécessaire pour le prendre.

      • Mercredi 20 Novembre à 11:24

        Elle est à mi-chemin pour le découvrir.

    7
    Mercredi 20 Novembre à 11:39

    On me dit que certaines gymnastes bien entraînées arrivent à pratiquer un auto-cunnilingus:

    https://pbs.twimg.com/media/BSbj1I0IcAAtGoF.jpg

     

      • Mercredi 20 Novembre à 11:50

        L'image est aussi étonnante que la qualité de vos recherches.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :