• Une exposition hypocrite

    Une exposition hypocrite


    J’avoue que cette affiche annonçant l’exposition « Chrétiens d’Orient, 2000 ans d’histoire » m’a mis mal à l’aise. Non pas en raison de l’hommage qui leur est rendu mais parce que cet hommage a lieu dans l’enceinte de l’Institut du monde arabe et qu’il ressemble bigrement à une couronne mortuaire déposée par un assassin sur la tombe de sa victime.

    On pourrait même dire qu’il y a une certaine indécence à retracer l’histoire de ces chrétiens dans un établissement consacré au monde arabe alors que les musulmans achèvent aujourd’hui de les chasser du Moyen Orient et de massacrer ceux qui restent.

    Une tragédie qui dure depuis des décennies, que le monde regarde avec une certaine indifférence alors qu’il se scandalise bruyamment de celle des musulmans de Birmanie. Je suppose que le pape qui demandait plus ou moins aux chrétiens d’Orient de tendre l’autre joue va peut-être pleurer (s’il ne l’a pas déjà fait) sur le sort des Rohingyas (voir « La nouvelle »).

    « Les juristes sont-ils naïfs ?La conscientisation à la casserole »

  • Commentaires

    1
    Souris donc
    Vendredi 29 Septembre à 17:21

    Moi aussi, ça me scandalise. Tout ce bruit autour du sort des Rohingyas, Aung San Suu Kyi sommée de rendre son Nobel de la Paix, pendant que le sort des Chrétiens d'Orient massacrés n'émeut pas la sphère médiatico-politique. Et surtout pas Sa Sainteté Gaucho de la Pampa ( Nouratin ©).

     

      • Vendredi 29 Septembre à 17:36

        Les musulmans s'auto-proclament les victimes du XXI siècle à l'égal des Juifs au XXème, alors qu'ils se massacrent le plus souvent entre eux. Et heureusement que ces dernières années aucun musulman n'a été tué en France en tant que musulman alors que des musulmans ont tué des Juifs en tant que Juif.

    2
    Vendredi 29 Septembre à 17:52

     Au début, j'ai cru à une (mauvaise) blague...

    Mais non: "Né à Jérusalem, le christianisme s’est rapidement diffusé à tout le Proche-Orient : il s'est implanté en Égypte et dans les actuels Liban, Syrie, Jordanie et Irak. Tout au long de l’Histoire, les chrétiens ont joué un rôle majeur dans le développement politique, culturel, social et religieux de cette région du monde.
    Cette place singulière est ici mise en lumière au travers de périodes charnières : installation du christianisme religion d’État, conciles fondateurs, conquête musulmane, essor des missions catholiques et protestantes, apport des chrétiens à la Nahda (renaissance arabe), renouveau des XXe et XXIe siècles. L'accent est également mis sur la vitalité actuelle des communautés chrétiennes du monde arabe, troublée par l’actualité récente.

    Au fil du parcours, l’accent est mis sur la formidable diversité du christianisme, avec ses Églises copte, grecque, assyro-chaldéenne, syriaque, arménienne, maronite, latine et protestante : chaque facette du christianisme oriental dans ses dimensions orthodoxe et catholique a sa place dans l’exposition.

    Le parcours est jalonné d’œuvres patrimoniales majeures, dont de nombreux chefs-d’œuvre encore jamais montrés. Certains ont été prêtés pour l’occasion par les communautés elles-mêmes. Entre autres merveilles, les Évangiles de Rabula, un célèbre manuscrit enluminé syriaque du VIe siècle, et les premiers dessins chrétiens connus au monde, de Doura-Europos en Syrie, datant du IIIe siècle.

    Cartes, maquettes, documentaires et archives diplomatiques mettent ces œuvres en perspective. A la clé : donner au visiteur la pleine mesure de l’implication des chrétiens d’Orient dans la vie culturelle, politique et intellectuelle du monde arabe."

    ET EN PLUS, ILS DEMANDENT 12 EUROS DE DROITS D'ENTRÉE !!!!!

      • Vendredi 29 Septembre à 18:13

        Ce qui veut dire que dans le monde arabe : LES CHRETIENS SONT HEUREUX ! Alors ne racontez pas d'histoire sur leurs persécutions et leur exode, la "vitalité actuelle" est évidente (avec un gilet pare-balles)

    3
    Vendredi 29 Septembre à 18:38

    Révoltante hypocrisie de nozélites bobo-culturelles. Il devrait être aussi (et d'abord?) question de persécutions, d'attentats, d'assassinats et d'extermination.

    Et en plus à l'institut du monde arabe!

      • Vendredi 29 Septembre à 18:55

        Et quand on lit le texte de l'exposition cela devient vraiment indécent. C'est Jack Lang qui est président de l'Institut du monde arabe. C'est le bobozélite par excellence.

    4
    Vendredi 29 Septembre à 23:03

    Je trouve d'ailleurs que cet institut n'a rie à faire dans notre capitale, les chrétiens d'Orient sont bien ma lotis tandis que le pape va chercher des musulmans pour les installer au Vatican, Jack Lang leur fait fête chez les arabes! Un comble!!

     

      • Samedi 30 Septembre à 09:21

        En tout cas, il est paradoxal et indécent que l'on puisse fêter dans cet institut le rôle des chrétiens en Orient alors que les musulmans les chassent de cette région.

    5
    Samedi 30 Septembre à 11:43

    Au-delà de l'indécence et du scandale, c'est presque douloureux de penser que nous en sommes arrivés là ! 

      • Samedi 30 Septembre à 13:36

        Une exposition pour se dédouaner. Mais il y a un certain toupet à montrer ce que les musulmans doivent aux chrétiens qui en récompense sont persécutés aujourd'hui par leurs débiteurs.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :