• Une déclaration gratuite

    Une déclaration gratuite« Les transports en commun gratuits à Paris ? Anne Hidalgo y réfléchit »

    Avec la perspective de limiter le nombre de voitures circulant dans Paris pour diminuer la pollution. La piétonisation des berges de la Seine ayant eu comme effet d’aggraver les embouteillages et de gêner ceux qui travaillent, de permettre aux oisifs de musarder le long de la Seine mais sans diminuer la pollution pour autant.

    Le raisonnement serait donc le suivant : les gens attirés par la gratuité abandonneront leur véhicule pour saturer davantage trains, autobus, métro et trams. On voit que Mme Hidalgo ne prend pas souvent le métro, la voiture officielle et gratuite dont elle dispose et qu’elle utilise largement étant tout de même plus confortable que le corps à corps aux heures de pointe assorti d’une pollution maximum en microparticules dangereuses.

    Ce qui voudrait dire aussi que les gens prendraient leur véhicule (notamment lorsqu’ils habitent la banlieue) uniquement par mesure d’économie. Il faut croire que Mme Hidalgo n’achète pas sa voiture, ne paye aucun frais dessus qu’il s’agisse de l’assurance, de l’entretien et bien sûr de l’essence. Il me semble évident que les gens n’utilisent pas leur voiture pour économiser le prix d’un ticket, d’un billet ou du passe Navigo. Dans la région parisienne, les gens prennent à présent leur véhicule par nécessité et il est donc très probable qu’ils continueront à le prendre.

    Ajoutons que la gratuité a un prix que les Parisiens paieront d’une façon ou d’une autre. Et que les expériences faites dans de grandes villes comme Seattle n’ont pas eu de lendemain.

    N’oublions pas que les élections municipales ont lieu dans deux ans et finalement cette déclaration, même si elle n’aboutit à rien de concret, n’est pas si gratuite que ça.

    NB. Que les éventuels visiteurs n’habitant pas la région parisienne veuillent bien m’excuser pour ce billet qui ne présentent pour eux aucun intérêt. Mais il est possible que ce soit également le cas pour ceux qui y habitent.

    « Le temps reculeJoie de vivre »

  • Commentaires

    1
    Souris donc
    Mardi 20 Mars à 18:06

    Notre drame de Paris.

      • Mardi 20 Mars à 18:26

        Je crains en le lisant de trop m'énerver.

    2
    Mardi 20 Mars à 18:18

    Le problème, c'est qu'il va certainement falloir faire des choix, ou trancher entre plusieurs projets...

    (c'est vrai que les deux options peuvent être combinées)

      • Mardi 20 Mars à 18:27

        Toujours l'image pour rire.

    3
    J-J S
    Mercredi 21 Mars à 07:11

    Bonjour,combien d'agressions par jour dans les transports d'Ile de france???

      • Mercredi 21 Mars à 10:21

        Aux heures de pointe, elles sont limitées par le manque de place.

    4
    Mercredi 21 Mars à 10:05

    C'est le chat qui a la meilleure vision de l'avenir.

      • Mercredi 21 Mars à 10:14

        Certes. Moi-même je suis ses instructions, mais je n'ai qu'une activité professionnelle limitée ne nécessitant pas de voiture.

    5
    semaphore
    Jeudi 29 Mars à 23:54
    semaphore

    Dans l'esprit d'Annihildalgo, c'est uniquement à Paris intra muros que devrait s'appliquer la gratuité.

    La générosité soce est vite limitée par le périph'. Restons sérieux, Doc !

    Mais ce serait si chou que toute l'IDF (et pourquoi pas la Grance entière) qui paie pour cela...

      • Vendredi 30 Mars à 11:41

        La pollution s'arrête au périph.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :