• Une certaine gauche est toujours ce qu’elle a été

    Une certaine gauche est toujours ce qu’elle a été

    Boissy d’Anglas salue la tête de Ferand sur une pique à la Convention

    « Il est vrai que, pour la gauche, le sang ne compte pas quand c’est elle qui le verse » (JF Revel, Le voleur dans la maison vide ; p. 551, Ed. Plon).

    L’aveuglement pendant des décennies de la gauche française sur les exactions perpétrées par les régimes « progressistes » fut stupéfiant. Aveugle mais aussi sourde aux récits des témoins que les intellectuels de gauche jouissant des avantages d’un pays démocratique, qu’ils semblaient abhorrer, ne manquaient pas d’insulter lorsque ces rescapés révélaient une vérité qui les dérangeait dans leur confort intellectuel de privilégiés.

    Longtemps admirateurs de l’Union soviétique, négligeant le Goulag et les tombereaux de sang versé par Staline. Admirateurs de Mao, passant à la trappe les millions de Chinois morts à la suite des lubies idéologiques de leur tyran. Admirateurs du Vietnam réunifié qui, à sa naissance, fut marqué par les camps de rééducation, les fusillés, les innombrables victimes mortes de mauvais traitements et les « boat people », affrontant la mort en mer pour s’échapper de ce nouveau paradis communiste. Admirateurs des Khmers rouges avant de s’apercevoir qu’ils étaient fous.

    Mais cet aveuglement existe toujours. Regardez Mélenchon, soutenu par un parti communiste toujours là, ancien trotskiste dirigeant dans les années 1970 « l’Organisation communiste internationale » à Besançon. Admirateur de Robespierre qui a largement contribué à ensanglanter la Révolution française, coupant des têtes de révolutionnaires qui valaient mieux que lui comme celles de grands esprits et d’innombrables innocents. Admirateur sans réserve de Chavez qui a laissé son pays dans un triste état et qui envisage peut-être d’administrer la même potion au nôtre. Admirateur grotesque de Fidel Castro dont la tête d’assassin de son compagnon, Che Guevara, a longtemps figuré sur la poitrine de la jeunesse du monde entier. Il est vrai, comme le pense Mme Royal dans sa touchante naïveté, qu’un pays touristique ne saurait avoir de prisonniers politiques.

    « Hommage à MitterrandLa confusion des valeurs »

  • Commentaires

    1
    Michèle
    Mardi 10 Janvier à 12:04

    Oui, avec cet argument imparable, chaque fois que l'on pointait du doigt ce que vous énoncez : "Mais ce n'est pas ça le vrai communisme (ou le vrai socialisme, c'est selon...)."

    Tout, comme aujourd'hui, ce qui se passe n'a rien à voir avec le vrai islam !

     

      • Mardi 10 Janvier à 13:36

        Le communisme comme l'islam contiennent en eux-mêmes le ferment de leurs excès.

    2
    Mardi 10 Janvier à 13:47

    Amen!

      • Mardi 10 Janvier à 13:53

        Votre brève approbation me semble sans équivoque.

    3
    Mardi 10 Janvier à 14:01

    Oui, c'est comme ce slogan ridicule : "Lénine, réveille-toi, ils sont devenus fous"  longtemps utilisé par des imbéciles (1) qui s'imaginaient que Lénine (ou Marx ou Trotsky...) aurait désapprouvé l’invasion de la Tchécoslovaquie ou les crimes de la Stasi ! 

     

    PS : bien que ce ne soit pas l'objet de votre article, je dirais que le même aveuglement criminel apparaît aussi à l'extrême droite (qui serait devenu le défenseur des "petites gens déclassés et écrasés par le système"... ! on est prié d'oublier l'histoire de France, de l'Europe et du monde)

     

     (1) dont j'ai fait partie il y a longtemps frown

      • Mardi 10 Janvier à 14:13

        Le communisme était condamné, par sa nature, à devenir ce qu'il est devenu et Lénine aurait approuvé la suite des évènements.

        Il est évident que la stratégie de l'extrême droite est de s'appuyer sur le peuple et non sur les élites Elle doit promettre au peuple ce qu'il espère, comme l'a fait le communisme et comme le font encore les attardés du marxisme.

    4
    Mardi 10 Janvier à 15:01

    Mélenchon a sa chance. Soyez prudent! Il sera toujours temps de le critiquer s'il n'est pas élu.

      • Mardi 10 Janvier à 16:22

        Je me permets d'être téméraire sur mes vieux jours. bad

    5
    Mardi 10 Janvier à 18:48

    Et pourtant il est en bonne place dans cette gauche française qui s'est exclue du PS...

    Bonne soirée Doc

      • Mardi 10 Janvier à 19:04

        On peut se demander si ceux qui le suivent n'ont pas un déficit dans leurs connaissances historiques. Mais peut-être pas, ce qui serait encore plus grave.

      • Souris donc
        Mercredi 11 Janvier à 09:08

        Ils ont leur créneau marketing : les cocos qui ne sont pas encore passés au FN. Siglés "Les insoumis". Mélenchon n'hésite pas à aller dans le Nord où il a pris une pâtée historique, instrumentaliser la caissière de Auchan et sa fausse-couche. Il lance sa nouvelle lessive : "le déboulé". Là il déboule au Mans "sur les terres" de Fillon faire son show. En se réclamant de ...Zola maintenant.

        Ce qui passe l'entendement, c'est que ce bouffon ait réuni ses 500 parrainages. Mais bon, plus les postulants sont nombreux, plus ils dispersent encore les décombres de la gauche.

      • Mercredi 11 Janvier à 10:51

        Et 10 à15% des gens se laissent prendre à cette comédie bourrée de poncifs usés jusqu'à la corde.

    6
    Mercredi 11 Janvier à 11:31

    Impossible d'accorder la moindre confiance à un la "Méluche", comme l'appellent ses fans ! Ca ne fait vraiment pas sérieux ! clown

      • Mercredi 11 Janvier à 11:37

        Enfin, lui, il est content : il fait le spectacle et il a une très bonne opinion de lui.

      • Souris donc
        Mercredi 11 Janvier à 15:24

        Les fans. Le tribun (ça fait plus chic que tchache de pied-noir) autoproclamé se vante d'avoir plus d'abonnés que Donald Trump himself. Sur sa chaîne YouTube. Des vidéos qui durent des heures, presqu'à la Fidel. Tu te demandes qui peut bien aller sur YouTube regarder "Méluche" qui part à follow.

      • Souris donc
        Mercredi 11 Janvier à 15:27

        Et que Clinton

      • Mercredi 11 Janvier à 15:40

        Prétentieux et égocentrique. Il a remplacé les selfies par des vidéos de lui. Un rêve de pipole.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :