• Un Qatar qui me fait éternuer

    Un Qatar qui me fait éternuerLa couverture du Point affiche le visage souriant de l’émir du Qatar comme accroche pour un grand entretien avec le maître d’un pays guère plus grand qu'un département français mais débordant d’énergie fossile. Il faut admettre qu’Allah est grand pour avoir donné à ses fidèles d'un désert aride un tel cadeau et pour avoir autorisé les infidèles à le découvrir et à leur apprendre comment l’exploiter. L’argent du gaz et du pétrole n’a vraiment aucune odeur, et ce magazine que je lis régulièrement m’a franchement déçu. Mais il est loin d’être le seul à être acheté. La France l’est plus ou moins…un peu plus que moins, et ne parlons pas des instances internationales du football car il est évidemment scandaleux que ce pays grand comme un bidon d’essence, où l’on met en prison les homosexuels mais pas les terroristes, et où les femmes ont un statut de bétail privilégié, ait obtenu l’organisation de la prochaine coupe du monde. Six stades pratiquement côte à côte ont été construits à mort d’hommes, et où l’odeur de cadavre aurait pu se mêler à celui du gaz si la climatisation de ces vastes espaces n’avait pas été prévue. Admirons la gabegie énorme dans ce pays surchauffé qui laisse complètement froid nos écologistes outrés par une plaisanterie sur un char à voile.

    « Royale absurditéCapillairophobie genrée »

  • Commentaires

    1
    Orage
    Lundi 19 Septembre à 14:02

    Le char à voile m'a bien amusée mais n'a pas été adopté: "Dimanche 18 septembre. C’est cette fois à Lyon que les stars parisiennes du PSG se sont rendues, toujours en avion. Et le club parisien a jugé bon de faire de ce trajet une vidéo (rapidement supprimée), diffusée sur ses réseaux sociaux.. On peut y apercevoir les joueurs et le staff parisiens tout sourire, s’embarquant dans leur avion. À leur arrivée à l’aéroport Lyon-Saint-Exupéry, on les voit encore accueillis par leur car officiel – qui a fait le trajet Paris-Lyon à vide, plus tôt dans la journée." (extrait de Valeurs Actuelles)

     

      • Lundi 19 Septembre à 15:30

        Un avion à voile aurait eu de l'allure.

    2
    Lundi 19 Septembre à 20:25

    On leur pardonne tout puisque l'on espère avoir gaz et pétrole, pour ma part je ne peux les souffrir même pas en photos !

      • Lundi 19 Septembre à 20:44

        Gaz, pétrole et investissements.

    3
    Lundi 19 Septembre à 21:29

    Remercions toutefois nos amis anglais d'avoir eu la bonne idée, avant de quitter les lieux, de morceler la région en une multitude de petits états pour limiter leur pouvoir. Imaginons le pouvoir de nuisance d'un Etat qui comprendrait l'Arabie Saoudite et tous les Emirats.

     

    PS : On raconte que juste avant de quitter la région, un général anglais entre dans la tente d'un ingénieur en train de tracer des traits  sur un plan : - Le gouverneur vous a demandé de localiser les puits de pétrole ? lui demande-t-il.  - Oui, répond l'ingénieur, il m'a demandé de dessiner les frontières des futurs Etats.  

    4
    Lundi 19 Septembre à 22:57

    Mais peut-être que les  Anglais ne pouvaient pas faire autrement, ils devaient sans doute tenir compte des roitelets locaux afin d"éviter les guerres..

    5
    Souris donc
    Jeudi 22 Septembre à 08:25

    Il faut les laisser faire leurs caprices avec leurs pétrodollars. Acheter les palaces parisiens, climatiser leurs stades.

    On a les télécommandes si on veut se voiler (la face). Nos mégères écolos néoféministes et islamophiles, à la Clémentine Autain et Sandrine Rousseau, ne mouftent pas. Habituellement, Verts = taxes, interdits et défoulement de leur agressivité en se donnant le beau rôle. Et là : rien. Pourquoi devrions-nous nous insurger à leur place ?

      • Jeudi 22 Septembre à 08:43

        Il est préférable pour le monde que l'écologie ne soit pas une chasse gardée des écologistes.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :