• Un animal politique

    A chaque fois que je vois le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, je pense à Droopy. Aussi triste que lui, en feignant d'être satisfait de la situation de son pays, mais il est évidemment moins drôle. On comprend sa tristesse car devoir par devoir débiter longuement des mensonges et des inepties à longueur de journée devant un auditoire qui n'est pas dupe et qui finira peut-être par avoir un sentiment de pitié devant ses prestations acrobatiques et fictives. Certes, il est fort possible que ses affabulations ne soient pas destinées aux pays étrangers, mais aux Russes qui semblent, pour la plupart, avaler des couleuvres depuis des décennies sans le moindre signe apparent d'indigestion.

    « Capillairophobie genrée« Sexualisme » »

  • Commentaires

    1
    Orage
    Dimanche 25 Septembre à 17:46

    Ici aussi nous avalons des couleuvres grosses comme des boas constrictors mais Macron continue à sourire.

      • Dimanche 25 Septembre à 17:54

        Vous trouvez que les couleuvres que nous avalons éventuellement ici sont plus grosses que celles que les Russes avalent depuis 1917 ?

      • Dimanche 25 Septembre à 21:18

        C'est la différence entre les affabulations russes globalement réservées à la population autochtone, et les affabulations ukrainiennes essentiellement destinées aux populations des pays étrangers par l'entremise de leurs dirigeants.

         

      • Dimanche 25 Septembre à 22:54

        Il faut tout de même féliciter les Ukrainiens pour leurs comédiens simulant tortures et mort en s'installant sous terre pour faire accuser les Russes de crimes de guerre.

    2
    Dimanche 25 Septembre à 18:25

    Apparemment, les russes ne veulent plus avaler de couleuvres, la preuves, les désertions des jeunes hommes que Poutine voulait envoyer au casse pipe?

    Tout casse, tout passe et tout lasse, c'est peut-être pourquoi le ministre est si souriant !

    J'ai toujours détesté Droopy : "i am not happy" quand je le voie

      • Dimanche 25 Septembre à 18:30

        Les gens qui se rebellent restent une minorité courageuse. Ne prenons pas nos désirs pour des réalités décisives.

    3
    Souris donc
    Lundi 26 Septembre à 09:14

    Ressemblance incontestable, bravo pour la trouvaille ! 

    Quand la Russie va-t-elle retrouver un Boris Eltsine qui savait rigoler et lever le coude ?

      • Lundi 26 Septembre à 09:27

        Je crois que le "lever de coude" reste encore la chose du monde la mieux partagée en Russie. Pour la rigolade, c'est pas le moment.

    4
    Carlus
    Lundi 26 Septembre à 10:46
    Depuis que cet immense intellectuel nous a appris que Hitler était juif et donc que le nazisme était par essence un mouvement de défense de la communauté juive (cf ''nous sommes le bouclier de la communauté juive'' de M. Le Pen) je ne peux m'empêcher d'avoir une grande admiration pour ce fidèle serviteur de l'ex adjudant-chef du KGB
      • Lundi 26 Septembre à 10:56

        Quand je parle d'inepties, je suis d'une bonté confondante. "Immondices" serait un terme qui conviendrait mieux.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :