• SE SUPPORTER

     

    SE SUPPORTER

    Magritte : "Méditation"

     

    Ainsi suis-je né

    Ainsi suis-je fait

    Il est trop tard pour protester

    Et se plaindre à qui d'être ainsi fait ?

    Et puis on se console comme on peut

    Ça aurait pu être pire

    Ça aurait pu être mieux

    Alors on prend l'habitude

    On émousse les angles

    On cache les creux

    On joue à être quelqu'un de bien

    Parfois ça marche

    Parfois ça marche pas

    Surtout avec les siens

    Alors il faut se supporter

    Et que les autres vous supportent

    Comme je suis né

    Comme je suis fait

    Et on devient insupportable

    Comme si les autres étaient responsables

    De ce que l'on est

    Et l'on devient vieux

    Avec le temps on finit par s'aimer

    Un peu

    Un peu tard

    Au moment de se quitter


    Paul Obraska

     

     
    « Adieu les duettistes !La fin des couples présidentiels »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 4 Décembre 2016 à 12:13
    ZAZARAMBETTE

    C'est beau Doc et tellement beau.

    Bon dimanche

      • Dimanche 4 Décembre 2016 à 16:07

        Merci. De retour ?

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Souris donc
    Dimanche 4 Décembre 2016 à 18:39

    Comme je suis fais ou comme je suis fait ?

    Nouvelle trouvaille pour contourner le bug EB : cliquer sur Dr Wo (de la page blanche), apparaissent tous les commentaires du Dr Wo, ici ou ailleurs. Ouvrir son commentaire sur Se supporter et, magie, on a le poème et les commentaires.

    Quand je me regarde, je me désole. Quand je me compare, je me console.

    Voilà, Dr Wo. Faut po-si-ti-ver.

      • Dimanche 4 Décembre 2016 à 19:46

        C'est un fait, je fais des fautes d'orthographe et elles m'échappent même à la relecture ("on croit voir"). Pour les épreuves de mes oeuvres immortelles, dans le "bon à tirer", je trouvais encore des fautes alors que ces épreuves avaient été vérifiées auparavant par la maison d'édition. Et après impression, il en restait quelques-unes. Ce n'est pas une excuse : c'est une malédiction smile.

      • Dimanche 4 Décembre 2016 à 19:56

        Bonne manoeuvre, mais elle ne devrait pas être nécessaire si les choses fonctionnaient normalement.

        Positiver, négativer : la somme est nulle.

    3
    Lundi 5 Décembre 2016 à 16:28

    Il n'est jamais trop tard. J'en fais tous les jours l'expérience. Tous les jours qui me restent à vivre.

      • Lundi 5 Décembre 2016 à 16:31

        En fait, c'est le temps qui est insupportable.

    4
    Lundi 5 Décembre 2016 à 17:18

    Votre blog est un support qui a des supporteurs, ça devrait vous aider à vous supporter.

      • Lundi 5 Décembre 2016 à 18:04

        C'est d'un grand réconfort. yes

    5
    vega
    Jeudi 8 Décembre 2016 à 08:14

    Un peu tristounet votre poème.. est -ce l effet de l automne et de ses feuilles mortes  ?

     

      • Jeudi 8 Décembre 2016 à 09:29

        Le manque de lumière.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :