• RENCONTRE IMPROBABLE

    Rencontre improbable

     

    IL  A  FALLU  

      

    Qu’il a fallu de miracles, qu’il a fallu de hasards  

    Pour que ces deux    êtres se soient rencontrés  

    Qu’ils soient  réunis, ici, dans un même regard  

    Qu’ils se touchent  et échangent leurs baisers  

       

    Il a fallu être tirés à la loterie cellulaire  

    Il a fallu être nés dans le même temps  

    Rejetons de générations millénaires  

    Migrantes depuis la nuit des temps  

       

    Leurs ancêtres ont traversé pays et continents  

    Echappés aux massacres et aux destructions  

    Ils ont pu laisser une chaîne de descendants  

    Pour que s’attachent enfin ces deux maillons  

       

    Il a fallu que les deux puissent surmonter  

    Les dangers, les maladies, les accidents  

    Rester toujours en vie pour se rencontrer  

    Il a fallu de la chance pour rester vivant  

       

    Parmi la multitude sur la Terre immense  

    Il a fallu se croiser sous les mêmes cieux  

    L’un aurait pu être retardé, l’autre en avance  

    Ils furent là au même moment, en un même lieu  

       

    Il a fallu se voir  

    Il a fallu se plaire  

    Il a fallu oser  

    Il a fallu s’aimer  

       

    C’est improbable  

    C’est impossible  

    Cette idylle ne l’ont-ils pas rêvée ?  

       

    Paul    Obraska  

       

    Chagall :     « Amants en bleu »  

    « 129. La femme et la machine à laverVoeux de santé »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :