• QUI GAGNE PERD

    Le premier jour de l’année nouvelle

    l’homme âgé se regarde dans le miroir

    Qu’espère-t-il y voir ?

    Objet glacial impudique et rebelle

    le miroir efface l’illusoire

     

    Encore une année de gagnée

    se dit l’homme pour se consoler

    Encore une année de perdue

    se dit l’homme amer

     

    Gagnée ou perdue ?

    La vie est un jeu à qui gagne perd

     

    Et le temps s’écoule

    sur les montres molles de Dali

    et l’on se noie dans sa houle

    et l’homme se dit

    pourquoi lutter à contre-courant ?

    de toute façon on coule

    emporté par le temps

     

    Alors l’homme tire la langue au miroir

    Qu’importe ce qu’il avait été

    Il chasse son fantôme de la mémoire

    et sans hésiter

    prend son rasoir

    sourit à ses restes

    et commence à se raser

    en savourant les petits gestes

    les petits gestes coutumiers

    les petits gestes modestes

    de la vie

     

    Paul Obraska

    Dali : "La persistance de la mémoire"

    « 20 sur 20306. L'art contre la mort »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 1er Janvier à 12:26
    Pangloss

    Chaque jour passé est un jour gagné. Que les suivants vous soient doux! A nos âges, on se satisfait de santé, de paix et d'un maximum de confort. Profitez-en!

      • Mercredi 1er Janvier à 12:41

        Accrochons-nous. Santé, paix et confort, c'est déjà beaucoup et je vous les souhaite également.

    2
    halleyjc
    Mercredi 1er Janvier à 15:01

    Bonne année à mon poète philosophe préféré.

    Jean-Claude

      • Mercredi 1er Janvier à 15:32

        Bonne année à vous qui me voyez sous un jour que je n'ose espérer.

    3
    Mercredi 1er Janvier à 15:42

    J'ai craint, un bref instant, au début de la lecture, que vieil homme, désabusé, ne brise son miroir.

    Ce qui aurait été très un geste très con qui lui accorderait certainement sept années de malheur supplémentaires . 

    (ou un truc comme ça...)

     

      • Mercredi 1er Janvier à 15:50

        Supprimer le témoin ne supprime pas le crime.

    4
    Mercredi 1er Janvier à 17:49

    Et l'homme du miroir a raison de tirer la langue et d'entreprendre les petits gestes quotidiens qui font la vie en somme...

      • Mercredi 1er Janvier à 18:03

        Comme le plaisir de répondre à un commentaire.

    5
    Mercredi 1er Janvier à 19:01

    Vous imaginer en train de réfléchir devant l'image que réfléchit votre miroir nous donne à réfléchir et nous aide à ne pas trop fléchir sous le poids des années.

    Longue vie à vous, Doc !

      • Mercredi 1er Janvier à 19:20

        Comme le disait Cocteau : "Le miroir devrait réfléchir avant de renvoyer notre image".

        Je vous souhaite la même punition afin que je puisse profiter de votre humour le plus longtemps possible

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :