• Quand on confond la mort des assassins avec l’assassinat des victimes

    Quand on confond la mort des assassins avec l’assassinat des victimes

    « Dans une exposition intitulée "Elargir le concept du martyr" installée à la maison des artistes de Béthanie à Berlin, deux artistes danois ont voulu mettre en lumière une série de personnes "mortes pour leurs convictions". Parmi elles, des figures historiques, telles que Socrate, Martin Luther King mais aussi plusieurs… terroristes. Ismaël Omar Mostefaï, membre du commando du 13 novembre 2015 à Paris, Mohammed Atta, à la tête du commando du 11 Septembre 2001, ou encore les auteurs des attentats suicides de mars 2016 à Bruxelles, apparaissent ainsi en bonne place dans l’installation. Un choix "choquant", a réagi l'ambassade de France en Allemagne ce lundi 4 décembre ». (Marianne)

    L’Allemagne continue de nous surprendre, mais ces « artistes » danois ne vont pas jusqu’au bout de leur art car il me semble qu’Hitler devrait figurer dans ce martyrodrome à la gloire de la diversité : ne s’est-il pas suicidé en constatant l’échec de ses convictions ?

    Max Beckmann : "La nuit"

    « Attention ! Le Père Noël est une ordureBonne route »

  • Commentaires

    1
    Mardi 5 Décembre à 17:22

    On se demande bien en effet pourquoi Hitler et ses acolytes ne figurent pas sur ce tableaux, que je trouve hideux!

    Mais les occidentaux sont masos et aiment jouer avec le feu, jusqu'au jour où la maison brûlera complètement, mais...il sera trop tard pour y remédier !

      • Mardi 5 Décembre à 17:32

        La confusion des valeurs.

      • Mardi 5 Décembre à 17:39

        Ce tableau est hideux comme le sont la haine et la violence.

    2
    Mardi 5 Décembre à 17:32

    Ces "artistes" jouent la provocation pour faire parler d'eux ? Les victimes de ces malades doivent apprécier ! C'est plus que choquant, c'est monstrueux.

      • Mardi 5 Décembre à 17:35

        Ils ont réussi : on parle d'eux comme étant des imbéciles.

    3
    Mardi 5 Décembre à 19:20

    Une bêtise criminelle.

      • Mardi 5 Décembre à 19:25

        Rien n'est plus dangereux que le "tout se vaut" : plus que la banalisation de la barbarie, c'est sa justification.

    4
    semaphore
    Mercredi 6 Décembre à 00:36
    semaphore

    Erostrate a toujours des émules... cry

      • Mercredi 6 Décembre à 11:37

        Il ne reste plus qu'à les torturer comme le fut Erostrate

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :