• Pourquoi ne pas vous taire ?

     

    Après le carnage de Nice, j’avoue que les critiques du gouvernement par l’opposition me mettent mal à l’aise. Une volée de bois vert indécente, les cadavres n’étant pas encore en terre, opportune, dans une visée politicienne, et pourquoi ne pas le dire, injuste.

    Car quelles auraient été les dispositions à prendre pour empêcher précisément cet attentat perpétré par un individu qui n’avait manifesté aucune attache avec l’intégrisme islamique ? Certes, quelqu’un, quelque part, doit se mordre les doigts d’avoir maintenu son permis de séjour à ce délinquant violent condamné avec sursis. Nous avons suffisamment de délinquants français d’origine maghrébine pour ne pas en importer de nouveaux de Tunisie.

    Comment au niveau gouvernemental aurait-on pu empêcher cet attentat ? En augmentant les forces de sécurité à Nice ? Comment peut-on penser qu’un effectif supplémentaire aurait pu faire obstacle à ce poids lourd de 19 tonnes fonçant à pleine vitesse sur la foule à moins de disposer de tanks et d‘artillerie ? D’autres obstacles ralentisseurs auraient pu être prévus, encore fallait-il anticiper l’événement.

    Estrosi, le maire de fait de Nice, immédiatement monté au créneau, le plus virulent dans ses critiques tous azimuts, n’est-il pas le plus virulent, justement parce qu’il se sent un peu merdeux. Il peut être très fier de la vidéosurveillance installée dans sa ville : les caméras ont bien montré avant l’attentat les déplacements du semi-remorque, mais ils n’ont intrigué personne, ni la police municipale dans les rues, ni les surveillants de la vidéo. Personne du service municipal n’a trouvé bizarre qu’un tel poids lourd se promène (même dans les zones interdites aux poids lourds) et stationne sans rien livrer et sans rien embarquer. Ce camion qui semblait n’avoir aucun but aurait pu également être piégé.

    Alors, Mr Estrosi et consorts, pourquoi ne pas vous taire ?    

    « Un asile sans psychiatreEt si les croisés se croisaient les bras »

  • Commentaires

    1
    Mardi 19 Juillet 2016 à 09:57

    Bonjour Dr WO

    Je ne peux qu'approuver la teneur de votre billet. Mais sont nombreux à vouloir avoir le dernier mot au mépris des victimes et de leurs proches. 

      • Mardi 19 Juillet 2016 à 10:25

        Une querelle politicienne inutile. Quand on n'est pas au pouvoir la critique est aisée. Même les régimes autoritaires ne jugulent pas le terrorisme suicidaire.

    2
    Mardi 19 Juillet 2016 à 10:29

    L'oeil fixé sur mai 2017, ils n'ont aucunes raisons de se taire, il faut évacuer la bande incompétente qui se tient dans nos palais, mais les remplacer par qui ??? Là est la toute question!

      • Mardi 19 Juillet 2016 à 10:35

        Quel que soit le gouvernement, il lui sera impossible de prévenir tous les attentats suicidaires. On ignore le nombre d'attentats déjoués.

    3
    Mardi 19 Juillet 2016 à 10:52

    Mentalité de charognards qui se repaissent de cadavres pour  nourrir leurs pitoyables ambitions.

      • Mardi 19 Juillet 2016 à 10:54

        Stratégie de chacals.

    4
    Mardi 19 Juillet 2016 à 11:00

    Cela dit, si on ne peut prévenir tous les attentats, on peut au moins s'attaquer de front à l'idéologie qui les inspire.

    Quitte à risquer le blasphème.

      • Mardi 19 Juillet 2016 à 11:17

        Bien entendu, il est désastreux de laisser prospérer une idéologie et des moeurs contraires aux lois de la République. Ceci dit, les ennemis de la France se trouvent déjà dans l'hexagone, et la fermeture des frontières préconisée par certains comme une panacée est un peu illusoire, même si le nombre peut en être diminué.

    5
    Mardi 19 Juillet 2016 à 13:33

    Moi aussi, j'ai trouvé ça indécent. 

    En fait le danger de l'islamisme ( qu'il soit violent ou soft, qu'il vienne de Daech ou de Tarik Ramadan) , ce n'est pas qu'il menace de prendre le pouvoir en France ou en Europe, évidemment;  C'est qu'il risque de porter au pouvoir une catégorie de politiciens particulièrement démagogiques et irresponsables qui auront eu l'habileté de se présenter comme le seul rempart contre eux.

     

      • Mardi 19 Juillet 2016 à 13:43

        En effet Daech et le FN sont, comme l'on disait jadis, des alliés objectifs. Daech cherche à favoriser la montée de l'extrême droite et à pousser tous les musulmans d'Europe à se défendre contre d'éventuelles exactions de sa part si elle arrive au pouvoir.

    6
    Mardi 19 Juillet 2016 à 16:34

    Ce sont de tristes sires...

      • Mardi 19 Juillet 2016 à 16:42

        Il suffisait de se taire. Curieusement il semble que Juppé se soit montré plus agressif que Sarkozy. La surenchère.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :