• Poupées russes

    Poupées russesLe tirage au sort des 35 membres du « collectif de citoyens » ayant débuté le 4 janvier dernier, je constate que mon nom n’est pas sorti du chapeau du prestidigitateur présidentiel (en supposant qu’une telle idée aérienne ne pouvait provenir que du sommet de l’Etat).

    Je n’aurais donc pas à me prononcer sur « la stratégie vaccinale française contre le coronavirus », l’objectif des travaux de ce collectif est également de "nourrir le pouvoir exécutif et législatif" dans la conduite de la campagne de vaccination "et d'ajuster les réponses qui doivent être apportées aux Français". Objectifs déclarés par le Conseil économique, social et environnemental (Cese), cet autre bidule chargé d’accueillir les 35 sacrifiés sur l’autel de la communication pseudo démocratique. A noter que si la première réunion de ce groupe de travail aura lieu le 16 janvier, son premier bilan est attendu cet été, c’est à dire après la bataille, ce qui n’a strictement aucun inconvénient puisque ce collectif n’a aucune compétence et ne représente rien.

    « Le panel formé respectera des critères d'âge, de genre, de région de résidence, de niveau de diplôme, de catégorie socioprofessionnelle et de type de domicile ». On voit par cette déclaration que nous sommes tous totalement fichés. J'admire ceux qui ont réussi à établir un équilibre correct de tous ces critères sur un panel de 35 personnes. Par les temps qui courent la précision du genre risque de poser problème, là nous sommes dans l’intime. Et qu’entend-on par type de domicile ? La distinction est-elle faite entre château, appartement, pavillon, caravane ou sans domicile fixe ? S’y ajoute la position à l’égard de la vaccination : "cette expression de leur position permettra de ­constituer a posteriori les équilibres au sein du collectif de citoyens, afin d'avoir des avis et des recommandations reflétant les positions en présence au sein de la société française". En quoi la vaccination qui est du domaine de la science doit-elle être soumise à une opinion conduisant à des recommandations.

    Bien sûr si j’avais été tiré au sort j’aurais refusé de participer à cette pitrerie. Ceci pour dire que ce sont surtout les personnes intéressées par la question qui acceptent d’y participer, ce qui rend ce machin aucunement représentatif de la société civile censée être déjà représentée par le Conseil économique, social et environnemental dont personne n’a connaissance des travaux sans doute pertinents. Comme les poupées russes on met un bidule inutile dans un bidule inutile, mais les poupées sont plus amusantes que ces empilements dont la France a le secret et que le monde entier ne nous envie pas.

    « Prisonnier de la toileOmelette surréaliste »

  • Commentaires

    1
    Mardi 12 Janvier à 15:52

    Ce n'est que de la poudre "macronienne" qui a remplacé la poudre de perlimpin depuis son avènement, et les français en sont fort marris!

      • Mardi 12 Janvier à 16:00

        J'avoue que un telle initiative me rend perplexe.

    2
    Mardi 12 Janvier à 20:12

    J'ai traité le sujet dans un précédent billet. Nous partageons le même avis sur cette idée macronienne . Un avis qu'on ne nous demande pas.

      • Mardi 12 Janvier à 20:52

        Pour cela il faut être tiré au sort.

    3
    Mercredi 13 Janvier à 09:36

    A mon avis, ce n'est pas tant une idée "Macronienne" qu'une idée Gilet jaune (ou populiste en général) qui considère que le premier quidam venu accoudé au Café du commerce  sait mieux que l'ensemble des élus des deux assemblées ce qui est bon pour la France. Ou pas. 

    Macron, en piètre politicien qu'il est, tente de canaliser cette demande.  S'il était américain, il proposerait à des citoyens tirés au sort de s'asseoir dans le fauteuil du président de l'assemblée et de mettre les pieds sur le bureau ("puisque ce sont nos impôts qui payent tout ça") smile

      • Mercredi 13 Janvier à 09:48

        Il y avait des idées noires, des idées roses, nous avons à présent des idées jaunes.

        NB. Coup de chapeau à Carlus Hugo

         

    4
    Souris donc
    Mercredi 13 Janvier à 16:08

    Il va chasser sur les terres de Marine Le Pen ? Racoler les piliers de bistrot avec quelques brèves de comptoir ?

      • Mercredi 13 Janvier à 16:41

        Il faut croire que le précédent collectif citoyen ne l'a pas vacciné.

    5
    Vendredi 15 Janvier à 17:59

    Des poupées "russes" !

    Ainsi, après des ingérences dans plusieurs élections présidentielles occidentales par l'intermédiaire d'internet, après des ingérences dans quelques crises sociales européennes à travers les réseaux sociaux, Vladimir Poutine tenterait de s'ingérer dans la politique vaccinatoire française grâce à une trentaine d'ex-agents du KGB...?

    Pour la saboter, évidemment. Il ne faut pas chercher ailleurs les déboires de nos politiques en matière d'approvisionnement en vaccin, en seringues et en aiguilles.

    intello he bad !!!

     

      • Vendredi 15 Janvier à 18:36

        C'est sûr qu'il faut se méfier des poupées russes, elles ont une séduction ravageuse.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :