• PORTRAITS XII

    Berthe Morisot "La lecture"


    LECTURE

     

    Jeune fille absorbée dans le livre ouvert

    La page blanche éclaire ton visage pur

    Tu es partie légère dans un autre univers

    Transportée dans des rêves par ta lecture

     

    Un monde imaginaire se déroule dans tes mains

    La page peuplée de petits signes noirs

    T'emporte loin des plantes du jardin

    Dans le récit muet de belles histoires

     

    On ne sait dans quel monde t'emporte ta lecture

    Les petits signes noirs se pressent en rangs

    Et te donnent les clefs des serrures

     

    Pour voyager dans l'espace et le temps

    Tu as dans tes mains de la pure magie :

    Le livre jette un charme, celui de l'oubli


    Paul Obraska 

     

     Sir John Everett Millais "La fille aveugle"


    L'ENFANT RACONTE

     

    Et l'enfant raconte le lourd ciel assombri

    Au-dessus de la maison aux tuiles rouges

    L'étal en arc dans les gouttes de pluie

    Des entrailles de lumière, du violet au rouge

     

    Elle raconte l'herbe piquée de noirs oiseaux

    L'accouplement des fleurs et des papillons

    Et le museau humide enfoui des animaux

    Les pattes dressées dans la pâture à foison

     

    Elle raconte les arbres comme des naufragés

    Perdus au milieu des vagues douces du champ

    Et la lumière des flaques d'eau à leurs pieds

     

    L'aveugle attentive écoute les paroles de l'enfant

    Elles bâtissent le monde, mais le nom des couleurs

    Réveille en elle le sombre regret d'un ancien bonheur

    Paul Obraska

    « Sur l'athérosclérose 1La minute culturelle »

  • Commentaires

    1
    Mardi 17 Juin 2008 à 21:46
    Coucou PAul, juste un petit mot pour t'informer que je t'ai tagué dans mon dernier article ... si tu as le temps ... à très bientôt
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :