• Poils à mazout

    En cette période de vacances, il est permis de se laisser aller à une certaine légèreté sans pour autant abandonner sa vigilance médicale. En l’occurrence, je me permets de parler des poils pubiens féminins que la découpe des maillots de bain peut découvrir au regard de tout un chacun, ce qui peut hérisser certains ou certaines. De ce fait, un nombre croissant de femmes opte pour l’épilation intégrale de leur pubis (en tout cas aux USA, j’ignore ce qu’il en est vraiment sous nos climats). D’après Emily Gibson, directrice du centre de recherche sur la santé à la Western University dans l’état de Washington, cette pratique ne serait pas sans risque. En effet, d’après elle : « L’épilation pubienne irrite et déclenche une inflammation des follicules pileux, laissant des plaies microscopiques ouvertes. Une épilation fréquente […] a pour effet d’entraîner une irritation régulière de la zone rasée ou épilée à la cire. Combiné à la lumière et à l’environnement humide des organes génitaux, cela devient un milieu propice à la multiplication des plus mauvaises bactéries pathogènes ». Décidemment, les femmes vivent dangereusement, mais il me semblait que le pubis n’était guère exposé, du moins habituellement, à la lumière et à ma connaissance les organes génitaux, s’ils peuvent être humides, ne sont pas lumineux.

    « En attendantPanique au Kremlin »

  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Août 2012 à 12:42
    Nous avons donc le choix entre renoncer à l'environnement humide ? Et dans ce cas Sniffff ! Ou bien utiliser des ciseaux appropriés, me semblant être une solution de sagesse exempt de frustration !
    Félicitations Paul, ce sujet délicat, photo à l'appui est parfaitement mené
    Nettoue
    2
    Samedi 11 Août 2012 à 17:40

    Supprimer ce qui dépasse est, en effet, la solution...Pour les femmes.

    3
    Samedi 11 Août 2012 à 17:41
    L'empire d'essence.
    4
    Samedi 11 Août 2012 à 17:43

    Passion brûlante

    5
    Samedi 11 Août 2012 à 18:25
    Attention à ne pas déclencher des feux de forêts !
    Nettoue
    6
    Samedi 11 Août 2012 à 19:15
    Un sujet gravissime... MDR... bon je ne m'exhibe plus sur les plages.. alors.. no problem... la légèreté ça fait du bien de temps en temps.. et même tout le temps...
    Bon week-end Dr WO
    7
    Samedi 11 Août 2012 à 19:23

    Il est prudent de ne pas jeter un poil allumé

    8
    Samedi 11 Août 2012 à 19:27

    Mais ayez un peu de  compassion pour les copines.

    9
    Dimanche 12 Août 2012 à 16:38
    Alors voilà. C'est un sujet passionnant, enfin je trouve,
    et je ne parviens pas à me faire une opinion tranchée -enfin vous voyez ce que je veux dire- sur le sujet.
    Bien sûr, après avoir vécu très longtemps parmi les touffes
    souvent luxuriantes autant que luxurieuses, on est un peu surpris de ce retrouver nez à nez -enfin je me comprends-
    avec des anatomies rappelant les petites camarades du temps
    de la maternelle. Les deux ont leur charme.
    Après, bien sûr, dans l'ordre médical, je ne détiens pas la moindre compétence.
    Amitiés.
    10
    Dimanche 12 Août 2012 à 17:07

    Je n'avais pas songé à ce côté pédophile de la question.

     

    11
    Lundi 13 Août 2012 à 07:28
    La pratique de l'épilation du pubis est très fréquente aussi dans le monde du cinéma porno.
    Enfin... d'après ce que j'ai entendu dire ! :-)
    12
    Lundi 13 Août 2012 à 10:44

    Ce n'est sûrement pas la raison, mais il existe des rhinites et crises d'asthme par allergie aux poils pubiens.

    13
    Lundi 13 Août 2012 à 17:57
    "Amour" rimait déjà de moins en moins avec "toujours". Maintenant, il ne rimera plus avec "poil autour".
    14
    Lundi 13 Août 2012 à 18:41

    Mais "alcôve" rimera avec "Mont Chauve"

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :