• Plaignons les plaignants

    Plaignons les plaignantsA défaut de pouvoir porter plainte contre le virus au doux nom de SARS-CoV-2, manifestement insaisissable, refusant de rester à résidence, persistant malgré les injonctions à batifoler dans la nature en continuant à commettre ses forfaits, la Justice va se tourner vers les responsables chargés de le combattre, et qui aux yeux des plaignants (dont des médecins) ont volontairement évités de le faire en suivant leur esprit pervers, avec la volonté indéniable de limiter la liberté de chacun, et celle de ruiner le pays, de priver la jeunesse de ses études de futur chômeur et des fêtes indispensables à sa survie, voire à augmenter le nombre de morts. Saluons donc l’indépendance de la Justice et sa délicatesse à se livrer dès l’aube et en famille aux perquisitions aux domiciles de plusieurs ministres et anciens ministres dont on attend un effet décisif sur la propagation de la pandémie, supérieur à celui attendu du couvre-feu annoncé la veille par Emmanuel Macron pour vingt millions de Français et le jour où l'un des perquisitionnés doit en préciser les détails à la population. Il y a des urgences qui se perdent. Illustration : H. Daumier 

    « Hommage à Donald TrumpSocio-pathologie »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 15 Octobre 2020 à 17:22

    Les fêtes modernes n'ont que de lointains rapport avec celles que j'ai connues. Ne serait-ce que parce qu'on n'y répandait pas de virus.

      • Jeudi 15 Octobre 2020 à 17:26

        Les anciennes fêtes étaient donc moins corsées.

      • Kobus van Cleef
        Samedi 17 Octobre 2020 à 09:01
        Sauf l'herpès et l'hépatite B
        Le reste ( trepo,chlam's et gonocoques) c'était pas des virus
      • Samedi 17 Octobre 2020 à 09:30

        Mais non épidémiques.

      • Kobus van Cleef
        Dimanche 18 Octobre 2020 à 22:08
        Excusez moi !
        Chez nos frères paydays, l'herpès, l'hépatite,, le trepo et les chlam's ÉTAIENT épidémiques
        Ils le sont toujours
        À un moindre degré
      • Dimanche 18 Octobre 2020 à 22:53

        L'épidémie aérienne est difficile à maitriser, une MST ne devrait pas être épidémique car en théorie plus simple à maitriser.

    2
    Vendredi 16 Octobre 2020 à 09:40

    La France est la seule dictature qui sera renversée par une justice aux ordres de l'opposition happy

      • Vendredi 16 Octobre 2020 à 10:02

        Une justice pas si indépendante que ça, le "mur des cons" en fait foi pour l'opposition, mais que l'on accuse également  d'être dépendante de l'exécutif.

      • Carlus
        Vendredi 16 Octobre 2020 à 14:24

        Oui, c'est marrant de voir certains blogueurs et chroniqueurs télé applaudir à ces perquisitions en expliquant que Macron n'en a pas fait assez contre la Covid alors qu'aujourd'hui, ils sont contre toutes les mesures qui sont prises pour tenter de ralentir la progression du virus.

         

      • Vendredi 16 Octobre 2020 à 14:46

        Le bon sens n'est pas la chose la mieux partagé. L'opposition systématique n'a plus aucun sens et finit par se décrédibiliser.

    3
    Souris donc
    Vendredi 16 Octobre 2020 à 14:43

    Un virus qui n'attaque que la nuit, personne n'avait osé. Plus c'est gros, plus ça passe.

      • Vendredi 16 Octobre 2020 à 14:58

        Il n'y a pas d'heure pour les braves et je doute que le virus se soumette à la chronobiologie. Le couvre-feu vise à limiter les soirées de préférence arrosées et donc désinhibées, propices aux échanges rapprochés très appréciés du virus.

      • Carlus
        Vendredi 16 Octobre 2020 à 15:04

        Il se répand la nuit dans ces fameuses soirées festives entre jeunes (et moins jeunes) crétins, débiles insouciants qui n'auront rien de plus pressé que de nous le servir, à vous et à moi , sur un plateau de tendres bisous durant les fêtes de la Toussaint.  

        PS : excusez-moi, Doc, de répondre à vos commentateurs, mais parfois j'ai du mal à me retenir. Promis-juré, je ne le ferai plus

      • Souris donc
        Vendredi 16 Octobre 2020 à 15:12

        On va donc se contenter de l'apéro dînatoire. Au bal masqué ohé ohé !

        Sinon, on va finir par penser que le couvre-feu, c'est le suaire.

      • Vendredi 16 Octobre 2020 à 15:24

        @ CARLUS nos réponses se sont croisées mais similaires.

      • Vendredi 16 Octobre 2020 à 15:28

        @ SOURIS DONC. Mais le couvre-feu ce n'est pas l'extinction des  feux par crainte des bombardements. Peut-être qu'un jour les écolos nous demanderont d'éteindre les lumières électriques pour nous faire suaire.

    4
    Vendredi 16 Octobre 2020 à 19:40

    C'est évident que, avec un couvre-feu de 21h à 6h., les +/- jeunes (crétins, gilets jaunes, complotistes et autres abrutis) vont devoir renoncer à leurs soirées festives.

    C'est bien fait pour eux.

     

      • Vendredi 16 Octobre 2020 à 19:47

        Que viennent faire les gilets jaunes (?) et les complotistes dans cette histoire ?

    5
    Vendredi 16 Octobre 2020 à 23:12
    Raboliot

    J'apprécie beaucoup vos billets.

    Surtout leur tonalité fédératrice.

    Et aussi, le fait que vous ne sortiez pas de votre domaine, la médecine empirique, pour jouer au prêtre athée comme trop de vos confrères. Un rôle qui leur convient très mal.

      • Vendredi 16 Octobre 2020 à 23:17

        Diantre ! Que vous arrive-t-il ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :