• Pépiements

    J’ai eu la curiosité d’aller sur le réseau « twitter » où les gens lâchent des petites phrases comme on lâche des pets que l’on ne retient pas. Et, en effet, on ne les retient pas, ces gazouillements (« tweets ») n’ayant, pour leur immense majorité, aucun intérêt et dignes de cervelles d’oiseau car ils n’expriment en général qu’un sentiment (je n’ose pas dire une pensée) passager et épidermique. Bien sûr, on peut me rétorquer que mon exploration est injuste car forcément limitée et dans le temps et dans l’espace, mais la résistance humaine a des limites.

    Ce qui est étonnant, c’est le succès de cette entreprise qui a astucieusement misé sur la paresse d’esprit, dispensant les auteurs de ces « tweets » de tout développement et de toute argumentation. On comprend que les politiciens soient de grands amateurs de ce réseau car il leur permet d’assurer leur publicité à moindre frais aussi bien sur le plan économique qu’intellectuel. Si des nouvelles brèves peuvent ainsi diffuser rapidement elles peuvent aussi avoir l’efficacité de la rumeur. Les blogs peuvent avoir le même défaut mais en général les billets sont plus étoffés, ce qui ne garantit cependant pas leur véracité si la source n’est pas indiquée.

    « MeetingL'odalisque jalouse »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 14 Mars 2012 à 18:59
    Je boude tous les réseaux comme
    Twitter
    Facebook
    del.icio.us
    Digg
    Technorati
    Yahoo!
    Stumbleupon
    Google
    Blogmarks
    Ask
    Slashdot
    Je préfère en effet un bon article sur un bon blog, ou dans un canard... car Doc, la lecture de fond et le papier existent encore, fort heureusement.
    Félicitation pour le rajeunissement de votre blog.
    Bonne soirée
    2
    Mercredi 14 Mars 2012 à 19:10

    Sacré liste. On rajeunit comme on peut.

    3
    Mercredi 14 Mars 2012 à 19:23
    Je partage votre avis. Quant aux blogs, ils sont plus des exercices d'écriture et un moyen d'échange d'idées et d'opinions. Les sources proviennent le plus souvent des grands médias et sont connues de tous. j'essaie quand même de citer les miennes.
    4
    Mercredi 14 Mars 2012 à 19:33

    C'est justement parce que le blog exige un effort (ou un plaisir) d'écriture et le développement de son opinion que l'on assiste à une migration des blogs vers ces réseaux sociaux plus élémentaires.

    5
    Mercredi 14 Mars 2012 à 19:45
    Ni Twitter, ni Facebook ne me plaisent. Seul LinkedIn présente un peu d'intérêt. Toutes ces entreprises rencontrent cependant un grand succès.
    6
    Mercredi 14 Mars 2012 à 19:49
    Votre raisonnement est très juste, mais l'on peut se servir de Twitter de plusieurs façons. Je m'y suis inscrite depuis un ans uniquement comme sur Facebook d'ailleurs, parce-que qu'en cliquant "publier", à la fin de vos articles, ils y sont immédiatement et automatiquement représentés avec images et photos sur Facebook. Cela draine des lecteurs se qui n'est pas désagréable au contraire.Les liens sont directs, et vous avez à l'inscription la possibilité de cocher uniquement se qui vous convient, comme par exemple, choisir : Amis, amis de vos amis, ou personne ! Je n'y raconte rien de ma vie et ne joue à aucun jeux car je trouve cela à la limite et encore de l'école maternelle ! On peut aussi y écrire des articles, mais je ne le fais pas, surtout faute de temps ! Comme sur OB, vous pouvez dire de vous que ce que vous voulez, ou même rien du tout !
    Un truc tout bête aussi, j'y ai mis mon prénom (Muguette), qui est rare. Je n'en avais jamais "vu", une seule de toute ma vie, et me voici avec quatre plus moi, j'ai bien aimé !
    Nettoue
    7
    Mercredi 14 Mars 2012 à 19:54

    Je ne connais pas LinkedIn. Le succès vient peut-être de leurs exigences limitées et de l'établissement plus facile d'un réseau.

     

    8
    Mercredi 14 Mars 2012 à 19:57
    LinkedIn présente un réel intérêt professionnel, car il permet d'entrer en relation avec les connaissances de vos contacts. C'est la version informatisée de "peux tu me présenter à ton ami Machin que je lui parle de mon produit". Ce réseau est efficace aussi en période de recherche d'emploi.
    9
    Mercredi 14 Mars 2012 à 20:01

    Oui, je  connais cette utilisation "publicitaire" et qui peut se concevoir. Je l'ai essayée comme on fait une expérimentation, mais apparemment sans résultats, je n'ai pas du mettre les bons ingrédients.

    10
    Mercredi 14 Mars 2012 à 20:04

    C'est en quelque sorte un carnet d'adresses.

    11
    Mercredi 14 Mars 2012 à 23:27
    Hé bien, moi, pour ne paraître trop vieux jeu, j'essaie de me convaincre que Twitter c'est l'équivalent du télégramme de mon enfance : le "arrive demain-stop- irai directement chez Marcel-stop" n'est guère différend de ce que l'on lit sur les Tweets des candidats "Ce matin visite de l'hôpital de la ville et réunion avec le personnel soignant"

    Quand à Facebook, c'est le marché du mercredi, là où ma mère allait pour être certaine de rencontrer amies, soeurs et frères, cousins et cousines pour dire des choses aussi intéressantes que ce qui se dit sur Facebook !

    Les outils changent plus vite que la nature humaine.
    12
    Jeudi 15 Mars 2012 à 08:48

    Ma foi, c'est une jolie façon de voir les choses

    13
    Jeudi 15 Mars 2012 à 14:29
    J'ai quitté facebook il y a quelques mois sans regret.. twitter je ne connais pas mais je n'aime pas que mes messages puissent être limités.. besoin d'aller au fond des choses et des idées.. "ces gazouillements" confortent dans le superficiel.. Les blogs peuvent avoir une autre finalité me semble-t-il.. chacun dans son genre. Amitié.
    14
    Jeudi 15 Mars 2012 à 18:20

    Les messages de twitter sont limités dans tous les sens du terme.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :