• Orthostatisme dans la ville

    Orthostatisme dans la villeCette fin de semaine où le soleil brillait sur Paris dans un ciel pur, les gens étaient dehors. Ils marchaient. Ils déambulaient devant les cafés et les restaurants fermés, sur les trottoirs vides de leurs terrasses. Promeneurs obligés, debout sans pouvoir s’asseoir. Cohabitation serrée sur les bancs publics. Rebords de pierre occupés laissant leur marque sur les fesses lasses. Les colonnes tronquées de Buren enfin utiles comme sièges dans le jardin du Palais Royal où les fleurs pourpres confortablement installées sur les branches des arbres éclataient au soleil. Les juvéniles homos  erectus malgré eux s’aggloméraient en petits groupes pour échanger quelques rires coupés par les masques chirurgicaux. Regards soupçonneux sur les vieux : que faisaient-ils dehors au risque de mettre tout le monde dedans ? Illustration : Balthus « La rue »

    « Crêpage de chignon métaphysique368. Le nouveau jugement de Salomon »

  • Commentaires

    1
    Lundi 8 Mars à 10:45

    Ici aussi, le temps était splendide et les jardins et parcs publics étaient bondés, nous avons fait un tour rapide car orthostatisme m'est très pénible...

      • Lundi 8 Mars à 11:13

        C'est là que les terrasses deviennent nécessaires et les places à terrasses ne manquent pas à Nantes.

      • Lundi 8 Mars à 14:33

        Les places ne manquent pas à Nantes ce sont les chaises qui manquent !

      • Lundi 8 Mars à 14:44

        Rien n'est parfait.

    2
    Lundi 8 Mars à 11:44

    Avez-vous réussi à vous faire vacciner?

      • Lundi 8 Mars à 11:56

        Oui. Une dose. Une petite gêne au bras pendant 48 h, pas d'autre réaction. 52% de protection prévue dès jeudi prochain, à moins de rencontrer un mutant venu d'ailleurs.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :