• Orientation sur le terrain sexuel

    Les manuels scolaires ne représentent toujours pas correctement le clitoris : article de F.Na paru le 15/03/19 sur le site Egora: 

    "Le clitoris n'est toujours pas représenté dans la totalité des manuels scolaires de sciences de la vie et de la terre (SVT), s'indigne un collectif de femmes qui vient de lancer une pétition. Le texte a récolté près de 50 000 signatures".

    "Le clitoris est l’organe essentiel du plaisir sexuel des femmes, pourtant, il demeure un organe oublié des manuels scolaires. Selon un rapport sur l’éducation sexuelle remis en juin 2016 par le Haut Conseil à l’égalité, un quart des filles de 15 ans ne savent pas qu’elles possèdent un clitoris et 83 % d’entre elles ignorent sa fonction érogène", écrivent les femmes du collectif "It's not a bretzel" dans une pétition lancée il y a quelques jours.

    Le texte demande aux ministres Marlène Schiappa, en charge de l'égalité entre les femmes et les hommes et à Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale que le clitoris soit fidèlement représenté dans les manuels scolaires. La pétition réclame aussi une "formation solide des enseignants" pour qu'ils puissent délivrer une éducation à la sexualité "sans tabou ni censure".

    J'avoue être un peu étonné que 83% des jeunes filles de 15 ans ignorent la fonction érogène du clitoris.

    "Depuis plusieurs jours, le collectif à l'origine de la pétition a aussi entrepris de coller des images de clitoris dans l'espace public".

    Notons que si l'on avait collé des images de phallus dans l'espace public, nous aurions sûrement eu des protestations indignées.

     Avec une telle représentation du clitoris, les utilisateur-trice-s néophytes risquent d'être perdu-e-s. Heureusement que l'on a le GPS

    Orientation sur le terrain sexuel

    « Petits coups d'oeilComme pour les phrases, les conneries les plus courtes sont les meilleures »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 15 Mars à 17:33

    Ce silence est évidemment le signe d'un complot comme je ne cesse d'en dénoncer:

    INFO FRANCE BLEU - Le clitoris géant du campus de Poitiers a été une nouvelle fois volé. (7 mars 2019)

    A la veille de la journée internationale des droits des femmes, c'est un vol dont la symbolique...etc...

    Ce monde est foutu...

      • Vendredi 15 Mars à 17:40

        Mon éducation laisse à désirer car j'ai du mal à reconnaître un clitoris dans l'oeuvre volée. Je parle de la référence car l'image que vous m'aviez aimablement fournie n'a pas été éditée.

      • Sémaphore
        Lundi 18 Mars à 17:49
        Sémaphore

        Même après vérification in vivo chez mon complément (des fois que la berlue me frappe depuis des décennies, j'ai aussi du mal à identifier l'objet.

        On dirait plutôt une oeuvre soviétique de la meilleure période, genre la colombe de la liberté prenant son envol pour apporter la paix aux peuples en lutte...

      • Lundi 18 Mars à 17:57

        Je suis rassuré de ne pas avoir été le seul à ne pas reconnaître l'objet de la polémique.

    2
    Vendredi 15 Mars à 19:59
    Pangloss

    Quand on clique sur le lien, on trouve la photo de l'oeuvre d'art. Son gigantisme est évident.  Pour le reste, si ce n'est pas un canular, on peut avoir des doutes.

      • Vendredi 15 Mars à 22:22

        J'ai cliqué sur le lien, mais je n'ai pas fait le lien avec l'anatomie.

    3
    Souris donc
    Samedi 16 Mars à 10:17

    Ils/elles n'ont pas d'autre souci ? Les religieux byzantins discutant du sexe des anges alors que les bachibouzouks entraient dans Constatinople.

      • Samedi 16 Mars à 10:25

        C'est dommage, le féminisme de ce type devient ridicule.

    4
    Samedi 16 Mars à 11:38

    Quand l'art permet de former les jeunes générations aux mystères du corps humain...

    à tout saigneur, tout (doigt d') honneur:

    "Le vagin de la Reine - Versailles" (artiste: Anish Kapoor)

    "Clitoris géant - gare de Neuchâtel"  (artiste: Mathias Pfund)

    "Rectum faisant office de buvette - Vienne"  (artiste: collectif Van Lieshout)

    "Pénis géant * - fresque murale New York"  (artiste: Carolina Falkhort) 

    * jugée choquante par les passants, cette oeuvre a été supprimée de la rue 3 jours après sa réalisation

    (à suivre...)

     

      • Samedi 16 Mars à 12:02

        Merci pour cette remarquable iconographie. L'art contemporain est au bout du rouleau (à pâtisserie).

    5
    Samedi 16 Mars à 13:15

    Moi aussi, le chiffre de 83% m'étonne.  Ca relève un peu  du postulat "l'être humain est une page blanche" qui sert de base aux analyses modernes et aussi à certains religieux. 

    Ainsi, tant qu'on n'aura appris aux jeunes filles que le clitoris procure du plaisir, elle seront incapables de le découvrir ?

    Et si on dit à leurs mères que le point G existe, elles sont sommées de le découvrir illico presto  sous peine de passer pour des frigides coincées !

    Carlus (assistant de recherche tout-terrain) smile

      • Samedi 16 Mars à 14:42

        Si on enseigne tout, que restera-t-il à découvrir ? Aucune divine surprise, dommage.

      • Samedi 16 Mars à 17:32

        Y'a pas que le sexe, dans la vie, quand on est une jeune fille ordinaire de 16 ans...

        y'a aussi la bonne bouffe industrielle mais écologique sous emballage plastique  mais écologique...

         sacrée Greta

      • Samedi 16 Mars à 17:36

        Elle prend des forces pour "lutter contre ou pour (au choix) le climat"

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :