• On s’en bat les urnes

    Cameron était persuadé, sondages à l’appui, que le référendum allait maintenir la Grande-Bretagne dans l’Union européenne et qu’il en sortirait renforcé : exit la Grande-Bretagne et exit Cameron. May organise des législatives anticipées pour en sortir renforcée, elle en sort affaiblie. Perfide Albion.

    Juppé était le favori des sondages pour la présidentielle, c’est Fillon qui vint, mais mordu par un canard, il ne fit qu’un tour. Exit Fillon.

    Macron traité de bulle médiatique s’envole et s’installe à l’Elysée. L’hexagone, ne roule pas droit, il va de gauche à droite et de droite à gauche.

    Les sondages prévoient une victoire écrasante de macronistes, à tel point que leurs dirigeants s’inquiètent d’avoir trop de députés à l’Assemblée et de devoir les discipliner.

    Intéressant, les scrutins sont à venir et les inconvénients de la victoire les préoccupent. Enfin ce sont plus les médias qui semblent préoccupés, il faut bien parler sur quelque chose.

    Et si les gens (pas ceux de Mélenchon) se disaient : Macron va avoir la majorité absolue pour agir, et si je votais pour quelqu’un d’autre pour faire contrepoids ?

    Il faut se méfier car on ne peut plus faire confiance au peuple, il fait parfois n’importe quoi.

    Un jour ou l’autre, il faudra le dissoudre.

    On s’en bat les urnes

     

    « Le doigt et la LuneLe renouveau »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 9 Juin à 19:20

    Méfions nous, méfions nous Doc, surtout que la suspicion d'emplois fictifs au Modem fait rage à 48 heures du 1er tour !

    Bonne soirée

      • Vendredi 9 Juin à 19:24

        Le Modem, c'est quoi, ça ?

    2
    Vendredi 9 Juin à 20:23

    Très bien tourné vos pirouettes en politique!

    Mo, j'exit tout le monde!!!

     

      • Vendredi 9 Juin à 20:43

        Beaucoup ont déjà trouvé la sortie.

    3
    Vendredi 9 Juin à 23:24

    A noter aussi la disparition du paysage politique britannique de l'UKIP, le parti de Nigel Farage, qui recueille moins de 2% des suffrages.

    Ce qui ne les empêchera pas de continuer à dire que les Britanniques ont voté massivement pour eux lors du référendum sur le Brexit.

      • Samedi 10 Juin à 08:52

        Nigel Farage a fait sa crotte puis il est parti en perdant son job à l'UE.

    4
    Vendredi 9 Juin à 23:33

    Oh, vous savez, Doc, les gens voteront massivement pour le parti du président.

    Imagine-t-on de simples mortels montant une cabale contre Jupiter,  maître de l'Olympe, créateur de la Task Force et humoriste respecté de ses pairs ? 

      • Souris donc
        Samedi 10 Juin à 08:53

        Respecté de ses pairs, Carlus, mais pas des lugubres humoristes politiquement corrects sévissant de préférence sur France Inter.

        Macron n'a d'égal que Desproges ("Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman").

         

      • Samedi 10 Juin à 09:00

        @ Carlus. Espérons que la foudre ne sera pas du côté de la CGT.

      • Samedi 10 Juin à 09:02

        @ Souris donc. Un Desproges serait aujourd'hui interdit d'antenne.

      • Samedi 10 Juin à 09:29

        Le trait d'humour immédiatement suivi d'excuses publiques ( c'était "une plaisanterie pas très heureuse et  malvenue ") est postérieur à Desproges mais très en vogue dans le monde politique depuis Hollande. 

        Quand on voit le sourire qui illumine son visage au moment où les blagounettes lui viennent à l'esprit et qui persiste bien après la saillie, on se dit qu'on n'a pas fini de se délecter de cette forme d'humour présidentiel

      • Samedi 10 Juin à 09:42

        Les traits d'esprit sont les bienvenus en public, mais l'humour noir doit être réservé au privé quand il s'agit d'un personnage officiel. Cependant, aujourd'hui la distinction privé/public tend à s'effacer avec les moyens de communication actuels : tout finit par se savoir et reste inscrit quelque part.

    5
    Un Cœur qui bat
    Samedi 10 Juin à 08:40
    Cher Doc, il est un fait certain que la conviction politique est devenue très volatile ... à l'image de la société ... mais la faute à qui ? Excellent WE
      • Samedi 10 Juin à 09:05

        Cher ami, vous avez raison de parler de volatile, puisque c'est le Canard enchaîné qui a fait la dernière élection présidentielle.

    6
    Samedi 10 Juin à 14:59

    Je prends mes précautions: je m'excuse publiquement de la mauvaise blague qui m'a pourtant bien fait rire quand je me la suis racontée mais qui aurait pu choquer certains membres de l'une ou l'autre des communautés de notre beau pays et qu'en conséquence je renonce à vous faire partager.

      • Samedi 10 Juin à 15:42

        Savez-vous que vous pouvez être condamné pour de mauvaises pensées ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :