• Mini revue de presse

    Cueillette d'un entrefilet dans Marianne et de quatre titres dans HuffPost.

    Mini revue de presse

     

     

    Déclaration condescendante d'une dame qui vit dans une bulle depuis sa naissance et dont le seul talent semble avoir été de séduire un chanteur. Un chanteur dont on se demande pourquoi il est prévu d'ériger une statue à sa gloire vers Bercy après avoir reçu un hommage national à sa mort. Un chanteur bien inférieur aux poètes qu'ont été Brassens, Brel, Barbara, Aznavour et bien d'autres et dont la vie fut loin d'être exemplaire. Mais un chanteur qui a dû subir pendant des années une femme un tantinet écervelée.

     

     

     

     

    Mini revue de presseSur ces quatre témoignages de femmes, celui qui relate sa condition de femme de ménage a du poids. Les trois autres ne parlent que de leur intimité et de leur sexualité. L'un va jusqu'à déclarer qu'elle garde le silence sur les agressions qu'elle a subies tout en les étalant dans le journal.

    Mini revue de presseIl est incontestable que les femmes sont devenues impudiques et si les hommes sont parfois grossiers, ils évitent en général d'étaler leur intimité dans les médias. C'est vrai que les femmes furent longtemps silencieuses en ce domaine et la pudeur leur était imposée. Elles se rattrapent sur un mode explosif lorsque l'on fait le tour de la presse. Et encouragent les hommes à faire de même. Non, merci.

    Mini revue de presse

     

    Le pauvre a peur des piqûres (est-ce bien viril ?) et il subit de ce fait un test tous les deux jours. Or un test naso-pharyngé est bien plus pénible qu'une aiguille fine dont on sent à peine l'impact. Ajoutons qu'il n'a pas peur du vaccin et il prend le risque d'attraper une maladie qui n'est pas anodine. La peur a des raisons que la raison ignore.

     

     

     

    Mini revue de presseTaubira qui s'abstient d'encourager les Guyanais à se faire vacciner alors que le pays est fortement touché par la COVID-19, et que les Guyanais répugnent à se faire vacciner, trouve que les critiques qu'elle subit ressortent d'une "querelle obscène" (le 29 septembre sur "C ce soir"). Elle avance que cette abstention est tout à fait justifiée car n'étant pas en exercice, elle n'aurait pas les informations adéquates pour prendre position. Les informations étant largement diffusées et répétées jusqu'à plus soif, elle est idiote ou elle ment. Ce n'est pas la querelle qui est obscène, c'est elle qui met à nu sa démagogie pour complaire à la population guyanaise réticente à la vaccination jusqu'à en mourir.

    « Le bracelet388. La chute des chromosomes »

  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Octobre à 14:59

    Un tour complet sur les imbécilités et les vices de notre temps !

      • Samedi 2 Octobre à 15:10

        Et on ne peut pas toujours en sourire.

      • Samedi 2 Octobre à 15:52

        Vous avez raison on ne peut même pas sourire !

    2
    Samedi 2 Octobre à 19:22

    Je comprends... cool

     

      • Samedi 2 Octobre à 19:33

        Le parcours de la presse peut devenir un parcours difficile et crispant.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Samedi 2 Octobre à 21:48

    Bon florilège  de l'actualité people.

     

    PS : dans un registre moins léger, il y a eu cela aussi .

      • Samedi 2 Octobre à 22:59

        Le respect de la procédure contre le respect de la justice et c'est la procédure qui gagne.

    4
    Souris donc
    Dimanche 3 Octobre à 08:45

    Taubira et Ségolène Royal font leur grand retour sur les plateaux.

    Enfin des humoristes, des vrais.

    Pas comme les lugubres autocensurés au politiquement correct au woke, style Yann Barthès, qu'on doit se taper pour voir la météo (en plus des pubs, annonces des émissions à venir, résumé des sports, recettes de Mariotte à l'heure où on est déjà gavés). Louis Bodin se mérite !

      • Dimanche 3 Octobre à 09:07

        Je trouve que Ségolène Royal est plus drôle, on a l'impression qu'elle joue dans un vaudeville : elle sort par une porte et elle rentre par une autre en passant rapidement sur la scène.

      • Souris donc
        Dimanche 3 Octobre à 18:57

        Lire, de Brice Couturier : OK millennials ! Enquête d'un babyboomer sur les mythes de la génération woke.

        + en ce moment sur Arte Marche triomphale d'Aïda parodie

      • Dimanche 3 Octobre à 19:14

        J'ai entendu Brice Couturier présenter son livre face à Diallo.

        Danny Kaye grand comique

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :