• Merci les « gilets jaunes »

    Merci les « gilets jaunes »

    La maladie ancestrale et incurable connaît une nouvelle poussée. Une maladie qui, comme toute maladie, n’épargne personne et peut toucher l’idiot comme l’intelligent, l’inculte comme le cultivé, mais surtout le raté.

    Et les malades vomissent imprécations et délires et les égouts des réseaux sociaux débordent dans la rue.

    Merci aux « gilets jaunes » d’avoir contribué à drainer la merde souterraine qui s’étale à présent au grand jour

    Merci les « gilets jaunes »

    « De quoi se marrerAntispécisme »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 14 Février à 17:25
    Pangloss

    Elle ressort en cas de troubles. Une diarrhée.

      • Jeudi 14 Février à 17:44

        C'est le premier signe d'une société qui va mal : le recours au bouc émissaire.

    2
    Jeudi 14 Février à 17:29

    Faut-il casser le thermomètre ?

      • Jeudi 14 Février à 17:45

        Ce qui n'empêche pas de mourir de fièvre et plus tôt que prévu.

    3
    Jeudi 14 Février à 19:16

    Oui, merci à eux  !

    Et merci à tous les idéologues et minorités agissantes de ce mouvement, pas si "protéiforme" que ça finalement, de dévoiler leur vision et leur programme pour améliorer la vie des classes moyennes. 

     

     

      • Jeudi 14 Février à 19:21

        Oui, les gilets se déboutonnent.

      • Jeudi 14 Février à 20:30

        ...ne pas perdre de vue, quand-même, que le graffiti (le "tag"...) sur la devanture du magasin Bagelstein aurait été réalisé la veille de la manifestation des gilets jaunes et, qui plus est, dans une rue qui n'était pas sur le parcours de ladite manifestation...

        Contacté par CheckNews, le responsable du fast-food en question affirme que le tag n’a pas été effectué pendant la manifestation, mais dans la nuit du vendredi au samedi 8 février. "Hier matin, à l’ouverture de la boutique, on l’a découvert. Il n’y était pas la veille au soir. Il a été effacé dans l’après-midi".Il ajoute : "Cela n’a rien à voir avec la manifestation. La manifestation n’est absolument pas passée dans notre quartier, et ce tag de toute façon a été effectué bien avant que la manifestation ne commence". source: "Libération (checknews)"

        "Le lien n'est pas avéré avec les gilets jaunes", réagit-on à la mairie de Paris. "Seule l'enquête permettra de le déterminer".  source : "Le Figaro"

         

        reste à savoir si les multiples profanations de nombreuses églises en France ces derniers jours peuvent être attribuées à des gilets jaunes...

        mad

         

         

      • Jeudi 14 Février à 20:49

        Je n'ai pas dit que le tag en question était le fait des GJ, mais je pense que de  plus en plus ceux qui mettent un GJ sont loin des revendications initiales et leur but plus ou moins avoué est de détruire les institutions. Si la parole se libère c'est pour dire les pires insanités et libérer surtout la haine.

      • Jeudi 14 Février à 20:58

        Sans vouloir entamer une polémique inutile, je souhaitais répondre plus précisément au commentaire de Carlus, commentaire qui me parait sans équivoque:

        "... merci à tous les idéologues et minorités agissantes de ce mouvement, pas si "protéiforme" que ça finalement, de dévoiler leur vision et leur programme ..."

      • Jeudi 14 Février à 21:06

        Mais vous ne pouvez pas contester que ce mouvement est à présent flanqué d'extrémistes de tous bords dont on connait les aspirations.

      • Jeudi 14 Février à 21:10

        "flanqué", oui... "noyauté", je ne pense pas... "infiltré", certainement... 

        Reste à savoir à qui profite le crime.

      • Jeudi 14 Février à 22:42

        Je ne dis pas que le brave retraité qui passe son temps sur les ronds-points est concerné par ces ignominies, mais l'idéologie dominante du mouvement a basculé rapidement vers l'extrême-droite dure : 

        - aucun GJ n'a  pris ses distances avec le "journaliste" Gilets jaune qui définit le mouvement GJ comme la rébellion du "bétail  goy"  , 

        - personne ne refuse le soutien actif de Dieudonné et de Soral,

        - on se re-twitte entre GJ les messages complotistes les plus imbéciles (Macron veut vendre l'Alsace et la Lorraine à l'Allemagne...)  

        En fait, l'extrême-droite utilise la peur légitime des Français envers l'Islamisme mais dans son ADN le problème fondamental c'est le juif. Comme l'islamiste. 

        D'ailleurs les deux (extrême droite et islamisme) ont plein de luttes communes, en plus de la haine des juifs : mariage gay, avortement,  statut des femme

        Et pour la touche d'humour : Affaire Tariq Ramadan : les enquêteurs ont retrouvé... ses messages téléphoniques chaleureux avec Eric Zemmour

        Ennemis vraiment, le pétainiste et l'islamiste ?

      • Jeudi 14 Février à 22:59

        "Bétail goy", en voilà une information. Ces gens sont en plein délire complotiste.

    4
    un cœur qui bat
    Jeudi 14 Février à 20:01

    Très Cher Paul,

    En cette fête de la saint valentin, je me permets de souhaiter un très joyeux anniversaire à votre remarquable blog (le onzième de mémoire).

    C'est toujours avec autant de plaisir que je viens lire vos articles, chroniques, fables, poèmes et autres brèves...mais également vos réponses... un régal !

    Et que dire de celui du jour...

    Docteur c'est grave ?

    Comment sur l’Île-Saint-Louis, en plein cœur de Paris, peut-on découvrir sur la devanture d'un commerce en 2019  un tag «Juden» («juifs» en allemand), écrit en lettres jaunes, la couleur de l’étoile que les Juifs étaient obligés de porter pendant l’Occupation nazie ?

    C'est pathétique et irrespectueux, une honte.

    Longue vie au Dr Wo et à son blog.
    Amicalement

     

      • Jeudi 14 Février à 21:02

        Merci.

        Comme le disait Bertold Brecht : « Le ventre est encore fécond d'où a surgi la bête immonde."

        Et écrire "juif" en allemand c'est adhérer indirectement l'idéologie qui a conduit à l'holocauste.

    5
    Souris donc
    Jeudi 14 Février à 21:23

    J'ai mon idée.

    Qui a séquestré et torturé à mort Ilan Halimi, dont l'arbre planté en sa mémoire vient d'être vandalisé ? Qui a tué 7 personnes dont un enseignant et ses 2 enfants devant l'école juive de Toulouse ? Qui provoque les milliers d'alya annuelles de Juifs français, ou de simples déménagements parce que le quartier devient insécure ?

      • Jeudi 14 Février à 23:03

        Mais l'antisémitisme islamique a son pendant bien de chez nous et qui n'hésite plus à s'exprimer à l'occasion des troubles provoqués par les GJ.

      • Souris donc
        Vendredi 15 Février à 07:35

         Qu’il subsiste un vieux fonds antisémite, c’est marginal, et se limite à la caricature de la cupidité. Comme l’Ecossais. Les Juifs ont su conquérir les cœurs, pas seulement par les images de la Shoah, mais aussi par leur humour (Salomon, vous ? juif ?).

         Née dans un trou du cul du monde allemand, je suis bilingue, mais pratique aussi un dialecte local proche du yiddish. Pourquoi ? Selon les linguistes, la diphtongaison ne s’est pas faite dans les écarts loin des axes de circulation.

         Exemple : Souris

         Allemand : Sing. Maus [maouss] / Plur. Mäuse [moïseu]

         Anglais : Sing. Mouse / Plur. Mice, diphtongués à l’allemande

         Dans mon dialecte natal et le yiddish, nous disons mouse et mice, que nous prononçons comme ça s’écrit [mousse et miss].

         J’ai un plaisir infini à discuter avec les Ashkenazes, les mots ne sont pas tous les mêmes, mais on se comprend. La matriarche de Rabbi Jacob, pour panthère prononce [pantiar].Petite subtilité : Tier = animal. En allemand, en yiddish et dans mon dialecte germanique.

      • Souris donc
        Vendredi 15 Février à 08:46

        Ce développement pour dire que j'ai l'ouïe fine.

        Dans les conversations du quotidien, je n'entends pas d'antisémitisme souchien. L'antisémitisme est le fait des Musulmans. Qui ont importé ici l'antagonisme Israélo-palestinien. Appuyés par les associations stipendiées (qui ont le culot de s'étiqueter antiracistes)

      • Vendredi 15 Février à 11:57

        L'antisémitisme (mauvais terme) musulman est évidemment virulent, les musulmans n'ont jamais pardonné aux Juifs d'avoir été le réceptacle de la Révélation 2000 ans avant celle reçue par Mahomet, au point d'accuser les ancêtres (très futés) des Juifs d'avoir falsifié la Bible qu'ils ont écrite pour que leur récit soit à leur avantage en ayant probablement anticipé l'apparition du concurrent islamique 1000 après.

        Mais en France l'antisémitisme a toujours été présent aussi bien à droite qu'à gauche (il faut lire à ce propos "L'idéologie française" de BHL). Il a atteint les plus grands esprits (comme Alain), notamment chrétiens (comme Claudel) aucunement gênés que leur Dieu soit juif comme les apôtres et les premiers chrétiens, s'en tirant en accusant les autres de déicides, exonérant les Romains qui avaient le droit de vie et de mort en Judée (difficile de traiter tous le Italiens de déicides).

        L'affaire Dreyfus a été une cristallisation de cet antisémitisme où le capitaine innocent ou pas devait être coupable car Juif. Mais il s'est pleinement épanoui sous le régime de Vichy qui s'est montré particulièrement zélé dans la déportation des Israélites(comme on disait), heureusement qu'à cette époque de nombreux Français non juifs, souvent modestes, ont sauvé de nombreux Juifs au péril de leur vie, illustrant ainsi la division des Français lors de l'affaire Dreyfus.

        Après l'extermination programmée et industrialisée des Juifs d'Europe, les antisémites ont fait profil bas. Pas longtemps. Les uns comme Le Pen ont minimisé l'horreur (le détail) et les autres - les négationnistes - ont effacé son existence accusant même les Juifs d'avoir fomenté leur propre massacre.

        Et la saga continue, les antisémites d'aujourd'hui craignant un complot fomenté par 0,5 p 100 de la population française ! L'un d'eux (d'après Carlus) qualifiant le mouvement des GJ comme étant "une rébellion du bétail goy"...

    6
    Samedi 16 Février à 14:50

    Je me demande sérieusement si l'antisémitisme n'est pas une maladie mentale ! Parce que les juifs n'emmerdent personne, ne font pas de prosélytisme, ne font pas de guerre dite "sainte" (!) et pour les plus rigoristes, vivent entre eux sans rien demander… 

    Cette haine qui se déverse sans mesure me rend infiniment triste. 

      • Samedi 16 Février à 15:05

        Oui, c'est une maladie qui permet de déverser sa haine et qui date de l'antiquité sans jamais faiblir depuis. Un mystère. J'ai lu quelque part que la judéophobie existerait même au Japon en l'absence de Juifs. Concept sans réalité et en-dehors de la raison, même si aujourd'hui le conflit israélo-palestinien lui a donné une cohérence.

    7
    un cœur qui bat
    Dimanche 17 Février à 13:08

    Cher Doc,

    Il ne fait aucun doute que la triste et regrettable actualité d'hier vous donne (une fois de plus) raison.

    J'invite vos lecteurs à lire ce que titre la presse Belge : « Gilets jaunes en France: le philosophe Alain Finkielkraut cible d’insultes antisémites en marge de la manifestation à Paris » (source : https://plus.lesoir.be/207147/article/2019-02-16/gilets-jaunes-en-france-le-philosophe-alain-finkielkraut-cible-dinsultes#_ga=2.225526354.99601773.1550404887-287924692.1523220262) ou encore : « L’antisémitisme en pleine recrudescence en France » (source : https://plus.lesoir.be/206324/article/2019-02-12/lantisemitisme-en-pleine-recrudescence-en-france#_ga=2.225526354.99601773.1550404887-287924692.1523220262

    Je vous souhaite de passer un très bon WE.

    Bien à vous.

      • Dimanche 17 Février à 15:23

        Les insultes ont été très diverses, mais toujours grossières et stupides, illustrant l'ignorance crasse de ces GJ. L'insulte la plus constante : sioniste ("grosse merde de") rattache les vociférations de cette petite horde haineuse au conflit israélo-palestinien pour que leur antisémitisme ait un support.

      • Lundi 18 Février à 15:55

        question: Est-ce qu'un musulman salafiste connu des services de police pour sa radicalisation qui enfile un gilet jaune devient de fait un "Gilet Jaune" ?

        question: comment se fait-il que le "porte-parole officiel du gouvernement français", qui n'était pas sur place, soit le seul en France à avoir entendu Alain Finkielkraut traité de "sale juif" et le crie haut et fort, en tant que "porte-parole officiel du gouvernement français" ?

         

      • Lundi 18 Février à 16:48

        Vous venez de vous apercevoir que depuis pas mal de temps, sous les gilets jaunes on trouve des énergumènes infréquentables et certains carrément dangereux.

        Ainsi si vous n'avez pas entendu "sale juif" dans la vidéo (je suppose que son étude précise a été faite)  vous considéreriez que les propos hurlés ne seraient pas antisémites ? (je vous signale que Mme Lavavasseur aurait été traitée de "sale juive" avant d'être expulsée du cortège). Il est vrai qu'à présent on utilise plus volontiers le terme de "sioniste" plus présentable bien qu'associé à de la merde, mais sur les murs vous trouverez aisément ce qu'il vous faut.

    8
    Lundi 18 Février à 23:18

    Dernière trouvaille antisémite d'une Gilet jaune très suivie sur les réseaux sociaux : porter une kippa lors des manifs, car "la kippa protège plus efficacement qu'un gilet pare-balle".

    Autrement dit , la police a reçu des ordres pour ne jamais agresser un juif. 

      • Lundi 18 Février à 23:26

        C'est vrai ça, si on ne peut plus être librement antisémite, où va-t-on ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :