• Malhonnêteté intellectuelle

    Comment qualifier l’attitude qui consiste à nier des faits évidents, en discuter la véracité malgré l’évidence ou leur trouver des causes extérieures pour exonérer leurs auteurs de toute responsabilité ? Malhonnêteté ? Aveuglement par entêtement ? Imbécillité ? Malhonnêteté est finalement le qualificatif le moins péjoratif quand il s’agit du monde politique susceptible de s’abriter derrière le fameux : « la fin justifie les moyens », en évitant de penser qu’il y a des moyens qui détruisent la fin.

    Au siècle dernier nous avons connu de grandes intelligences et de grands talents qui se sont révélés malhonnêtes ou idiots. Ce fut le cas de personnalités comme Aragon ou Sartre, pour ne citer que ceux-là, qui ont soutenu des assassins de masse comme Staline ou Mao Zedong (pour ne citer que les plus efficients) tout en proférant les pires insultes envers ceux qui avaient une idée exacte de la situation, comme Raymond Aron, et qui osaient le dire. Voir "L'idéologie rend-elle idiot"

    Le monde politique regorge d’anciens trotskystes qui peuvent toujours arguer que leur héros n’a jamais eu les pleins pouvoirs et n’a jamais pu donner toute sa mesure. Des ex maoïstes sont toujours là et continuent à sévir dans les mêmes eaux sans le moindre repentir pour la plupart. Des ex trotskystes, des ex maoïstes ou d’autres embourbés dans des idéologies qui ont fait largement la preuve de leur inefficacité et de leur nocivité en rendant les peuples malheureux lorsqu’elles sont appliquées, continuent à nier l’évidence devant le malheur du Venezuela, pays riche s’il en est, richesse en partie confisquée par les militaires qui de ce fait soutiennent pour l’instant le régime au pouvoir, l’impérialisme américain étant accusé d’être le seul responsable de la ruine du pays.

    Bien sûr, les mélenchonistes ayant vanté ce régime (comme celui de Castro) jusqu’à envisager de l’appliquer à la France n’ont pas le courage et l’honnêteté de se déjuger car que leur resterait-il à proposer ? Mélenchon et ses partisans pourraient être au moins en faveur de nouvelles élections au Venezuela, et cette fois libres, mais ils soutiennent toujours Maduro qui, après Chavez, a fait le malheur de son peuple et ruiné son pays. Ils se retrouvent ainsi en bonne compagnie avec tous les autocrates de la planète. Les insoumis au bon sens s'avèrent également des gens malhonnêtes lorsqu’ils ne veulent pas voir le malheur des Vénézuéliens, lorsqu'ils rejettent les témoignages et méprisent parfois les témoins comme le fit Mélenchon avec l'historienne Laurence Debray (la fille de Régis dont la famille vit au Venezuela) qu'il traita de menteuse et de propagandiste des USA le 30 novembre 2017 à une émission sur France 2.

    « La menaceRépétitions »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 1er Février à 20:04
    Pangloss

    Ils n'acceptent pas d'être contredits par la réalité. Ce qui fait planer le doute sur le bien-fondé de leur projet politique.

      • Vendredi 1er Février à 20:53

        Conflit entre l'idéologie et la réalité. Quand on cherche à changer de force la nature, la nature revient au galop.

    2
    Souris donc
    Samedi 2 Février à 16:40

    Méchancon = flashcon

      • Samedi 2 Février à 17:05

        Cet homme n'a rien à proposer de sérieux. Il s'oppose et essaye de se raccrocher à n'importe quel wagon (va con ?)

    3
    Dimanche 3 Février à 14:49

    Il avait auparavant un côté clown énervant façon Marchais, mais à présent il s'est installé dans la peau d'une vieille crapule stalinienne  figée dans le déni et dans l'horreur : il peut, dans la même semaine, soutenir sans aucune réserve Maduro en dépit des 40 manifestants tués par la police au Venezuela et condamner avec force en France  la "répression policière" !

      • Dimanche 3 Février à 15:09

        Il joint en effet l'insoumission dans un pays où les libertés sont garanties à l'incohérence immorale.

        NB Les nouvelles d'Arabie sont réconfortantes. Encore un bienfait d'internet.

    4
    Dimanche 3 Février à 16:57

    Il n'est pas loin de la psychose le Mélenchon ! Peut-être qu'un bon psychiatre… 

      • Dimanche 3 Février à 17:42

        Cubain ?

    5
    Dimanche 3 Février à 17:26

     Au delà de la mauvaise foi, de l'aveuglement ou de la malhonnêteté, il y a peut-être aussi une bonne part d'ambition personnelle: ça s'est déjà vu, un certain nombre de politicien plus carriéristes que compétents ou sincères se cherchent et se trouvent un "créneau" électoral encore vacant pour se l'approprier... et par la suite il leur est évidemment impossible de se dédire sous peine de se discréditer, quitte à devoir assumer des positions de plus en plus insoutenables, même par eux-mêmes.

      • Dimanche 3 Février à 17:44

        Je souscris à cette analyse du personnage : il se prend dans ses propres pièges.

    6
    Brindamour
    Mardi 5 Février à 13:14

    Quand vous avez une religion qui vous sert d’identité, de colonne vertébrale, de consolation, de justification de vos échecs ou de votre médiocrité, qui vous désigne un ennemi à haïr, qui vous propose une explication du monde même abérante, et bien c’est dur de s’en affranchir. Après quelques conversation avec mon beau-frère instituteur vous comprendriez très bien cela.

      • Mardi 5 Février à 13:41

        Je le comprends mais je ne l'excuse pas. Adhérer à l'illusion plutôt qu'à la réalité est la source d'une grande partie des malheurs de l'humanité.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :