• Les mystères du prurit religieux

    L’auteur Danois Lars Hedegaard a été gravement blessé par un tireur dans sa maison de Copenhague. L’assaillant n’a pas été arrêté et pour l’instant l’attentat n’a pas été revendiqué. Cet écrivain est connu pour son hostilité à l’égard de l’Islam notamment pour la place réservée aux femmes par cette religion. En 2009 il avait déclaré : "Quand un homme musulman viole une femme, c’est son droit. Ils violent leurs propres enfants.(...) Les femmes n’ont pas de valeur. Elles ne sont pas des êtres humains. Leurs fonction est celle de l’utérus." Une généralisation excessive, mais une affirmation qui ne semble pas erronée pour nombre de pays théocratiques comme le suggèrent de multiples faits tel celui concernant ce prédicateur d’Arabie Saoudite peu inquiété, semble-t-il, après avoir assassiné par ses coups sa fille de 5 ans dont il doutait de la virginité (ce doute venait-il d’un toucher vaginal effectué par ses soins ?).

    On se souvient que dans  son édition du 30/09/2005 le journal danois Jyllands-Posten avait fait paraître des caricatures de Mahomet. Elles n’attaquaient pas la religion elle-même mais son utilisation par les terroristes. Dans plusieurs pays musulmans, des rédacteurs ont été renvoyés et condamnés pour les avoir reproduites. Ces caricatures déclenchèrent la colère des foules musulmanes débouchant sur des incendies d’ambassades, des meurtres (une cinquantaine de morts), des saccages, des alertes à la bombe et les protestations officielles de certains gouvernements de pays musulmans. A trois reprises la justice danoise s’est rangé du côté de la liberté d’expression en relaxant les représentants du journal, s’opposant ainsi aux groupes de fanatiques islamistes qui essaient de saper les démocraties occidentales en tentant d’imposer des règles qui ne sont pas les leurs.

    Le 7 et le 8 février s’ouvre à Paris le procès contre Charlie Hebdo à la suite d’une plainte déposée par des organisations musulmanes françaises qui reprochaient à l’hebdomadaire d’avoir reproduit les caricatures danoises de Mahomet. Il s’agit de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF, proche des Frères musulmans) et la Grande Mosquée de Paris, dont le recteur, Dalil Boubakeur, est également président du Conseil français du culte musulman (CFCM), instances qui jouissent, comme on le voit, d’une grande liberté d’action que les chrétiens en pays musulmans leur envieraient.

    On se demande bien ce que Boubaker, considéré comme un modéré, avait à gagner dans cette histoire car ce procès contre Charlie Hebdo s’inscrit dans une campagne contre les valeurs démocratiques et laïques. Il est soi-disant partisan de la liberté d’expression. Je suis d’ailleurs sûr qu’il l’est s’agissant de caricatures concernant le christianisme ou le judaïsme ou toute autre idéologie, exception faite pour l’Islam. Pour Dalil Boubakeur, la reproduction de ces caricatures serait tout simplement un acte raciste, gratuit, qui heurte la sensibilité des millions de musulmans de France. Faut-il apprendre au recteur de la Grande Mosquée de Paris que le racisme ne concerne pas la religion ?

    On pourrait aussi lui faire remarquer que l’on n’entend guère de protestations ou de manifestations de la part des musulmans modérés lorsqu’il s’agit de réprouver les crimes commis au nom de leur religion pour laquelle ils sont si chatouilleux. Il faut se rendre à l’évidence : pour certains la barbarie chatouille moins que des caricatures.

    « Dissociation127. De quoi fumer la moquette »

  • Commentaires

    1
    Lundi 11 Février 2013 à 14:39

    Dr Wo, vous-z-ici ! quelle heureuse surprise !  

    J'ai choisi moi aussi Eklablog pour renouer avec mon addiction préféré.

    Mais j'ai un peu l'impression que vous utilisez ce site comme une espèce de sauvegarde du blog principal, non ? 

    Concernant votre article, je suis d'accord avec l'essentiel comme souvent. Mais  je voudrais juste ajouter que les "musulmans modérés" sont les premières victimes des crimes innombrables que les terroristes islamistes commettent de par le monde (voir l'actualité récente en Tunisie).  On peut donc considérer qu'ils réprouvent les crimes islamistes avec leur sang !

     

    2
    Dr WO Profil de Dr WO
    Lundi 11 Février 2013 à 15:05

    La surprise est partagée. J'ai regretté votre départ d'OB. J'en ignore la cause. Disparition qui à vrai dire m'a un peu inquiété (récent incident médical, non ?). Oui, c'est un transfert expérimental. La publication était double mais pour la suite je pense continuer sur OB pour l'instant. Pour ce qui concerne l'article : je trouve que les musulmans dits modérés ne désapprouvent pas de façon radicale les exactions commises au nom de leur religion. Les preuves indirectes (par déduction) me paraissent bien misérables d'autant plus qu'ils peuvent en être les premières victimes.

    Dr WO

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :